Abuja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abuja
Abuja
Abuja
Administration
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
État Territoire de la capitale fédérale du Nigeria
Ministre du Territoire de la capitale fédérale Bala Mohammed
Démographie
Gentilé Abujanais[1]
Population 2 695 000 hab. (2019)
Densité 3 780 hab./km2
Géographie
Coordonnées 9° 03′ 20″ nord, 7° 29′ 29″ est
Altitude 620 m
Superficie 71 300 ha = 713 km2

Géolocalisation sur la carte : Nigeria

Voir la carte administrative du Nigeria
City locator 14.svg
Abuja

Géolocalisation sur la carte : Nigeria

Voir la carte topographique du Nigeria
City locator 14.svg
Abuja
Liens
Site web http://fct.gov.ng/

Abuja (/əˈbuːdʒə/) est la capitale fédérale du Nigeria depuis 1991. Située dans un territoire fédéral de 713,5 km2, cette ville planifiée est au centre du pays afin d'équilibrer les pouvoirs ethniques et religieux. Elle devient officiellement la capitale du Nigeria le , remplaçant ainsi la mégapole côtière de Lagos. En 2019, on estime qu'Abuja compte 2 695 000 habitants[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Jabi lake

La capitale se trouve au centre du pays, non loin du confluent du fleuve Niger et de son affluent la Bénoué, dans une région de savane au climat modéré, près du Zuma Rock.

Climat[modifier | modifier le code]

La région d'Abuja est inscrite dans le climat tropical de savane[3] (Köppen: Aw), ainsi que dans l'écorégion de la mosaïque de forêt-savane guinéenne[4]. Son climat se caractérise par deux saisons : l'une sèche de novembre à mars, et une humide d'avril à octobre. Les précipitations les plus fortes se présentent de juillet à septembre.

Relevé météorologique d'Abuja
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 20,4 25,5 24,3 24,7 19,5 18,3 21,9 17,7 17,5 21,4 15,7 15,5 20,2
Température moyenne (°C) 27,6 30,8 30,6 30,2 26,1 24,5 25,5 25,3 23,8 26,7 25,1 25,1 26,6
Température maximale moyenne (°C) 34,7 36,8 36,9 35,6 32,7 30,6 29,1 28,9 30 32 34,4 34,6 33
Précipitations (mm) 1,7 5,4 11,3 62,8 134,1 164,2 217,5 262,7 253,4 103,2 3,7 1,2 1 221,2
Nombre de jours avec précipitations 0,1 0,2 1,3 4,2 9,4 12,3 14 16,2 15,9 8 0,3 0,1 81,9
Source : World Meteorological Organization[5]
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
34,7
20,4
1,7
 
 
 
36,8
25,5
5,4
 
 
 
36,9
24,3
11,3
 
 
 
35,6
24,7
62,8
 
 
 
32,7
19,5
134,1
 
 
 
30,6
18,3
164,2
 
 
 
29,1
21,9
217,5
 
 
 
28,9
17,7
262,7
 
 
 
30
17,5
253,4
 
 
 
32
21,4
103,2
 
 
 
34,4
15,7
3,7
 
 
 
34,6
15,5
1,2
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Histoire[modifier | modifier le code]

Afin de ne pas favoriser une des trois ethnies principales, la décision est prise en 1976 de transférer la capitale dans une région neutre, Lagos étant nettement dominée par les Yorubas[6]. En traçant des lignes « X » sur la carte de Nigeria, l'ancien chef d'État, Murtala Mohammed délimite une zone peu peuplée et propice au développement. Les travaux de construction ne débutent cependant qu'en 1981. Le parlement est transféré en 1987 mais la ville n'est devenue officiellement capitale qu'en 1991[7]. Le nom est emprunté à celui d'un village, situé à une cinquantaine de kilomètres de la cité actuelle et renommé par la suite Suleja[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

Les prix de l'immobilier étant maintenus à un niveau artificiellement élevé, et l'attrait de l'ancienne capitale Lagos, beaucoup plus important sur le plan culturel notamment, n'ont pas permis à la ville de se développer comme le gouvernement l'espérait.

Évolution de la population
1991 2006 2012 2015 2019
107 169776 298979 8761 568 8532 695 000 (est.)

Transport[modifier | modifier le code]

Abuja possède un aéroport, l'aéroport international Nnamdi Azikiwe.

Éducation[modifier | modifier le code]

L’Université d'Abuja a été fondée en 2009.

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

Parmi les lieux de culte, il y a des églises et des temples chrétiens : Église du Nigeria (Communion anglicane), Presbyterian Church of Nigeria (Communion mondiale d'Églises réformées), Convention baptiste nigériane (Alliance baptiste mondiale), Living Faith Church Worldwide, Redeemed Christian Church of God, Assemblées de Dieu, Archidiocèse de Lagos (Église catholique) et des mosquées musulmanes [9].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Évènements sportifs organisés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Recommandation concernant les noms d’États, d’habitants, de capitales, de sièges diplomatiques ou consulaires », Bulletin officiel du ministère des affaires étrangèresl, vol. 106,‎ , p. 9 (lire en ligne).
  2. Demographia, Demographia World Urban Areas, 15, (lire en ligne)
  3. (en)Climate Abuja, Climate Data
  4. (en)Abuja, World Meteorological Organization
  5. Toyin Falola, Ann Genova et Matthew M. Heaton, Historical Dictionary of Nigeria, Rowman & Littlefield, USA, , p. 21.
  6. Roman Adrian Cybriwsky, Capital Cities around the World: An Encyclopedia of Geography, History, and Culture, ABC-CLIO, États-Unis, 2013, p. 2
  7. The New Federal Capital - How it all started, The Federal Capital Development Authority
  8. J. Gordon Melton, Martin Baumann, ‘‘Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices’’, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 2107

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Nnamdi Elleh, Abuja : the single most ambitious urban design project of the 20th century, VDG, Weimar, 2001, 97 p. (ISBN 978-3-89739-165-9)