Classements musicaux dans les médias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hit-parades dans les médias)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les classements musicaux diffusés dans les médias également appelés Tops ou Hits sont des classements des titres qui ont pour but de faire connaître aux clients d'un certain magazine, d'une radio ou d'une chaîne de télévision, quels sont les tubes qui ont été les plus rentables selon les critères basés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis 1972, au Luxembourg, l’animateur radio-tv André Torrent présente sur la radio luxembourgeoise francophone RTL, le hit-parade des titres préférés des auditeurs.

En 1974, aux USA, le Billboard publie « Disco Action », un hit-parade des titres les plus diffusés dans les clubs et discothèques de New York[1]. En 1975, en France, la revue Gold Magazine publie l'Extra Gold, premier hits des clubs. Le hit-parade est à la fois diffusé sur la radio luxembourgeoise RTL ainsi que sur la chaine de télévision RTL Télé-Luxembourg.

En 1976, conçu à partir de tout les USA, le « National Disco Action », diffusé à la radio américaine devient le « Hot Dance Club Play ».

En 1977, en France, s'inspirant du « National Disco Action », la station de radio française Europe 1 diffuse un classement des clubs américains sans chansons de variétés dans plusieurs émissions présentées par François Diwo tels que : « Disco 1000 » (qui devient le « Hit Parade Des Clubs » en décembre 1977[2]) et « Disco Dance » (1977-1978).

Pendant l'été 1977, la station de radio luxembourgeoise RTL, diffuse le « RTL Disco Show », premier classement de trente titres les plus joués par les DJs de France[3] (renommée « Hit Des Clubs WRTL[4] » le 1er Juillet 1978)[5].

En 1979, la station de radio monégasque, RMC, diffuse un « Hit Parade Des Clubs » [6]. Le classement club de radio RTL passe à la télévision : le « Le Hit des clubs »[7] est diffusé sur la chaîne luxembourgeoise RTL Télévision.

Face aux concurrences des chaînes de télévision françaises comme TF1 en 1975 avec Studio 3[8], puis en 1982, Antenne 2 (future France 2) avec Platine 45, puis de nouveau TF1, avec Jack Spot et Disc Jockey ou encore en 1984, Canal+ / Europe 1, avec leur Top 50 qui utilise un institut de sondage, le Syndicat national de l'édition phonographique, ainsi que la très éphémère chaîne musicale TV6 (mars 1986 - février 1987), Le Hit des clubs est maintenu par RTL Télévision.

Le dimanche [9], date de son premier jour de diffusion, RTL autorise Jean Stock, directeur général adjoint de M6, a intégrer le HDC de RTL sur la première grille des programmes de la toute nouvelle chaîne M6. Le HDC est ainsi entièrement diffusée en France [10],[11] mais sans succès, il est déprogrammé au bout de trois mois.

L'arrivé de nouvelles chaînes concurrentes, comme en 1988 MTV avec son Hit-list UK et son Euro Top 20 puis en 1989 de MCM (Chaîne Musicale Monégasque), la chaîne de télévision luxembourgeoise RTL-TVI cesse la diffusion télévisuelle et radiophonique du Hit des clubs, qui reste consultable sur minitel jusqu'à début 1990.

Peu avant, en 1989, les radios[12] et télévisions francophones ayant abandonnés progressivement le classement des titres clubs, ne reste seulement plus qu'une seule station de radio française, Skyrock[13], qui diffuse le « Top Dance Discothecontrol » renommé « Les N°1 Dance »[14] de Thierry Savignac, un classement de 20 titres conçus à partir d'audio-cassettes[15] enregistrées chaque samedi de minuit à 3h00 du matin par 200 DJs.

Le HDC prend en compte le classement « dance » anglais et américain.

Pour décrocher un budget publicitaire, les radios doivent diffuser des titres. Sans surveillance, une radio peut modifier son classement et affirmer qu’elle programme un titre 3 fois par jour.

Pour vérifier cela, les maisons de disques font appel à Media Control France, filiale de GFK, une jeune société allemande, qui mesure le classement de 40 titres les plus diffusés sur les radios (airplay) nationales françaises et une dizaine d’indépendantes en France, mais ce Hit Des Clubs coûte chère à l’industrie du disque car beaucoup de titres des enregistrements sur audio-cassette ne sont pas reconnus et mal retranscrits, obligeant de piger « à la main ».

