Saison 1 de Fear the Walking Dead

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saison 1 de Fear the Walking Dead
Logo original de la série
Logo original de la série
Série Fear the Walking Dead
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine AMC
Diff. originale
Nb. d'épisodes 6

Chronologie

Cet article présente les six épisodes[1] de la première saison de la série télévisée américaine Fear the Walking Dead. C'est une série dérivée de l'univers de The Walking Dead[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule au tout début de l'épidémie et se passe dans la ville de Los Angeles et non à Atlanta[2].

Madison est conseillère d'orientation dans un lycée de Los Angeles. Depuis la mort de son mari, elle élève seule ses deux enfants : Alicia, excellente élève qui découvre les premiers émois amoureux et son grand frère Nick qui a quitté la fac, cumule les problèmes. Ils n'acceptent pas vraiment le nouveau compagnon de leur mère, Travis, professeur dans le même lycée et père divorcé d'un jeune adolescent. Autour de cette famille recomposée qui a du mal vivre ensemble, d'étranges comportements font leur apparition.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Après une première annonce d'un projet de série dérivée en septembre 2013, AMC annonce en mars 2015, la commande de cette série, avec un engagement de deux saisons[3].

Casting[modifier | modifier le code]

Entre juin et août 2015, Sandrine Holt[4], Maestro Harrell[5], Colman Domingo[6], Shawn Hatosy[7], Scott Lawrence[8] et Lincoln A. Castellanos[9] rejoignent la série dans un rôle récurrent.

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Pilote[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Premier Cas
Titre original
Pilot (trad. litt. : « Pilote »)
Numéro de production
1 (1-01)
Première diffusion
Réalisation
Adam Davidson
Scénario
Robert Kirkman et Dave Erickson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 10,13 millions de téléspectateurs[14] (première diffusion)
Résumé détaillé

À Los Angeles, Nick Clark se réveille dans une église abandonnée, devenue un repère de junkies. Encore sous l'effet de la drogue, il déambule à l'intérieur et découvre de multiples traces de sang ainsi qu'un homme mort avec une plaie au cou. Arrivant dans la nef, il découvre son amie Gloria en train de dévorer la mâchoire d'un cadavre. Elle se relève, la bouche pleine de sang, les yeux anormalement clairs et un couteau planté dans le ventre. Nick s'enfuit alors de l'église, et est renversé par une voiture. Transporté d'urgence à l'hôpital, il se réveille menotté et interrogé par la police qui veut le nom de son dealer. Entre-temps, un vieil homme est amené dans la chambre de Nick, affaiblit et sous assistance respiratoire. La mère de Nick, Madison, arrive alors, accompagnée de sa sœur Alicia et de son beau-père Travis Manawa. Ce dernier essaye d'apaiser les tensions entre Nick, sa mère et sa sœur, puis s'isole pour parler au téléphone à son ex-femme ainsi qu'à son fils, avec qui il a des relations tendues.

Madison se rend au lycée où elle travaille, et surprend un élève, Tobias, avec un couteau dans sa poche. Ce dernier confie ne pas se sentir en sécurité avec cette mystérieuse épidémie de grippe qui semble s'être propagée dans plusieurs États du pays, rapportant des cas de folies et de meurtres. Madison confisque l'arme, et lui dit simplement que si quelque chose n'allait pas, elle est sûre que les autorités tiendraient la population informée.

De son côté, Nick confie à Travis ce qu'il a vu à l'église, confus car sûr d'avoir été sous le coup des effets de la drogue, mais en même temps déstabilisé par l'impression que ce qu'il a vu semblait si réel. Travis décide alors de se rendre à l'église abandonnée, et tombe nez-à-nez avec un junkie qui le supplie de ne pas le tuer, visiblement affolé par quelque chose. Il descend ensuite vers la nef, et ne trouve à l'endroit où était Gloria qu'une marre de sang pleine de viscères. Il rapporte les événements à Madison, mais cette dernière ne semble pas inquiète, trouvant cela normal pour un squat.

