Château de Pramenoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Pramenoux
Image illustrative de l’article Château de Pramenoux
Le château en 2008.
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction XIVe siècle
Propriétaire actuel Personne privée
Destination actuelle Chambres d'hôtes
Coordonnées 46° 03′ 33″ nord, 4° 28′ 25″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Rhône
Commune Saint-Nizier-d'Azergues

Géolocalisation sur la carte : Rhône

(Voir situation sur carte : Rhône)
Château de Pramenoux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Pramenoux

Le château de Pramenoux est une ancienne maison forte, fondé au XIVe siècle[1], très remaniée aux XVIIe et XIXe siècles[1], qui se dresse sur la commune de Saint-Nizier-d'Azergues dans le département du Rhône en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château de Pramenoux est situé dans le département français du Rhône sur la commune de Saint-Nizier-d'Azergues, à 3,5 kilomètres au sud du bourg et à 1,5 kilomètres à l'ouest-sud-ouest de Lamure.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Pramenoux provient du latin pratum, le « pré », « prairie » ou « plaine » et menulti, qui désigne les céréales de qualité moindre ; millet, avoine, orge.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon certaines sources, le château recouvrirait une villa gallo-romaine[2]. Toutefois, aucune découverte ni référence bibliographique ne confirme cette hypothèse[3]. La première mention du lieu de Pramenoux date de 997 dans le cartulaire de l'abbaye de Savigny[3].

Le château appartient aux sires de Beaujeu qui le cèdent en 1375 aux Ronchivol, famille originaire du Forez. Beaujeu et sa baronnie échoient à Louis, dernier né de la maison du Forez. Jeanne de Bourbon, mère de Louis autorise Guillaume de Ronchivol à s'installer à Pramenoux. En 1440 et 1459[1], Étienne de « Rochivol » en fait hommage au sire de Beaujeu. Les successeurs de Ronchivol aménagent le château notamment les fourches patibulaires en 1510. La famille s'éteint en 1698.

Le château est actuellement une propriété privée dont une partie sert à l'organisation de séminaires, de mariages. Il accueille des chambres d'hôtes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, , 1304 p. (ISBN 2865350703), p. 1070.
  2. « historique », sur pramenoux.com (consulté le 21 octobre 2011)
  3. a et b Odile Faure-Brac, Académie des inscriptions et belles-lettres, Carte archéologique de la Gaule 69/1 : Le Rhône, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, , 1re éd., 611 p. (ISBN 978-2-87754-096-4), p. 394.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]