En décembre 1989, la station de radio française NRJ[16] est la première à diffuser le HDC de Media Control, puis en 1994, Skyrock abandonne « Les N°1 Dance » et signe tout comme la chaîne câblée MCM[17], un contrat avec le Hit Des Clubs de Media Control [18]. Skyrock doit le diffuser pendant cinq ans et s'est contenté du strict minimum. Ses deux animateurs, DJ Bertrand et Laurent Cut Master ont essayé de créer leur propre « Top Dance » qui n'a pu aboutir suite au départ de Laurent.

En 1992, M6, tente de reprogrammer un HDC sous le nom « Dance Machine »[19], qui ne reste pas longtemps, puis au vu du succès du Hit Machine, M6 retente de nouveau un classement HDC de mars 1995 à Noël 1996, sous le nom « Dance Machine Club [20] avec son « Hit Dance » reprenant dans un premier temps le Top Dance de Savignac puis dans un second temps, en 1996, en s'inspirant du HDC de Media Control.

De 1995 à 2001, la station de radio Voltage devient « La 1re radio dance ». Elle diffuse[21]le Hit des Clubs de Savignac à la même heure[22] que celui de Skyrock et atteint son plus haut niveau d'audience. Le HDC de Voltage ne concerne qu'un petit nombre de boites parisienne, et les variations sont bien moindres que celle de Media Control.

Dans les années 1990, le HDC prend en compte la vente européenne de single « dance » et enfin, en 1996, les classements internationaux.

En 1999, Eric André conçoit un troisième classement des titres clubs : le Monday Chart de Dj Buzz pour MCM. Skyrock abandonne le Hit Des Clubs de Media Control pour ne diffuser plus que du rap et du R'n'B.

Absent de toutes les radios françaises, le HDC survit jusqu'en 2001 à travers la presse papier comme Only for DJs ou Musique Info Hebdo.

Pour assurer la promotion de leurs nouveaux titres, la profession des gros labels dance des maisons de disques lance un appel d'offre pour ne garder qu'un seul et unique classement officiel diffusé dans les clubs de France. Il est remporté par le Club 40 de Yacast qui mesure aussi la diffusion en airplay radio [23],[24], alors que le SNEP[25] avec Media Control GFK[26] mesurent la vente de disque[27].

De 2002 à 2004, le classement généraliste [28] et le classement Techno House[29] du Club 40 de Yacast est diffusé par la station de radio française Europe 2.

Cependant, coté télévision, les nouvelles chaînes musicales créent leurs propre classement club comme Virgin 17 (Club 17, 2002-2010), M6 Music Club (Hit des Clubs, 2009) ou D17 (Top Club, 2010).

En 2005, la station de radio française Fun Radio[30] diffuse le Fun Club 40 de Yacast.

Prenant en compte les playlists des DJs internationaux, le HDC passe à 50 titres.

En 2008, NRJ[31] diffuse le NRJ Club 40 de Yacast. A la place, Fun Radio diffuse le Monday Chart de Dj Buzz qui en 2009 est renommé Le Hit Des Clubs Dj Buzz.

Savignac crée Musibox Box Live, un website publiant deux[32] HDC, la première appelée Musibox Play[33] faite à partir du vote des DJs, et la seconde, Musibox Club faite uniquement par des DJs résidents.

En 2010, le Club 40 de Yacast est diffusé sur MTV Idol.

En 2011, le Fun Club 40 de Yacast revient sur Fun Radio[34], tandis que NRJ diffuse Le Hit Des Clubs Dj Buzz[35].

Depuis 2013, parmi les récompenses des NRJ DJ Awards, un Award est donné au « meilleur hits des clubs de l'année » et un autre au « meilleur club français de l'année ». De 2013 à 2014, sur son website, Charts in France a publié un classement club en partenariat avec Yacast[36].

En 2015, avec le streaming sur les sites internet comme Universal Music France, Deezer, Spotify, Soundcloud, Napster, Beatport, Traxsource et YouTube, mais aussi Shazam, le HDC passe à 60 titres.