Un peu plus tard, le vieil homme de l’hôpital fait un arrêt cardiaque et Nick en profite pour s'en enfuir. Madison et Travis arrivent, alertés de l'incident, et décident de passer ensemble à l'église pour comprendre ce qui lui arrive réellement. Sur le chemin, Madison aperçoit un homme à la démarche bizarre près d'un parc, au début de l'épisode plein d'enfants mais ici totalement déserté, en plus de nombreuses affiches rapportant la disparition d'enfants. Arrivée sur les lieux, Madison se rend compte de l'étendue des dégâts, et s'écroule de chagrin à la vue d'une seringue cachée dans un livre qui appartient à Nick. Ils vont alors voir Calvin, un ami de Nick, mais lui non plus ne sait pas où il est, alors que de son côté Nick essaye de le joindre à plusieurs reprises par téléphone. Alicia attend son petit-ami qui lui a donné rendez-vous sur la plage de Venice, mais il ne vient pas. En rentrant, Madison et Travis se retrouvent bloqués à une sortie d'autoroute et entendent des coups de feu. Ils préfèrent abandonner cette sortie et continuer leur route avant de rentrer chez eux.

Ce n'est que le lendemain que les événements sont rendus publics : une caméra a filmé un ambulancier se faire mordre par un homme qui semblait être mort sur un brancard. Des policiers tentent alors de le dégager, mais l'homme résiste et les policiers sont contraints de vider leurs chargeurs sur l'homme qui se relève malgré tout, avant d'être neutralisé par un tir à la tête. La vidéo fait le tour des réseaux sociaux et les établissements scolaires renvoient les élèves chez eux.

Nick rejoint Calvin dans un restaurant, et on découvre que celui-ci est en fait son dealer. Calvin veut s'assurer que Nick n'a rien dit de ses activités à ses parents, mais Nick est en manque, instable et veut surtout savoir ce qu'il y avait dans la drogue qu'il a consommée pour lui avoir donné de telles hallucinations. Calvin lui assure que la drogue n'a pas été coupée, puis l'amène dans un coin isolé du Los Angeles River pour le tuer, par peur qu'il rapporte ses activités à tout le monde. Nick résiste et cherche à désarmer Calvin. Dans la lutte, l'arme fait feu et Calvin est touché au ventre par une balle. Apeuré, Nick fuit et appelle ses parents, raconte ce qu'il a fait. Mais alors qu'il les amène à la voiture de Calvin, ce dernier a disparu. Nick commence à se demander s'il n'est pas fou alors que Madison et Travis sont contraints de le ramener. Mais au moment de partir, ils tombent sur Calvin, marchant bizarrement vers eux et tentant de mordre Madison au bras. Travis l'en empêche et Nick l'écrase par deux fois avec la voiture. Tous les trois sont effarés de voir Calvin à terre, des os sortants de son corps, la mâchoire disloquée et tournant malgré tout la tête vers eux.

Épisode 2 : Si proche et pourtant si loin[modifier | modifier le code]

Autre(s) titre(s) francophones
Insurrection
Titre original
So Close, Yet So Far (trad. litt. : « Si proche, et pourtant si loin »)
Numéro de production
2 (1-02)
Première diffusion
Réalisation
Adam Davidson
Scénario
Marco Ramirez
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 8,184 millions de téléspectateurs[15] (première diffusion)
Résumé détaillé

Pendant que le proviseur Artie Costa vérifie par talkie-walkie avec les autorités que le lycée est entièrement évacué en le parcourant à pied, Alicia rentre chez elle. Marchant sur la route, elle passe et s'arrête devant la propriété des parents de Matt, son petit-ami qui ne s'était pas rendu au rendez-vous prévu de Venice. Voyant la porte d'entrée ouverte, elle pénètre dans la maison. Alicia l'appelle, sans réponse, et traverse les différentes pièces. Inquiète de voir différents biens renversés sur son chemin, elle le retrouve finalement allongé par terre, dans un état qui la trouble.

Dans le même temps, Travis, Madison et Nick fuient en voiture le lieu où ils ont laissé Calvin, Travis manquant de peu de provoquer un accident avec un camion en reculant violemment son pick-up. Désormais conscients de ce que représente l'épidémie et pendant que Nick cherche des infos en écoutant les différentes stations de radio, sans succès, les deux parents appellent chacun leurs proches afin de les réunir et décider de la meilleure façon de quitter la ville. N'arrivant pas à les joindre directement, ils commencent à réfléchir au lieu de refuge idéal lorsqu'Alicia rappelle sa mère à la suite de son message sur son répondeur et leur demande, après avoir exposé la situation (urgences injoignables, parents absents de la maison) et décrit l'état de Matt, de passer chez lui pour les retrouver. Travis change de fait d'itinéraire pour s'y rendre en moins de 10 minutes.

