Meaux-la-Montagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meaux (homonymie) et Montagne (homonymie).
Meaux-la-Montagne
Mairie de Meaux-la-Montagne.
Mairie de Meaux-la-Montagne.
Blason de Meaux-la-Montagne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Villefranche-sur-Saône
Canton Thizy-les-Bourgs
Intercommunalité Communauté d'agglomération de l'Ouest Rhodanien
Maire
Mandat
Gérard Mourey
2014-2020
Code postal 69550
Code commune 69130
Démographie
Gentilé Meldois(e)(s) ou Montagnard(e)(s)
Population
municipale
247 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 02′ 45″ nord, 4° 25′ 10″ est
Altitude Min. 480 m – Max. 863 m
Superficie 9,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte administrative du Rhône
City locator 14.svg
Meaux-la-Montagne

Géolocalisation sur la carte : Rhône

Voir sur la carte topographique du Rhône
City locator 14.svg
Meaux-la-Montagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Meaux-la-Montagne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Meaux-la-Montagne
Liens
Site web meauxlamontagne.fr

Meaux-la-Montagne est une commune française située dans le département du Rhône, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Meaux-la-Montagne se situe à 60 km de Lyon, 40 km de Villefranche-sur-Saône, entre les communes de Thizy-les-Bourgs, Amplepuis et Poule-les-Écharmeaux.

Le point culminant du village est la roche des Fées (861 m), les habitants de Meaux-la-Montagne se nomment les Meldois ou les Montagnards. Les secteurs d’activité sont l’agriculture, le tourisme et les pépinières de sapins de Noël.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Bonnet-le-Troncy Saint-Nizier-d'Azergues Rose des vents
Saint-Vincent-de-Reins N Grandris
O    Meaux-la-Montagne    E
S
Cublize

Histoire[modifier | modifier le code]

Le hameau de Maux est devenu la commune de Meaux le 19 juillet 1844 par un détachement des communes de Cublize, Grandris, Saint-Bonnet-le-Troncy et Saint-Vincent-de-Reins. En 1937, Meaux est devenu Meaux-La-Montagne pour éviter la confusion avec la commune de Meaux en Seine-et-Marne (77).

Blason ville fr Meaux-la-Montagne (Rhône).svg

Les armes de la commune de Meaux-la-Montagne se blasonnent ainsi :
De sinople à bande d'argent remplie de gueules, chargée de quatre pommes de pin, accompagnée en chef à la montagne de trois coupeaux et en pointe d'une chapelle le tout d'argent.[1]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995   Gérard Mourey    
1989 1995 Maurice Mazille    
1965 1989 Jean Favrichon    
1953 1965 André Perras    
1929 1953 Joseph Lamure    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants s'appellent des Meldois(e)(s) ou des Montagnard(e)(s)[2]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1846. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 247 habitants, en augmentation de 13,82 % par rapport à 2009 (Rhône : 5,17 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
830 830 833 902 903 826 792 743 666
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936
628 602 558 524 504 501 360 316 306
1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
268 246 211 152 148 153 166 163 202
2011 2014 - - - - - - -
242 247 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église a été construite en 1819, et son presbytère en 1823.
  • Madone - Notre-Dame-de-Toutes-les-Grâces.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]