En 2017, Fun Radio remplace le classement généraliste du Club 40 par le classement Techno House du Club 40, renommé Electro, mais étant consultable sur internet quelques jours avant sa diffusion, il remporte un faible taux d'audience.

Classements et chaînes actuelles[modifier | modifier le code]

À la radio[modifier | modifier le code]

NRJ[modifier | modifier le code]

  • Euro Hot 30 : classement des 30 titres les plus diffusés dans l'ensemble des 8 stations européennes de NRJ. La rentabilité des titres dépend des tendances musicales des pays. Après des diffusions à l'antenne le dimanche de 16 h à 18 h puis de 17 h à 19 h, l'émission a été rendue publique uniquement sur le site Internet de NRJ. En 2009-2010, l'émission est revenue à l'antenne dans la nuit du dimanche au lundi de h à h avant, une fois de plus, n'être proposée que sur le site Internet[37]. L' Euro Hot 30 fait son retour sur NRJ à la rentrée de septembre 2011, le dimanche de 18 h à 20 h. À noter que les titres présents dans ce classement sont tous internationaux.
  • Hit des Clubs DJ Buzz : tous les vendredis de 22h à 00h, juste après C'Cauet sur NRJ, les 40 titres les plus diffusés dans les discothèques selon DJ Buzz[38].
  • NRJ Hit List (avec iTunes) : classement des 40 titres les plus téléchargés sur l'iTunes Store. Il était diffusé le samedi de 18 h à 20 h puis, dans le but de laisser cet horaire au Hit des Clubs DJ Buzz, l'émission a été programmée, à partir de mars 2011, le dimanche de 18 h à 20 h. Depuis septembre 2011, à la suite du retour de l'Euro Hot 30, la NRJ Hit list n'est plus diffusée. Cependant, on peut consulter le Top 10 sur le site Internet de la radio.
  • Playlist NRJ : classement hebdomadaire des 20 titres les plus diffusés sur NRJ dont les auditeurs peuvent donner leur avis sur chaque titre, la playlist est mise à jour chaque semaine et n'est disponible que le site Internet de NRJ[39].

Nota : Euro Hot 30 et NRJ Hit List étaient diffusés sur NRJ 12, la chaîne de télévision filiale du groupe, (avec la Playlist US qui classait les 30 titres les plus diffusés aux États-Unis), mais ont été retirés de la grille à la suite de la suppression des programmes musicaux à l'antenne.

Fun Radio[modifier | modifier le code]

  • Euro Dance 25 : classement des 25 titres les plus dansés en Europe diffusé par Mico le dimanche de 18h à 20h. Remarque : les titres présents dans le classement sont mixés en live par Mico[40].
  • Fun Club 40 : classement des 40 titres les plus programmés par les DJ, diffusé le samedi de 18h à 20h par Mico. Ce classement est réalisé par l'Institut Yacast[41],[42].
  • Funlist : classement des 10 titres sélectionnés par les auditeurs de Fun Radio, diffusé tous les jours de 19h à 20h par JB[43].

Skyrock[modifier | modifier le code]

  • Hit Skyrock : classement quotidien puis dominical, diffusé de 11 h à 12 h, des 11 titres Rap et R’n’B plébiscités par les auditeurs. Le classement est établi exclusivement grâce aux votes des auditeurs par téléphone ou sur le web.
  • Hit US : classement hebdomadaire, diffusé tous les dimanches de 20 h à 21 h par Stéphane, des 10 meilleures ventes de singles Rap et R'n'B aux États-Unis.

À la télévision[modifier | modifier le code]

Comme les stations de radio, les chaînes de télévision musicales diffusent également des hit-parades. Ces classements peuvent être réels, c'est-à-dire, basés sur des ventes réelles, ou à but promotionnel, c'est-à-dire réalisés par les programmateurs des chaînes.