En parallèle, Chris, le fils de Travis et son ex-femme Liza, se trouve dans le bus sur le chemin du retour chez sa mère. Marginalisé par ses camarades, il ignore les appels sur son portable de son père et préfère se plonger, les écouteurs enfoncés dans les oreilles, dans la musique. Entre-temps, Nick, sa mère et Travis arrivent chez Matt et rejoignent Alicia dans la pièce où il se trouve, alors qu'il présente tous les symptômes apparents de la grippe (fièvre, toux, bronchite, conjonctivite). Madison ordonne à sa fille de s'éloigner de lui, redoutant une possible contagion. Travis prend les choses en main en prétextant de parler à Matt et demande à Alicia d'apporter un verre d'eau afin qu'elle aille hors de la pièce. Échangeant avec lui, il apprend que les symptômes sont apparus la veille (ce qui permet de comprendre le rendez-vous manqué à Venice) et que ses parents sont de retour pour aujourd'hui. De son côté, Nick fouille la salle de bain à la recherche de médicaments. Travis décide d'ausculter Matt et découvre la vérité qu'ils redoutaient sur son état : il a été mordu et est donc bien porteur des symptômes de l'épidémie. Cependant, témoins avec Nick et Madison de ce qui s'est passé pour Calvin, ils commencent à formuler des hypothèses sans pouvoir être certain de l'origine et du mode de transmission. Quand Alicia revient, sa mère ne veut pas qu'elle le voit et une dispute éclate. Matt l'interrompt en appelant sa copine et lui explique que le mieux qu'ils puissent faire est de partir, puisque ses parents ne tarderont pas à rentrer, qu'il va s'en sortir et qu'elle n'a donc pas à s'en faire. Après s'être redits leur amour l'un pour l'autre et une étreinte, ainsi que les remerciements de Madison devant la décision prise par Matt, Alicia et les siens s'en vont. Madison, Travis et lui sont tout de même conscients de la gravité de son état et le regard échangé entre Travis et Matt avant de quitter la pièce ressemble à des adieux.

Chris, toujours sur le trajet du retour, est lui intrigué par l'arrêt temporaire du bus du au passage d'une ambulance le long du véhicule. Un piéton en profite pour entrer dans le bus et informe ses passagers d'un événement sans doute lié à cet arrêt : un sans-abri a été abattu de nombreux coups de feux par les forces de l'ordre, sans raison apparente. De retour à la maison, Travis, Madison, Nick et sa sœur prennent le temps d’observer les alentours. Une fête d'anniversaire pour les 9 ans de Gladys, la voisine d'en face est annoncée par sa mère, Mme Cruz, invitation à laquelle semblent répondre poliment Travis et Madison. La menace se fait cependant présente, par le fait que les autres invités se décommandent par peur de ce qui est encore considéré comme une grippe, et qu'il n'y a personne dehors. Leur voisin proche Peter fait, lui, ses bagages pour quitter la ville. Il répond par un signe de la main à Madison tout en toussant, ce qui ne fait que renforcer leur méfiance face à l'épidémie. À l'intérieur, Nick, effrayé par ce qu'il a vu de l'épidémie à travers Gloria et Calvin, a une conversation avec sa mère sur la façon d'avertir les voisins par rapport à ce qu'ils ont vu. Madison promet de leur en parler et remercie son fils de les avoir sauvé, elle et Travis, de Calvin et tente de le rassurer. Ce dernier l'avertit qu'il va bientôt se trouver en état de souffrance, indiquant une crise de manque imminente. Travis, n'ayant aucune nouvelle ni de Liza, ni de Chris, faute d'arriver à les joindre et Madison le lui conseillant, décide de partir à leur recherche. Après avoir nettoyé sa voiture des traces de sang de Calvin encore présentes sur l'avant, à la suite de l'acte de Nick, et avoir convenu avec Maddy de ne pas l'attendre en cas de retard, il s'en va pendant qu'elle se dirige vers les Cruz pour discuter.

