Conseiller agricole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Conseiller agricole
Image dans Infobox.
Présentation
Secteur
Codes
IDEO (France)
ROME (France)
A1301

Le métier de conseiller agricole consiste à apporter des conseils aux agriculteurs en matière de techniques et de gestion d'une ferme.

Historique[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

  • CSA Technicien conseil en agriculture
  • Licence professionnelle Agronomie
  • Diplôme d’ingénieur
  • BTS Agricole

En Suisse[modifier | modifier le code]

  • CSA Technicien conseil en agriculture
  • BTS Agricole (BAC+2)
  • Licence professionnelle Agronomie ou Gestion des organisations agricoles et agroalimentaires (BAC+3)
  • Diplôme d’ingénieur (BAC+5)

Emploi[modifier | modifier le code]

En France et en Suisse[modifier | modifier le code]

Le conseiller agricole se doit d’être sensibilisé à une agriculture durable, être capable de réaliser le diagnostic d'une exploitation agricole, être capable d'animer une journée d’information. Le travail consiste à donner des conseils propres à chaque agriculteur. Le conseiller agricole conseille les agriculteurs qui souhaitent modifier la quantité et la qualité de leur production (végétale ou animale), à rendre la ferme plus fonctionnelle ou encore à améliorer leurs conditions de travail. À partir d’une démarche précise (analyse de l’exploitation, diagnostic des avantages et des difficultés), le conseiller arrive ainsi à personnaliser ses conseils, sur les plans technique, économique, juridique, comptable, social… Après avoir présenté le projet de développement à l’agriculteur, si ce dernier l'adopte, le conseiller agricole en estime le coût, précise les objectifs à atteindre, établit un calendrier des opérations et en assure le suivi. Il produit aussi des études de marché à l’échelon local pour identifier les débouchés commerciaux. Le conseiller informe (ou forme) des groupes d’agriculteurs lors de manifestations locales. Il en profite pour leur diffuser les résultats de la recherche agronomique et les sensibiliser aux problèmes de l’environnement. [réf. nécessaire]

Caractéristiques du travail[modifier | modifier le code]

Le conseiller agricole effectue quotidiennement des déplacements pour se rendre sur les exploitations des agriculteurs. C'est un métier fatigant car les horaires de travail sont très variables[1].

Rémunération[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps le salaire est de 1 200 euros net/mois avec bac + 2 ; 1 400 euros avec bac + 5.

Compétences à avoir[modifier | modifier le code]

Le conseiller agricole doit posséder un bon contact avec les gens. Ses connaissances techniques et pratiques, ses capacités d’analyse, d’adaptation, d’écoute et de rigueur, son sens de l’organisation en font un interlocuteur pouvant être apprécié des agriculteurs. Toujours au fait de l’actualité agricole technique et réglementaire, le conseiller doit être capable d’analyser, de synthétiser et de transmettre les informations qu’il collecte (auprès des syndicats agricoles, des organismes de recherche…). Selon les lieux où il exerce (associations agricoles, syndicats, chambres d’agriculture…), le conseiller agricole peut être amené à s’occuper de tâches administratives, de gestion, d’intendance, via l’outil informatique. [réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Devenir Conseiller agricole », sur Metier.org, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]