MCM[modifier | modifier le code]

  • Hit des clubs : classement des tubes du moment qui enflamment les clubs. Classement non représentatif, diffusé le jeudi à 16 h 15.
  • Hit Euro Dancefloor : classement des 15 titres les plus diffusés sur les dancefloors européens, diffusé le lundi à 16 h 15.
  • Hit MCM : classement des clips préférés des téléspectateurs, diffusé le mardi à 16 h 15.
  • Hit R'n'B : classement des meilleurs clips R'n'B, diffusé le vendredi à 16 h 15.
  • Top 50 : ce classement issu de l'IFOP, passe en revue les 50 meilleures ventes de singles en France. Il est le seul officiel, et il est rendu public sur le site musique.premiere.fr/MCM, ainsi que ifop.fr. L'émission est présentée par une voix off depuis septembre 2008 et est diffusée tous les matin mais en plusieurs parties, sauf le samedi matin où le nouveau classement est révélé.

D17[modifier | modifier le code]

D17 a remplacé Direct Star depuis le à 20 h 45. Les classements incluent également ceux de Direct Star (à l'exception du Top Streaming).

  • Top Club : classement des 15 morceaux les plus plébiscités dans les boîtes de nuit.
  • Top D17 : classement des 15 meilleurs clips actuels.
  • Top France : classement des 15 clips français du moment.
  • Top Hip-Hop : classement des 15 clips hip-hop, rap et r'n'b du moment.
  • Top Rock : classement des 15 clips pop et rock du moment.
  • Top Streaming : avec le SNEP et la SCPP , le classement présente chaque semaine, les chansons les plus écoutés sur les plateformes de streaming (Spotify ou bien Deezer par exemple).
  • Top Albums : avec le SNEP, le classement présente chaque semaine, les albums les plus vendus.

W9[modifier | modifier le code]

  • @ vos clips : présenté par Nancy Sinatra. Le classement des 10 clips préférés des internautes qui ont voté sur le site W9.fr. L'émission se base sur des résultats quotidiens et non hebdomadaires.
  • Le Hit W9 (anciennement le E-Classement) : présenté par Karima Charni. Le classement officiel des 50 titres les plus téléchargés légalement en France, diffusé le dimanche matin et rediffusé le mercredi matin. Contrairement au Top Digital 50 qui était diffusé sur Virgin 17, l'émission se base sur le classement des téléchargements légaux de Spotify et non sur le classement officiel réalisé par le SNEP.
  • Talent W9 (anciennement le Hit Talent) : présenté par Karima Charni. Le classement des 10 clips français du moment, avec des sujets sur les tendances musicales actuelles et le coup cœur de la semaine.

Classements et chaînes disparues[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

M6[modifier | modifier le code]

  • Hit Machine : classement des 15 clips clubbing du moment.

MCM[modifier | modifier le code]

  • E-Top : classement officiel des titres les plus téléchargés sur Internet. Il se base sur les données de l'IFOP.
  • Hit des sonneries : classement des sonneries les plus téléchargés.
  • Hit Rap : classement des meilleurs clips Rap.
  • Hit Rock : classement des meilleurs clips Rock.

Virgin 17[modifier | modifier le code]

Virgin 17 a été lancée le , en remplacement d'Europe 2 TV, et s'est arrêtée le inclus.