Sur le trajet, Travis arrive à joindre son ex-femme qui, ne comprenant pas pourquoi Travis cherche à les joindre depuis tout à l'heure et pensant qu'il veut absolument obtenir la garde de son fils pour le week-end contrairement à ce qui était prévu entre eux, elle lui raccroche au nez malgré ses tentatives de mise en garde pour que Chris rentre au plus tôt. Intrigué par le fait que les forces de l'ordre se soient acharnés sur un homme sans défense, Chris est descendu du bus et se dirige vers l'endroit où cela s'est passé, suivant les personnes qui viennent de plus en plus nombreux. Il est troublé par la plaie soignée à l'arrière d'une ambulance présente sur le bras d'un officier de police. Chez les Clark, Nick, en manque de traitement, commence à être en crise. Sa mère, n'arrivant pas à joindre leur médecin, prend la décision d'aller chercher des médicaments au Lycée et demande à Alicia de veiller sur son frère et de ne quitter sous aucun prétexte le domicile. Travis constate que les routes sont bouchonnées pour quitter la ville, et que même les forces de l'ordre font leurs provisions de vivres en prévision de l'épidémie redoutée. Arrivée au Lycée, Maddy réussit à s'approvisionner en médicaments et est surprise par Tobias, revenu pour récupérer son couteau qu'elle avait confisqué.

La foule commence à grossir autour de la victime, et Chris décide de filmer avec sa caméra pour saisir la réaction de la foule et tenter de comprendre le geste des policiers. Pendant que Nick passe un très mauvais moment de la crise de manque, sa sœur décide de retourner chez Matt pour le soigner. Nick la supplie de rester, essayant sans convaincre de lui expliquer, d'après son expérience, ce que risque de lui faire son petit-ami. Excédée par le non-respect récurrent des promesses de son frère de décrocher de la drogue et le constat qu'elle en tire, Alicia claque la porte, puis revient immédiatement car elle n'entendait plus les supplications répétées de Nick : celui-ci commençait à faire une sévère crise d'épilepsie. Travis arrive enfin chez Liza, qui ne comprend toujours pas l'acharnement de son ancien mari à les rejoindre. Après avoir tenté de lui expliquer ce qu'il sait, elle n'étant au courant de rien car couchée tard sans prendre connaissance des bulletins d'infos, il tente de joindre son fils avec le portable de son ex. Chris décroche et explique sans trop de précisions où il se trouve, happé par le déroulement de ce qu'il se passe et certain de se trouver au centre d'un événement d'envergure, puis raccroche lui aussi au nez de son père. Sa mère, ayant ouvert la télé pour voir les infos et voyant le lieu de la manif en direct, en déduit que leur fils se trouve là-bas et prennent la route.

Au lycée, Mme Clark et Tobias se rendent à la cantine pour faire des provisions de conserves en prévision de ce qu'ils redoutent, Tobias exposant ce qui risque de les attendre tous. Chez eux, Nick se réveille sur le canapé et remercie sa sœur d'être finalement restée, conscient qu'elle lui a sauvé la vie et qu'il a sans doute fait de même avec elle. Sur le chemin de la sortie du Lycée avec Tobias et revenue au bureau vide du proviseur Costa pour y déposer la clé de l'infirmerie, Maddy est attirée par la sonnerie du détecteur de métaux à l'entrée du Lycée et par le bruit d'une respiration émis, depuis le poste situé dans le bureau, par l'un des talkie-walkie du personnel. Tobias déduit que c'est une personne infectée par l'épidémie. Se dépêchant de quitter au plus vite le lieu, ils aperçoivent la silhouette du proviseur s'éloignant d'eux derrière une porte à double-battants. Maddy appelle Artie et celui-ci va vers eux le pas chancelant, la chemise ensanglantée, grognant, la mâchoire de travers et les yeux vitreux et injectés de sang. Maddy tente de communiquer sans succès avec le malheureux proviseur, alors que celui-ci commence à l'attaquer. Tobias riposte avec son couteau et tous deux se retrouvent projetés dans un escalier, les dévalant en roulant l'un sur l'autre. Au bas de l'escalier, Artie continue à attaquer son élève sans retenue, manquant de le mordre au cou et au visage à plusieurs reprises. Il faut l'intervention de Maddy armée d'un extincteur pour qu'il lâche prise et soit mis apparemment hors d'état de nuire, libérant Tobias de son emprise. Après s'être remis de leurs émotions, les deux rescapés quittent les lieux avec la voiture de Mme Clark.

