Valsonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Valsonne
Vue générale de Valsonne en 2008.
Vue générale de Valsonne en 2008.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Villefranche-sur-Saône
Canton Tarare
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Ouest Rhodanien
Maire
Mandat
Patrick Bourrassaut
2014-2020
Code postal 69170
Code commune 69254
Démographie
Gentilé Valsonnais
Population
municipale
891 hab. (2014)
Densité 49 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 50″ nord, 4° 25′ 50″ est
Altitude Min. 413 m – Max. 866 m
Superficie 18,25 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte administrative du Rhône
City locator 14.svg
Valsonne

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte topographique du Rhône
City locator 14.svg
Valsonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Valsonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Valsonne

Valsonne est une commune française, située dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située à environ 40 km au nord-ouest de Lyon, aux portes du Beaujolais, traversée par la rivière du Soanan (un affluent de l'Azergues) ; elle est bordée à l'ouest par la ligne de partage des eaux entre Atlantique et Méditerranée.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Appolinaire Dième Rose des vents
Ronno
Amplepuis
N
O    Valsonne    E
S
Les Sauvages Tarare Saint-Clément-sur-Valsonne

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 en cours Patrick Bourrassaut PS  
2007 2014 Lucien Danve    
2001 2007 Jacques Rollin    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 891 habitants, en augmentation de 6,58 % par rapport à 2009 (Rhône : 5,17 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 113 1 181 1 092 1 388 1 508 1 519 1 428 1 486 1 442
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 418 1 393 1 424 1 360 1 368 1 385 1 301 1 340 1 218
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 286 1 281 1 174 1 068 1 007 913 801 740 678
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
603 505 449 510 600 714 820 870 891
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église de Valsonne : Le décor intérieur de l'église de Valsonne est inscrit Monument historique depuis le .
Église de Valsonne.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Traditions[modifier | modifier le code]

  • Fête de l'écureuil

Tous les deux ans, le premier week-end de septembre a lieu la Fête de l'écureuil, dont l'emblème, un écureuil géant situé à l'entrée du village, accueille tous ceux qui désirent assister à la fête. En 2004, elle est devenue un lieu de rencontres grâce à l'organisation d'un concours inter-quartier dont l'intitulé était « la tête et les jambes ». Plusieurs épreuves ont vu s'affronter plusieurs équipes représentant chacune un hameau du village (le bourg, le plat…). En 2006, elle s'est ouverte à trois autres communes limitrophes Dième, Saint-Appolinaire et Saint-Clément-sur-Valsonne. Elle a permis aux quatre communes de participer à une compétition autour de jeux sportifs, d'adresse et de connaissances à l'issue de laquelle La commune de Saint-Appollinaire est sortie vainqueur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Auguste Comby, Histoire de Valsonne et du Haut Soanan jusqu'en 1800 (2 tomes), 1983.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]