  • Club 17 : classement des 17 meilleurs titres du moment diffusés en club (il s'agissait d'un classement non représentatif. Fun Radio l'édite par le biais de son émission Fun Club 40). Le classement était diffusé en intégralité.
  • Girls 15 : classement des 15 meilleurs titres du moment interprétés par des artistes féminines (étaient acceptés dans ce classement les duos ou groupes ayant pour interprète principale féminine).
  • Hip Hop 50 : classement des 50 meilleurs titres Hip Hop du moment, incluant Rap, R'n'B et Raï'n'B confondus (l'ordre des tubes dans le Rap 15 ou R'n'B 15 pouvait être différent dans le Hip Hop 50 sur une même semaine). Autrefois, il existait le Hip Hop 15, qui se consacrait uniquement au Rap, qui devint par la suite Rap 15. Le classement des titres Hip-Hop est devenu Hip Hop 50 en septembre 2006 pour différencier les deux genres, pour regrouper plus de titres, mais en raison du développement du Hip Hop qui devient ainsi la génération musicale des jeunes du début du XXIe siècle.
  • Hit des Clics : classement des 17 clips les plus sélectionnés par les internautes sur le site de la chaîne.
  • Hit des Clips : classement des 15 meilleurs clips du moment des programmateurs de Virgin 17.
  • Hit France : classement des 15 meilleurs titres français du moment (classement non représentatif).
  • Hit Virgin17.fr : (anciennement Hit Europe2TV.fr) : classement auquel les internautes pouvaient voter pour leurs clips préférés du moment sur virgin17.fr. Les 17 meilleurs résultats étaient diffusés dans l'émission.
  • Rap 15 : classement des 15 meilleurs titres Rap du moment (Sur Europe 2 TV, certains titres pouvaient également figurer dans le R'n'B 15). A la mi-décembre 2008, le classement n'est plus diffusé en entier. Le Rap étant de moins en moins regardé par les téléspectateurs de Virgin 17, seuls les 5 premiers titres du classement étaient diffusés.
  • Ringtones 15 : classement des 15 meilleures sonneries mobiles (classement non représentatif).
  • R'n'B 17 : classement des 17 meilleurs titres R'n'B du moment. (Sur Europe 2 TV, certains titres pouvaient également figurer dans le Rap 15.)
  • Rock 15 : classement des 15 meilleurs titres rock du moment. (En 2008, cette émission était diffusée uniquement dans la nuit de dimanche à lundi aux alentours de h 45, là où le taux d'audience est minimal, car la musique rock était de moins en moins regardée par les téléspectateurs de Virgin 17.)
  • Top Album : classement des 15 meilleures ventes d'albums en France.
  • Top Digital 50 : classement officiel des 50 titres les plus téléchargés légalement en France. Il se basait sur les données du SNEP. Il s'agissait des résultats d'il y a 3 semaines. Autrefois, il s'appelait Hit Virginmega.fr, puis Hit Digital jusqu'en décembre 2007 (à l'époque d'Europe 2 TV). Le hit-parade ne comportait alors que les 15 titres les plus téléchargés sur virginmega.fr.
  • Top Virgin Radio : classement des 17 titres Pop-Rock les plus diffusés sur Virgin Radio.
  • UK 15 : classement des 15 meilleurs titres britanniques du moment (seul des artistes britanniques figuraient dans ce classement, contrairement à l'US 15, les musiques électroniques pouvaient être dans le classement).
  • US 15 : classement des 15 meilleurs titres américains du moment. Il était assez similaire aux 15 premiers du Billboard américain. Au niveau des titres, les musiques électroniques étaient totalement exclues de ce hit-parade. Il s'agissait d'un classement non représentatif.
Remarques et controverses[modifier | modifier le code]

La plupart des classements diffusés par Virgin 17 étaient irréels[44]. Il s'agissait de classements à but promotionnel et ne relevaient en rien les ventes réelles de singles. Les classements étaient la synthèse des ventes en France, Europe et États-Unis, des votes et des réactions des téléspectateurs. Il s'avère qu'un barème des places selon la nationalité des titres avait été adopté : il s'agissait de bien se repérer dans les diffusions des clips.

Hormis le Hit France, US 15 et UK 15, les tops 15 étaient établis en alternant français et internationaux, excepté vers les places 11-10 ou 9-8 où il y avait deux français consécutifs, ce qui faisait hypothétiquement que les tops 15 comprenaient 8 français et 7 internationaux : il s'agissait de respecter le quota de programmation musicale française qui était fixé à 40 % minimum dans chaque émission[44]. (et surtout parce que Virgin 17 était une chaîne française). C'était le même problème pour le Hip Hop 50 où, sur les 13 places aménagées pour les diffusions entières des clips, 7 étaient françaises et 6 internationales avec alternance des nationalités (hormis vers la place 21-16, où il y avait deux clips français diffusés en entier).

Ainsi, on peut se demander[style à revoir] si le Hit Virgin17.fr et le Hit des Clics, les classements pour lesquels les internautes votaient, étaient faux et dépendaient des programmateurs de Virgin 17 et non des internautes, et s'il y avait des titres pour lesquels il n'était pas possible de voter.

Le Rock 15 faisait office de cas particulier car les titres rock français sont de plus en plus rares. C'était pour cette raison qu'il y avait plus de titres internationaux (8) que de français (7).