Au centre-ville, les Manawa-Ortiz retrouvent enfin leur fils et Travis tente de le convaincre de quitter le lieu de rassemblement de la foule, malgré la portée et l'importance de ce qui s'est passé ici, le danger pouvant survenir à tout moment. Il est appuyé dans sa démarche par Liza, témoin de l'état du corps découvert par le vent et l'arrivée des équipes de secours en tenue de décontamination. Une jeune femme contaminée, surgie de derrière l'endroit où se trouve le corps du SDF, est également abattue par les forces de l'ordre, ce qui déclenche une panique générale dispersant la foule dans toute la ville. N'arrivant pas à rejoindre leur véhicule, Travis, Liza et Chris cherchent un lieu pour s'abriter et insistent auprès d'un coiffeur d'origine cubaine, M. Salazar, pour s'y réfugier pendant un moment. Celui-ci n'est pas pour les faire entrer, et il faut la persuasion de sa femme et l'insistance de Liza pour qu'il consente à les accueillir pour ce qui ne doit être qu'une courte période. En cherchant une sortie par l'arrière de la boutique, ils tombent sur la fille du couple, Ofelia, qui leur confirme qu'il n'y a pas d'autre issue que la porte d'entrée de la boutique, protégée par un solide rideau métallique pour le moment.

Madison dépose Tobias chez lui et essaie de le convaincre de venir chez elle pour s'y réfugier avec ses enfants. Celui-ci la rassure et s'inquiète plutôt pour elle et la suite des événements. Lorsque Tobias rentre chez lui, Maddy croise une voiture avec à l'arrière des enfants munis de masques de protection respiratoire : la peur semble envahir l'ensemble de la population.

La nuit tombe et les Manawa-Ortiz sont toujours coincés dans la boutique des Salazar. Travis commence à raconter ce qu'il a vu et vécu à Liza, qui commence à prendre conscience également de la menace rampante de l'épidémie et de son danger. De son côté, Madison rentre enfin chez elle et constate que Nick va mieux. Elle lui donne les médicaments trouvés au Lycée et celui-ci lui raconte ce qu'il s'est passé, ainsi que la tentative de fuite d'Alicia. Après avoir lavé ses vêtements du sang projeté du proviseur Costa, elle reçoit un appel de Travis qui arrive à la joindre et lui expose la situation : l'autoroute est bouchée et les autorités mettront du temps avant de réguler le trafic. Juste avant d'être coupés, Travis lui explique qu'il vaut mieux qu'elle et les enfants partent en avance vers le désert, lieu envisagé depuis le départ et qu'ils les rejoindront. Madison refuse et lui dit qu'ils les attendront chez elle, mais la conversation est coupée avant que Travis ne lui réponde.

Épisode 3 : Le Chien[modifier | modifier le code]

