Saint-Nizier-d'Azergues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Nizier-d'Azergues
Saint-Nizier-d'Azergues
L'église Saint-Nizier.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Villefranche-sur-Saône
Canton Thizy-les-Bourgs
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Ouest Rhodanien
Maire
Mandat
Jean-Yves Labrosse
2014-2020
Code postal 69870
Code commune 69229
Démographie
Population
municipale
792 hab. (2016 en augmentation de 12,18 % par rapport à 2011)
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 05′ 18″ nord, 4° 28′ 00″ est
Altitude Min. 393 m
Max. 903 m
Superficie 24,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte administrative du Rhône
City locator 14.svg
Saint-Nizier-d'Azergues

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte topographique du Rhône
City locator 14.svg
Saint-Nizier-d'Azergues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Nizier-d'Azergues

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Nizier-d'Azergues

Saint-Nizier-d'Azergues est une commune française, située dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans les monts du Beaujolais, le village est dispersé en plusieurs hameaux et un bourg principal.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Ranchal Poule-les-Écharmeaux Rose des vents
Saint-Bonnet-le-Troncy N Claveisolles
O    Saint-Nizier-d'Azergues    E
S
Meaux-la-Montagne Grandris Lamure-sur-Azergues

Histoire[modifier | modifier le code]

Aucune trace d'occupation n'est attestée pendant la période romaine, tant au niveau archéologique que bibliographique[1].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Nizier-d'Azergues Blason D'or à l'aigle bicéphale de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001   Louis Ballandras DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 792 habitants[Note 1], en augmentation de 12,18 % par rapport à 2011 (Rhône : +5,61 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 1201 1081 3811 2951 2951 5541 8691 8161 798
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 7331 6601 6341 5871 5341 5261 4361 5351 563
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4061 3261 2171 012972907882776764
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
681675554552580641674706792
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Pramenoux.
  • Boucle de Claveisolles : la ligne de chemin de fer de Paray-le-Monial à Givors-Canal effectue une boucle hélicoïdale au niveau des communes de Claveisolles et Saint-Nizier-d'Azergues, ceci afin de respecter une déclivité maximale de 1,1 % (monter sur moins de 5 km de 50 m), passant de 400 m à l'entrée de la commune à 460 m à sa sortie. En venant de Lyon, la boucle passe par le tunnel de Claveisolles reliant les deux vallées de l'Azergues d'ouest en est, arrivant ainsi en gare de Claveisolles, et revient ensuite vers Saint-Nizier après être passé d'est en ouest par le tunnel de Vigue, et franchissant ensuite cinq viaducs pour fermer la boucle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Odile Faure-Brac, Carte archéologique de la Gaule - Le Rhône, 69/1, (ISBN 2-87754-096-0), p. 394
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.