Dans la plupart du temps, le no 1 était international et le plus souvent américain, car un artiste américain vend des albums et singles dans le monde entier et a plus de fans qu'un artiste français. Par conséquent, dans la diffusion des clips à travers les émissions, le no 2 sera français, le no 3 international, le no 4 français, le no 5 international…

En ce qui concernait l'évolution des classements, il n'était pas rare pour les programmateurs, notamment dans le Hip Hop 50, de faire chuter lourdement certains grands titres du moment et de favoriser d'autres en les faisant remonter. Cela dépendait tout d'abord des goûts de leur public qui sont seuls décisionnaires. Pour certaines raisons, notamment les quotas de musique française ou européenne, les classements devaient parfois être adaptés. Ainsi, le no 1 pouvait parfois devenir français (parce qu'un titre français avait plus de potentiel que les titres internationaux, ou pour changer du no 1 international), les places des nationalités des titres pouvaient être interverties…

Il faut également préciser[style à revoir] que les titres sans clips ne pouvaient pas être classés (Virgin 17 n'était pas une station de radio), ce qui suffisait à justifier que les classements étaient irréels. Ainsi, les classements nationaux (Hit France, US 15, et UK 15) étaient établis avec beaucoup de retard par rapport aux classements réels de ces pays (d'où les entrées souvent élevées dans ces classements). C'était sur ce problème qu'on voyait[style à revoir] que le Top Digital 50 (qui provenait du classement réalisé par le SNEP) et le Hit Album (qui reprenait les 15 meilleures ventes d'albums en France) étaient réels et demeuraient les seuls classements officiels de la chaîne : les titres sans clips étaient représentés par une image de l'album correspondant.

À la radio[modifier | modifier le code]

Skyrock[modifier | modifier le code]