Titre original
The Dog (trad. litt. : « Le chien »)
Numéro de production
3 (1-03)
Première diffusion
Réalisation
Adam Davidson
Scénario
Jack LoGiudice
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 7,185 millions de téléspectateurs[16] (première diffusion)
Résumé détaillé
La famille Manawa-Ortiz est dans la boutique des Salazar. Dans la rue, les événements empirent, plusieurs voitures sont brûlées et des magasins saccagés par la foule déchaînée. Soudain, Travis s’aperçoit que le mur de la boutique commence à chauffer car le local voisin est en feu. Tous les occupants de la boutique sont alors obligés de sortir dans la rue, laissant la boutique être dévastée par les émeutiers. Le groupe essaye ensuite de se faufiler à travers le chaos et les attaques des forces de police. Dans la fuite, Griselda Salazar est gravement blessée par la chute d'un échafaudage sur sa jambe. Tous se rassemblent dans le pick-up de Travis et partent trouver un hôpital pour Griselda. Hélas l’hôpital le plus proche est envahi par l'épidémie et la police l'entoure. Le groupe se dirige donc vers la maison de Madison, où Nick après avoir entendu un chien aboyer devant la porte, le laisse entrer ce qui attire M. Dawson zombifié. Nick mène Madison et Alicia dans la maison voisine des Tran, où ils s'emparent de leur fusil de chasse. Ils repartent sans les cartouches, et quand Alicia revient pour les prendre, elle doit fuir Susan Tran zombifiée. Le groupe de Travis atteint la maison. Daniel tire mortellement sur M. Dawson lorsqu'il attaque Travis. Toutes les trois familles décident de rester la nuit et d'évacuer dans la matinée. Liza ausculte le pied blessé de Griselda, mais remarque qu'elle mourra si elle n'est pas traitée par un médecin. Ofelia dit à Daniel ils devraient fuir avec Travis, mais Daniel est sûr que sa famille peut survivre seul en rejoignant ses cousins plus tard. Le lendemain matin, quand les Clark et Manawa commencent à partir, l'armée arrive et met en quarantaine le bloc. Alors que Travis se réjouit, Daniel déplore qu'il soit trop tard, pendant qu'un soldat marque la maison voisine.
Commentaires
  • Deux semaines se sont écoulées entre la diffusion du 2e et du 3e épisode, le 6 septembre 2015 étant férié aux États-Unis.

Épisode 4 : Résister[modifier | modifier le code]

Titre original
Not Fade Away (trad. litt. : « Ne s'affaiblit pas »)
Numéro de production
4 (1-04)
Première diffusion
Réalisation
Kari Skogland
Scénario
Meaghan Oppenheimer
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,62 millions de téléspectateurs[17] (première diffusion)
Résumé détaillé
Neuf jours après la mise en quarantaine du quartier, l'armée le transforme en une zone de sécurité et tout le monde essaie de poursuivre une vie quasi normale. Toutefois, les résidents commencent à s'irriter du couvre-feu strict mis en place. Madison est stressée par le surpeuplement de sa maison et l'arrêt de la plupart des travaux. Chris a des raisons de croire qu'il peut y avoir des survivants à l'extérieur de la clôture et partage ses craintes avec Travis et Madison. Travis aide son voisin, Doug, à consentir à des examens de santé militaire. Liza fournit une assistance médicale aux voisins. Nick, désespéré par sa toxicomanie, se faufile dans la maison d'un voisin malade et vole sa morphine en se l'injectant à sa place. Ofelia commence une relation avec l'un des soldats dans une tentative d'obtenir plus de médicaments pour sa mère, Griselda. Plus tard, Travis découvre que Doug est détenu par l'armée pour avoir brisé le couvre-feu, tandis que Madison confirme qu'il y a un survivant en dehors de la zone de sécurité, demandant de l'aide. L'armée refusant de l'aider, Madison se faufile dehors du périmètre et trouve des preuves que l'armée tue tout le monde en dehors de la zone de sécurité, même les personnes non infectées. Pendant ce temps, Daniel prévient Madison de son expérience précédente au Salvador, où les gens ont été emmenés sous prétexte qu'ils allaient recevoir un traitement médical mais ont été finalement tués. L'armée arrive pour évacuer Griselda vers un hôpital militaire, ils saisissent aussi Nick, malgré les protestations de sa famille. Liza est requise pour accompagner et aider l'équipe médicale; malgré le fait de ne pas vouloir quitter son fils, elle part avec l'armée. Travis se rend sur le toit de sa maison pour constater l'appel du survivant en dehors de la zone mais un éclair de coup de feu interrompt le signal.

Épisode 5 : Cobalt[modifier | modifier le code]

