Histoire de Sao Tomé-et-Principe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'archipel sur une carte du XVIIe siècle.
Le fort de Sao Tomé (1575).
Insula S. Thomae (1645).
The Island of Princess (1727).

Cette page traite de l'histoire de Sao Tomé-et-Principe.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Moshé Liba (dir.), Jewish child slaves in São Tomé : papers, essays, articles, and original documents related to the July 1995 conference, New Zealand Jewish Chronicle Publications, Wellington, N.Z., 2003, 242 p. (ISBN 0-9582173-1-9)
  • (en) Gerhard Seibert, Camarades, Clients, and Cousins : colonialism, socialism, and democratization in São Tomé and Príncipe, Brill, Boston, Leyde, 2006, 615 p. (version anglaise d'une thèse soutenue à l'Université de Leyde en 1999)
  • Izequiel Batista de Sousa, São Tomé et Principe de 1485 à 1755 : une société coloniale : du Blanc au Noir, L'Harmattan, Paris, 2008, 374 p. (ISBN 978-2-296-06022-7) (texte remanié d'une thèse de doctorat d'Histoire soutenue à l'Université de Paris 1 en 1998)
  • Natália Pedro da Costa Umbelina Neto, Les îles São Tomé et Príncipe (1853-1903) : de l'abolition de l'esclavage à la généralisation des travailleurs sous contrat, les Serviçaes, Université d'Aix-Marseille 1, 2007, 2 vol. 590 + 508 p. (thèse de doctorat)
  • Genoveva Quintas de Almeida, Sao Tomé et Principe : de la découverte par les Portugais jusqu'à l'année 1975, Université de Perpignan, Perpignan, 1992, 110 p. (mémoire d'Histoire)
  • (pt) Manuel do Rosário Pinto, Relação do descobrimento da Ilha de São Tomé, édité par Arlindo Manuel Caldeira, Centro de História de Além-Mar, Faculdade de Ciências Sociais e Humanas, Universidade Nova de Lisboa, Lisbonne, 2006, 315 p. (ISBN 978-972-98672-9-3) (publié à partir du manuscrit 51-IX-24 de la bibliothèque d'Ajuda, écrit en 1734)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gérard L. Chouin et al., chap. 10 « Igbo-Ukwu, Ifé et les régions du golfe de Guinée », dans François-Xavier Fauvelle (dir.), L'Afrique ancienne : De l'Acacus au Zimbabwe, Belin, coll. « Mondes anciens », , 678 p. (ISBN 978-2-7011-9836-1), p. 289-290.