Pratyahara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde indien image illustrant la philosophie indienne image illustrant le sanskrit
Cet article est une ébauche concernant le monde indien, la philosophie indienne et le sanskrit.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Pratyāhāra (en sanskrit IAST ; devanāgarī : प्रत्याहार)[1] correspond dans les Yoga Sūtra de Patañjali au cinquième membre (aṅga) du Yoga. Ce terme sanskrit signifie retraite, abstraction ou dissolution[2], abstraction des sens, retrait des objets de leur perception. Dans le chapitre II sūtra 54 des Yogasūtra intitulé Sādhana pāda, Patañjali définit Pratyāhāra comme « Le contact avec leurs propres objets étant futile, les sens[3] (demeurant à leur propre place respective) comme imitant la nature du citta, cela est pratyāhāra »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Dans la philosophie occidentale cette notion peut s'interpréter comme la rétraction des sens.
  3. Les dix indriya composés des cinq jñānendriya et des cinq karmendriya.
  4. Yoga Sūtra II, 54: Svaviṣayāsaṃprayoge cittasvarūpānukāra ivendriyāṇāṃ pratyāhāraḥ (Digital Corpus of Sanskrit) ; traduction : Yogānuśasānam : les yogasūtras. Patañjali, Sadānanda Sarasvatī. Éd. Courrier du livre, 1976, page 148. (ISBN 2-7029-0084-4

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]