Titre original
Cobalt (trad. litt. : « Cobalt »)
Numéro de production
5 (1-05)
Première diffusion
Réalisation
Kari Skoglang
Scénario
David Wiener
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,655 millions de téléspectateurs[18] (première diffusion)
Résumé détaillé
Dans le camp d'isolement, Doug est harcelé psychologiquement par un de ses compagnons de cellule, Strand. Doug finit par craquer et est emmené par les gardes. Quand l'armée décide d'emmener Nick en raison de ses symptômes de manque, Strand négocie ses boutons de manchette avec le soldat responsable en échange de son retour. Il révèle à Nick qu'il a un plan d'évasion et qu'il aura besoin de son aide. À l'hôpital, Liza assiste le Dr Exner au chevet des patients. Près de la grille de la zone de sécurité, Ofelia proteste contre l'occupation militaire du quartier, exigeant de savoir ce qui est arrivé à sa mère. Le caporal Adams intervient pour l'empêcher d'être arrêtée. Chris est quant à lui blessé et confus à propos des raisons qui ont décidé Liza à les quitter volontairement pour aider les militaires. Travis lui promet de la ramener. Madison va dans le sous-sol de la maison pour découvrir que Daniel et Ofelia ont enlevé le caporal Adams. À l'insu d'Ofelia, Daniel torture Adams pour obtenir des informations, lui demandant ce que le nom de code « Cobalt », entendu sur les radios de l'armée, signifie. Alicia et Chris se lient d'amitié en batifolant dans une maison abandonnée qu'ils vandalisent plus tard. Travis parlemente avec le lieutenant Moyers, qui accepte finalement de l'emmener à l'hôpital pour l'assurer que les personnes qui ont été enlevées vont bien. Sur le chemin de l'hôpital, Moyers essaye d'encourager Travis à tirer sur un « marcheur », mais Travis ne peut pas se résoudre à le faire, estimant qu'ils sont toujours humains. Ils s'arrêtent en chemin en renfort d'un autre groupe agressé dans un bâtiment infesté de « marcheurs ». Toutefois, l'assaut se passe mal et les troupes survivantes doivent fuir, ramenant Travis à la zone de sécurité. Celui-ci découvre la torture d'Adams qui avoue finalement que « Cobalt » est le nom de code pour l'évacuation de toutes les forces militaires et l'élimination de tous les civils non infectés de Los Angeles. L'opération doit être lancée le lendemain matin. À l'hôpital, l'état de Griselda s'aggrave et elle meurt d'un choc septique. Alors que le Dr Exner s'apprête à utiliser le pistolet d'abattage utilisé par les militaires pour empêcher la ranimation des décédés, Liza obtient de procéder elle-même à ce dernier geste par respect envers Griselda. En pleine nuit, alors que les troupes semblent se retirer de la ville, Daniel se rend au stade qui était une autre zone de sécurité dont Adams avait eu la garde et trouve bien le stade verrouillé et rempli de « marcheurs », comme le prétendait Adams.
Commentaires
  • Le titre de cet épisode est une référence au nom qui avait été provisoirement attribué à la série.

Épisode 6 : L'Homme bon[modifier | modifier le code]

Titre original
The Good Man (trad. litt. : « L'homme bon »)
Numéro de production
6 (1-06)
Première diffusion
Réalisation
Stefan Schwartz
Scénario
Robert Kirkman et Dave Erickson
Audiences
  • Drapeau des États-Unis États-Unis : 6,861 millions de téléspectateurs[19] (première diffusion)
Résumé détaillé

Après l'annonce du départ prochain des militaires gardant la zone de quarantaine, le groupe se prépare à partir vers l'Est dans le désert, mais doit avant cela aller récupérer Liza, Nick et Griselda qu'ils croient toujours vivante. Pour connaître l'emplacement de la base où leurs proches sont détenus, ils ont torturé le caporal Andrew Adams. Travis décide de laisser la liberté à celui-ci à l'insu de Daniel. Pour faire diversion au périmètre de la base militaire, Daniel libère puis guide jusqu'à celle-ci la horde du stade qui met à mal les défenses de la base, créant petit à petit des brèches dans les fortifications. Le groupe part à la recherche des siens, laissant Chris et Alicia au sous-sol avec les voitures au cas où il ne reviendrait pas. Les deux jeunes se font agresser quelques instants plus tard par trois soldats cherchant à s'enfuir qui leur extorquent les clés d'une des voitures.

De leur côté, Strand et Nick parviennent à s’échapper de leur cellule mais se retrouvent rapidement bloqués dans un cul de sac, acculés par les « rôdeurs ». Madison rejoint Nick mais ne peut pas forcer la porte qui les sépare. Liza surgit in extremis pour déverrouiller la porte avec sa carte d'accès, sauvant Nick et Strand d'une mort certaine. Lors de sa fuite, le groupe tombe sur le docteur Exner, démoralisée, qui leur indique malgré tout une voie de sortie. Le médecin, ayant précédemment euthanasié tous les patients qu'elle avait en charge, les regarde partir et se tourne vers le pistolet d'abattage.