  • Hit Skyrock Fnac : classement des 20 singles Rap et R’n’B les plus vendus à la Fnac, diffusé tous les dimanches matin de 10 h à 12 h. Remarque : en réalité, les différents classements de Skyrock ne se limitent pas seulement au titre Rap et R'n'B comme la radio le prétend, mais s'ouvre de plus en plus à différents genres musicaux.
  • Top 10 Skyrock : classement du Hit Skyrock mais réduit à seulement 10 titres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique », sur lehitdesclubs.free.fr
  2. les deejays envoient leur playlist par papier lettre.
  3. les deejays de France envoient par courier leur programmation tous les lundis  
  4. Officiellement, WRTL vient de l'association deux deux mots : le YY pour le club « Le Double You » et RTL pour la radio, mais officieusement d'après Arschu, « William, Range Tes Lunettes ».
  5. Présenté par Arschu alias Bernard Schu et son alter ego, monsieur W. jusqu'en 1983, puis Francis Zégut et André Torrent, Billie en 1985 et enfin Nagui sur la toute fin.
  6. Présenté par Michel Cotet puis Gabriel Boudana à partir de 1983
  7. Présenté par Jean-Luc Bertrand jusqu'en 1989.
  8. Studio 3 est une émission de rock avec des chanteurs en direct, des découvertes, des nouveautés musicales, des clips et l'actualité des concerts et tournées
  9. Grille TV de M6 - Dimanche 1er mars 1987
  10. Présenté par avec Jean-Luc Bertrand d'abord le dimanche vers 22h, puis le dimanche après-midi et enfin le mercredi après-midi à 14h30 jusqu'au .
  11. M6 : programme télé du Mercredi 3 juin 1987
  12. le « Hit Parade Des Clubs » d'Europe 1, disparaît entre 1989 et 1991, tout comme le Hit Parade Des Clubs de Sud Radio, qui est remplacé par le Top-Club (1989), puis Megaclub sur la fin.
  13. Présentés par l’animateur Robert Levy-Provencal qui sera suivi par Max assisté de Dj Mix alias Dj Bertrand alias B2Carey, qui officiera seul à partir de 1993 à 1995, puis de 1995 à 1996 avec Laurent Cut Master alias Jack La Censure qui accompagnera plusieurs animateur jusqu'en 1998 : Alex dit La Mouche (1996), Arno dit Double F (1996), Giorgio (1997), Benjamin (1997-1998), et enfin Mehdi (jusqu'à juillet 1999).
  14. L'année 1994 voit la victoire juridique d'Europe 1 qui peut garder pour elle la marque du « Top » du Top 50 qu'il diffuse, obligeant Skyrock a renommer « Top Dance » en « Les N°1 Dance ». En 1996, il sera repris sous le nom « Tub Dance », puis en 1998-1999, une radio locale de Montpellier le reprendra sous le nom « Extra Club » (puis « Muziclubs Yacast » en 2001).
  15. Malheureusement certains DJs ne fournissent par leurs véritable enregistrements mais trichent en envoyant aux maisons de disques les enregistrements avec leurs nouveaux titres, ce qui amènera en 1996 à la création d'une société de surveillance appelé « L'Extra Club » qui met en place des boites noire qui seront directement connectées à l'ADSL.
  16. présentés par l’animateur Mike qui sera suivi du commandant Cocto qui officiera jusqu'en 1994.
  17. présenté par Lynda Lacoste et Miguel Derennes
  18. En 1999, Skyrock ne diffusera plus que de la musique rap, avec quelques mois de prolongation pour la musique Trans diffusée le samedi de minuit à 2h00 du matin.
  19. présenté par Jill Hamilton, Laurent Petitguillaume et David Guetta
  20. présenté par Ophélie Winter puis Séverine Ferrer.
  21. présenté par Philippe 7R puis Pascal Rémy.
  22. samedi de 18 heures à 20 heures.
  23. L'échantillon de DJs de DJ Buzz est plus complet que celui du Yacast (de seulement 104 DJs) mais est trop diversifié car la plupart des DJs ne sont pas résidents. Le Club 40 Yacast passe le HDC à 40 titres déclinés en six classements : la généraliste (la plus connue), gold, nouveautés, groove / R'n'B, slows et tech-house. De plus, un titre classé 16 semaines par Yacast est automatiquement sorti.
  24. « Mars 2000 : création de Yacast », sur yacast.fr
  25. « Le Top de la semaine : Top Albums », sur snepmusique.com
  26. « Média et Entertainment », sur gfk.com
  27. « TOPS, CLASSEMENTS, CHARTS : MUSIQUE ET MESURES D’AUDIENCE Musique sur mesure(s) », sur irma.asso.fr,
  28. présenté d'août 2002 à juillet 2003 tous les vendredis soirs par 7R.
  29. présenté par Christophe Marceaux les samedis soir de 22h à 1h du matin de septembre 2002 à juillet 2004.
  30. présenté par Mico C. les samedis de 17H à 19H de septembre 2005 à septembre 2008.
  31. Classement mixé par Morgan Nagoya, et animé par Romuald Boulanger (remplaçant Geoffroy Baldet) de septembre 2008 à 2009 le samedi de 22h à minuit puis de 2009 à 2010, de 21h à 22h. À la rentrée 2010, il est relégué dans la nuit du vendredi au samedi de 2 à 3 heures du matin sans animateur ni de DJ.
  32. une troisième HDC a vu le jour en 2014 sous le nom de « Extra Club » ( anciennement Top Dance Discothecontrol ) et comporte cinq sous-catégories : Général,  Black,  Electro,  Nouveautés et  Récurrent. Elle est conçue à partir de boites noires de 100 clubs en en partenariat avec l'institut Média Forest.
  33. « music box play », sur musiboxlive.com
  34. Présenté par Mico C. partir de janvier 2011, les samedis de 18h à 20h, puis tous les vendredis de 22h à minuit.
  35. « NRJ lance le "Hit des Clubs DJ Buzz" », sur jeanmarcmorandini.com,
  36. « Classement officiel des titres les plus diffusés en clubs », sur chartsinfrance.net
  37. Euro Hot 30 : les tendances musicales en Europe
  38. Hit des Clubs DJBuzz
  39. Playlist NRJ: les 20 titres du moment
  40. EURODANCE 25 - Ecoute EURODANCE 25 sur Fun Radio - Fun Radio
  41. Les Playlists à écouter - Playlists Fun - Fun Radio
  42. Le classement officiel des meilleures diffusions musicales en clubs
  43. La playlist funlist - Playlist Fun - Fun Radio
  44. a et b Hits De Virgin 17/europe 2 Tv : Le Problème - Charts in France

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]