Sharira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Śarīra (devanāgarī: शरीर)[1] est un terme sanskrit qui signifie « corps » ou « corps humain ». Dans la philosophie indienne et plus particulièrement dans le Vedānta, on dénombre trois corps qui constituent le Jīva et dont l'ensemble se compose de cinq enveloppes ou fourreaux (kośa). Ces trois corps sont dans l'ordre du plus grossier au moins grossier ou du plus épais au plus fin :

  • sthūlaśarīra qui correspond à annamayakośa, l'enveloppe composée de nourriture (corps physique);
  • sūkṣmaśarīra ou liṅga śarīra[2] généralement traduit par « corps subtil »[3] et qui se décompose en trois enveloppes appelées respectivement: prāṇamayakośa, manomayakośa et vijñānamayakośa;
  • kāraṇaśarīra traduit par « corps causal » et qui correspond à ānandamayakośa, l'enveloppe composée de béatitude ou de félicité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Ce terme ou ce concept propre au Sāṃkhya est expliqué dans la Sāṃkhyakārikā d'Īshvara Krishna
  3. Il ne faut pas confondre le corps subtil propre à l'ésotérisme occidendal et ce terme sanskrit appartenant à la terminologie technique de la métaphysique indienne