Alors que le groupe arrive dans le sous-sol et retrouve Alicia et Chris, le caporal Andrew Adams fait irruption et menace Daniel de son arme. Ofelia tente de le dissuader de tirer. Le militaire détourne son arme sur Ofelia, la blessant au bras. Travis, hors de lui, frappe alors violemment le militaire, après l'avoir désarmé. Strand propose au reste du groupe de se réfugier chez lui, parcourant la ville sinistrement déserte jusqu'à sa superbe villa sur la falaise. Sur place, Liza soigne la blessure d'Ofelia, donne des consignes à Daniel et le quitte pour le front de mer où elle montre alors à Madison qu'elle a été mordue, lui confiant son arme en lui demandant de lui éviter de « revenir », au moment où Travis, à leur recherche, survient. Bouleversé, il prend l'arme des mains de Madison, pour accomplir lui-même ce dernier acte le reliant à Liza, avant de laisser libre cours à son désespoir sur la plage, Madison à ses côtés.
Commentaires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fear the Walking Dead », sur The Futon Critic.com, (consulté le 19 juillet 2015).
  2. a et b « Cobalt : tournage imminent pour le spin-off de The Walking Dead », sur Metronews.fr, .
  3. (en) Michael Ausiello, « AMC's Walking Dead spinoff snags two-season order, premiere date », sur TVLine.com, (consulté le 12 avril 2015).
  4. (en) Denise Petski, « Sandrine Holt Joins Fear the Walking Dead on AMC », sur Deadline.com, .
  5. (en) Dalton Ross, « Fear the Walking Dead Exclusive photos and intel from Robert Kirkman », sur Entertainment Weekly.com, (consulté le 3 juillet 2015).
  6. (en) Denise Petski, « Colman Domingo Joins AMC’s Fear the Walking Dead », sur Deadline.com, .
  7. (en) Denise Petski, « Shawn Hatosy Joins Fear the Walking Dead; Madison McLaughlin in Chicago PD », sur Deadline.com, .
  8. (en) Robert Rorke, « Fear the Walking Dead: The good, the bad and the zombies », sur Nypost.com, (consulté le 30 août 2015).
  9. (en) Xochitl Pena, « Indio grad talks appearance on Fear the Walking Dead », sur Desertsun.com, (consulté le 30 août 2015).
  10. (en) Michael Slezak, « Fear the Walking Dead Trailer Is Finally Here! (And So's the Premiere Date!) », sur TVLine.com, (consulté le 19 juillet 2015).
  11. (en) « Video: AMC Releases a New On-Air Promo for Fear the Walking Dead », sur The Futon Critic.com, .
  12. « Fear the Walking Dead sera diffusée en exclu sur Canal+ Séries », sur Journaldugeek.com, .
  13. a, b, c, d, e et f « Fear the Walking Dead saison 1 », sur Itunes.apple.com,
  14. (en) « Sunday Cable Ratings: Fear the Walking Dead Tops Night + Talking Dead, Naked & Afraid, Rick & Morty, & More », sur TVbytheNumbers.com,
  15. (en) « Sunday Cable Ratings: Fear The Walking Dead Wins Night, MTV Video Music Awards, Rick & Morty, The Last Ship, Falling Skies, Ray Donovan & More », sur TVbytheNumbers.com,
  16. (en) « Sunday Cable Ratings: Fear The Walking Dead Tops Night + Rick & Morty, The Strain, NFL Countdown & More », sur TVbytheNumbers.com,
  17. (en) « Sunday Cable Ratings: Fear The Walking Dead Tops Night + NFL Countdown, Rick & Morty, Basketball Wives, The Strain & More », sur TVbytheNumbers.com,
  18. (en) « Sunday Cable Ratings: Fear The Walking Dead Tops Night + Rick & Morty, Basketball Wives, The Strain & More », sur TVbytheNumbers.com,
  19. (en) « Sunday cable ratings: Fear the Walking Dead finale leads night, plus The Strain finale, Rick & Morty, Kardashians », sur TVbytheNumbers.com,