Saint-Gatien-des-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Calvados
Cet article est une ébauche concernant une commune du Calvados.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Saint-Gatien-des-Bois
Le clocher de l'église.
Le clocher de l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Honfleur-Deauville
Intercommunalité CC du Pays de Honfleur-Beuzeville
Maire
Mandat
Philippe Langlois
2014-2020
Code postal 14130
Code commune 14578
Démographie
Gentilé Saint-Gatiennais
Population
municipale
1 272 hab. (2014)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 20′ 52″ nord, 0° 11′ 07″ est
Altitude Min. 30 m – Max. 153 m
Superficie 49,11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Saint-Gatien-des-Bois

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Saint-Gatien-des-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Gatien-des-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Gatien-des-Bois
Liens
Site web www.saintgatiendesbois.fr

Saint-Gatien-des-Bois est une commune française située dans le département du Calvados et dans la région Normandie, peuplée de 1 272 habitants[Note 1].

Avant la création de L'Oudon par fusion de communes en 1973, Saint-Gatien-des-Bois était la commune du Calvados la plus étendue.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au nord du pays d'Auge. Son bourg est à 8 km au nord de Pont-l'Évêque, à 9,5 km au sud d'Honfleur et à 10 km à l'est de Deauville[1].

Couvrant 4 911 hectares, le territoire de Saint-Gatien-des-Bois est très nettement le plus étendu du canton d'Honfleur.

Communes limitrophes de Saint-Gatien-des-Bois[2]
Pennedepie,
Cricquebœuf,
Trouville-sur-Mer
Barneville-la-Bertran Équemauville,
Gonneville-sur-Honfleur
Touques,
Bonneville-sur-Touques,
Englesqueville-en-Auge
Saint-Gatien-des-Bois[2] Fourneville,
Le Theil-en-Auge
Canapville,
Saint-Martin-aux-Chartrains
Tourville-en-Auge, Coudray-Rabut, Surville Saint-Benoît-d'Hébertot,
Vieux-Bourg

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous la forme S. Gatianus au XIVe siècle[3]. La paroisse est dédiée à Gatien de Tours, premier évêque de Tours, au IIIe siècle.

Le gentilé est Saint-Gatiennais.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIIIe siècle, Saint-Gatien (1 043 habitants en 1793[4]) absorbe Le Mont-Saint-Jean (26 habitants[5]) au nord de son territoire. La nouvelle commune prend alors le nom de Saint-Gatien-Mont, puis le change pour Saint-Gatien-des-Bois en 1957.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 1998[6] avril 2009[7] Michel Brangbour DVD Retraité (secteur automobile)
juin 2009[8] en cours Philippe Langlois[9] SE Conseiller agricole
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 1 272 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Saint-Gatien-des-Bois[10]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Saint-Gatien-des-Bois avait compté jusqu'à 1 214 habitants en 1806 puis la population était redescendu à 807 (1968). Le précédent maximum fut dépassé en 2006 (1 312 habitants).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 043 1 037 1 214 1 025 1 052 1 081 1 126 1 123 1 076
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 016 999 1 050 973 976 973 961 1 032 1 020
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 039 990 936 871 881 888 843 845 890
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
850 807 983 1 054 1 182 1 163 1 354 1 288 1 272
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

La commune compte deux monuments historiques :

  • Le chalet d'Ulric Guttinguer est situé dans la forêt au nord du territoire communal. Il a été inscrit par arrêté du 3 octobre 1983[12].
  • Le colombier de la ferme d'Herbigny, inscrit par arrêté du 9 septembre 1933[13].

Autres sites et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Saint Jean Paul II est venu à Saint-Gatien-des Bois le 2 juin 1980 avant de reprendre l'avion pour l'Italie.
  • Ulric Guttinguer (1787-1866), poète et romancier, a fait construire un chalet dans la forêt, à Saint-Gatien, et y a écrit certaines œuvres, notamment Arthur.
  • Ernest Paul (1881-1964), cycliste français, y est décédé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Le Mont-Saint-Jean », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 12 février 2010)
  6. « La liste « Agir ensemble pour Saint-Gatien-des-Bois » », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 novembre 2015)
  7. Décédé le 26 avril 2009 : « ouest-france.fr - Michel Brangbour est décédé » (consulté le 28 avril 2009)
  8. « St-Gatien-des-Bois. Philippe Langlois élu », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 7 novembre 2015)
  9. a et b Réélection 2014 : « Saint-Gatien-des-Bois (14130) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 17 juin 2014)
  10. Date du prochain recensement à Saint-Gatien-des-Bois, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. Notice no PA00111669, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. Notice no PA00111670, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 4 : Arrondissement de Pont-l'Évêque, Caen, Hardel, (lire en ligne), p. 294-298 : Saint-Gatien-des-Bois et Le Mont-Saint-Jean.
  • Jean Bureau, « À propos de attribution de la forêt de Touques à la commune de Saint-Gatien-des-Bois en l'an VI », Le Pays d'Auge,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]