Olivier Feller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Olivier Feller
Illustration.
Portrait d'Olivier Feller
Fonctions
Conseiller national
En fonction depuis le [1]
Législature 49e (2011-2015)
50e (2015-2019)
51e (2019-2023)
Conseiller communal (législatif) à Genolier
En fonction depuis
Député au Grand Conseil du canton de Vaud
Législature législature 1998-2002
législature 2002-2007
législature 2007-2012
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Genolier[1]
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti libéral-radical
Profession Homme politique

Olivier Feller, né le à Genolier[1] est une personnalité politique suisse, membre du Parti libéral-radical.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été élu successivement au Conseil communal de sa commune natale de Genolier (qu'il a présidé pendant sept ans, de 1997 à 2003), puis au Grand Conseil du canton de Vaud (dont il devient le benjamin[2]) dès 1998, il est élu en octobre 2011 au Conseil national[1], puis y est réélu en octobre 2015, obtenant le quatrième meilleur résultat de tous les candidats en lice dans le canton de Vaud.

Entre décembre 2011 et décembre 2015, Olivier Feller siège à la Commission des finances du Conseil national. En décembre 2015, il rejoint la Commission de l'économie et des redevances du Conseil national. En 2016, Olivier Feller a également assumé la vice-présidence de la Commission parlementaire chargée du programme de législature. En 2016 et en 2017, Olivier Feller a par ailleurs présidé le groupe des parlementaires libéraux-radicaux latins (issus de la Suisse romande et du Tessin).

Olivier Feller est détenteur d'un master en droit obtenu après des études aux Universités de Lausanne et de Berne. Sur le plan professionnel, depuis le mois de septembre 2007, Olivier Feller est le directeur de la Chambre vaudoise immobilière, ce qui englobe la fonction de secrétaire général de la Fédération romande immobilière. Olivier Feller parle couramment le suisse allemand, la langue de ses parents. Détenteur d'un certificat Proficieny, il maîtrise par ailleurs bien l'anglais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Biographie de Olivier Feller », sur le site web de l'Assemblée fédérale suisse.
  2. Mélanie Haab, « Olivier Feller, l’homme pressé », migrosmagazine.ch,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]