Los Angeles (fleuve)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Los Angeles (homonymie).

Los Angeles
Fleuve de Californie
Illustration
Le fleuve Los Angeles à Glendale.
Carte.
Carte de la Los Angeles et San Gabriel
Caractéristiques
Longueur 82 km
Bassin 2 142 km2
Bassin collecteur Bassin du Los Angeles (d)
Débit moyen m3/s
Cours
Source Canoga Park
· Altitude 242 m
· Coordonnées 34° 11′ 43″ N, 118° 36′ 08″ O
Embouchure Océan Pacifique
· Localisation Long Beach
· Altitude m
· Coordonnées 33° 45′ 23″ N, 118° 11′ 20″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau des États-Unis États-Unis
Comté des États-Unis Los Angeles
Régions traversées Drapeau de la Californie Californie

Le Los Angeles (en anglais : Los Angeles River ; en espagnol : río Porciúncula ou río Los Ángeles) est un fleuve de Californie dont le cours mesure environ 82 kilomètres. Il parcourt le comté de Los Angeles. Une grande partie de son cours est bétonné. Le chenal charrie très peu d'eaux la plupart du temps, et ne se remplit que lors d'orages importants ; il a servi de décor à de nombreux films.

Description[modifier | modifier le code]

Le fleuve de Los Angeles, long de 82 kilomètres, débute officiellement à une altitude 242 mètres, au confluent de deux petits cours d'eau, le Bell Creek et l'Arroyo Calabasas qui prennent leurs source respectivement dans les Simi Hills et le massif de Santa Susana. Le cours du fleuve traverse le comté de Los Angeles depuis Canoga Park jusqu'à la partie la plus occidentale de la vallée de San Fernando avant de se jeter dans l'Océan Pacifique au niveau Long Beach. Le cours du fleuve prend initialement une direction est-sud-est puis à mi-parcours se dirige plein sud. Le fleuve a plusieurs affluents dont les principaux sont Rio Hondo, le Tujunga Wash et l'Arroyo Seco. Le fleuve est pratiquement à sec durant toute l'année mais est sujet à des crues violentes qui initialement le faisait sortir de son lit et inondait largement sa plaine alluviale. A la suite de crues dévastatrices au début du 20ème siècle son lit a pratiquement été canalisé de bout en bout et il coule désormais dans un lit entièrement bétonné entrecoupé de réservoirs pour stocker les eaux excédentaires. Avant la création du premier aqueduc de Los Angeles, le fleuve était la principale source d'eau potable de la ville de Los Angles.

Le fleuve subit une forte pollution liée aux activités agricoles et aux rejets d'eaux usées en milieu urbain. Les eaux proviennent essentiellement des précipitations et de la fonte des neiges en hiver et au printemps, de l'usine de traitement des eaux usées Tillman en été et à l'automne ainsi que des rejets d'eaux usées. C'est une des rares rivières circulant à basse altitude dans le sud de la Californie dont le cours ne s'assèche jamais complètement. Le débit moyen est très faible (6,4 m³/s) peut atteindre durant les crues une valeur de plus de 3 000 m³/s.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'est appelé d’abord en 1769 par le militaire espagnol Gaspar de Portolà le Río de Nuestra Señora la Reina de Los Ángeles de Porciúncula, c'est-à-dire « le fleuve de Notre-Dame la Reine des Anges de Portioncule », ou tout simplement Río de Porciúncula. La Portioncule est une église italienne près de la ville d'Assise que saint François a restaurée pour y prier et où il a eu des apparitions angéliques.

À la suite de crues qui avaient fait 115 morts et coûté 40 millions de dollars dans les années 1930, le lit de la Rivière est bétonné sur la quasi-totalité de son parcours. Accueillis avec enthousiasme à l'époque, ces travaux sont critiqués depuis les années 2000 au nom de l'environnement ; un projet prévoit de « revitaliser » le cours d'eau sur 15 km[1].

Localités traversées[modifier | modifier le code]

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Cinéma

Plusieurs films ont été tournés le long ou dans les canaux de la rivière de Los Angeles, notamment Transformers, Terminator 2: Judgment Day, Last Action Hero, The Gumball Rally, Chinatown, Them!, The Core, Time Out, Le monstre est vivant, Grease, Le Point de non-retour, La Mort en prime, Braquage à l'italienne, Point Break, 60 secondes chrono, Police fédérale Los Angeles, Les Princes des villes, Cleopatra Jones, Blue Thunder et Drive.

Jeux vidéo

Dans les jeux vidéo Grand Theft Auto: San Andreas (2004) Grand Theft Auto V (2013), où la ville de Los Angeles est figurée sous le nom de Los Santos, la rivière est présente. C'est également le cas dans The Crew (2014).

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Blake Gumprecht, The Los Angeles River: Its Life, Death, and Possible Rebirth, JHU Press, coll. « Creating the North American landscape », , 384 p. (ISBN 9780801866425)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]