Shaggy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shaggy
Description de cette image, également commentée ci-après

Shaggy en 2006

Informations générales
Nom de naissance Orville Richard Burrell
Naissance (48 ans)
Kingston, Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Activité principale Chanteur, musicien, DJ
Genre musical Dancehall, reggae, reggae fusion, RnB, pop, hip-hop
Années actives Depuis 1993
Labels VP Records, Sony Music, Big Yard Records, Ranch Entertainment
Site officiel www.shaggyonline.com

Shaggy, de son vrai nom Orville Richard Burrell, né le 22 octobre 1968 à Kingston (Jamaïque), est un chanteur, musicien et DJ jamaïcain. Il est surtout connu pour ses tubes Oh Carolina, Boombastic, It Wasn't Me et Angel. Son pseudonyme a été choisi d'après le personnage Shaggy Rogers (en français Sammy Rogers) de la série télévisée Scooby-Doo[1]. Il est actuellement, avec entre autres Bob Marley, Sean Paul et Jimmy Cliff, l’un des artistes jamaïcains à avoir une reconnaissance internationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à la Jamaïque, Burrell s'installe avec sa famille, à l'âge de sept ans, dans le quartier de New Edinburgh à Ottawa au Canada. À l'âge de 18 ans, il rejoint sa mère dans le quartier de Flatbush à Brooklyn[1]. En 1987, il prend des cours de chant et il est découvert l'année suivante alors qu'il chante dans la rue avec des amis.

En 1988, il rejoint le Corps des Marines des États-Unis et sert dans le dixième régiment d'infanterie durant la Guerre du Golfe[2],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Shaggy décide ensuite de poursuivre sa carrière musicale. Son premier tube, Oh Carolina, est une reprise dancehall du titre ska des Folkes Brothers[1]. Publié en 1993, il fait partie de la bande originale du film Sliver[4]. La même année, Shaggy apparaît sur l'album de Kenny Dope, The Unreleased Project .

Il travaille ensuite avec différents producteurs tels que Sting International, Don One, Lloyd « Spiderman » Campbell, Robert Livingston ou encore Frankie Cutlass.

Le , il publie son premier album studio, Pure Pleasure, duquel sont extraits les singles Oh Carolina, Nice and Lovely, Soon Be Done et Big Up.

Son deuxième album, Original Doberman, sort l'année suivante.

Un troisième opus, Boombastic, est publié le . L'album connaît un succès considérable, notamment avec le single éponyme, qui sera repris dans une publicité pour Levi's. Il se classe à la première place du Top Reggae Albums[5] et est certifié disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) le [6] avec plus d'un million d'exemplaires vendus aux États-Unis. En 1996, il remporte le Grammy Award du meilleur album de reggae[7].

Midnite Lover, son quatrième album sort le mais ne connaît pas le succès de Boombastic.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Le sort Hot Shot qui se classe à la première place du Billboard 200[8] et est certifié sextuple disque de platine aux États-Unis, avec plus de six millions d'exemplaires vendus[9]. Quatre singles en sont extraits, It Wasn't Me, Angel, Luv Me, Luv Me et Dance & Shout / Hope.

Les albums suivants, Lucky Day (2002) et Clothes Drop (2005), ne connaissent pas le même succès aux États-Unis, même si Lucky Day est certifié disque d'or[9]. Ils sont davantage appréciés en Europe, notamment avec une importante diffusion radiophonique du single Hey Sexy Lady. En 2002, le chanteur fait une reprise de la chanson titre du film Scooby-Doo, Shaggy, Where Are You?. La même année, il publie avec Ali G le single Me Julie que l'on retrouve sur la bande originale du film Ali G[10].

Shaggy a été invité en guest star sur l'album True Love de Toots and the Maytals, qui a gagné le Grammy du meilleur album reggae en 2004, et qui inclut de nombreux musiciens notables dont Willie Nelson, Eric Clapton, Jeff Beck, Trey Anastasio, Gwen Stefani / No Doubt, Ben Harper, Bonnie Raitt, Manu Chao, The Roots, Ryan Adams, Keith Richards, Toots Hibbert, Paul Douglas, Jackie Jackson, Ken Boothe, et The Skatalites[11].

Après la sortie de Clothes Drop, Shaggy augmente le nombre de ses performances live, interprétant notamment la chanson officielle de la Coupe du monde de cricket de 2007, The Game of Love and Unity, aux côtés de Rupee et de Fay-Ann Lyons, lors de la cérémonie d'ouverture en Jamaïque.

La même année, il quitte le label Universal Music Group et publie l'album Intoxication sous son propre label, Big Yard Records, distribué par VP Records. L'album sera nommé aux 51e Grammy Awards dans la catégorie « Meilleur album reggae ». En , il rejoint Cyndi Lauper sur scène lors du Sonnet Music Festival à Singapour et ensemble ils interprètent Girls Just Want to Have Fun. Le , il est élevé au rang de Commandeur de l'Ordre de la Distinction par le gouvernement jamaïcain[12].

En , il accompagne, avec le quatuor En Vogue, la chanteuse belge Natalia lors d'une tournée de six dates. En , Shaggy est choisi pour enregistrer l'hymne officiel des mascottes (Trix et Flix) du Championnat d'Europe de football 2008 qui se dispute en Autriche et en Suisse. La chanson, Feel the Rush, se retrouve en tête de la plupart des charts européens. En , il se produit au festival de Dar es Salam, pour le lancement mondial de la marque Zain en Tanzanie.

En , Shaggy participe à la cérémonie de clôture de l'Indian Premier League qui se tient en Afrique du Sud. Le même mois, il se produit lors de la cérémonie d'ouverture de la Ligue des champions de Twenty20 à Bangalore en Inde. En , lors du Festival reggae d'Ottawa, il révèle qu'il travaille sur un nouveau single, Fading Away, auquel devraient participer Kevin Rudolf et Lil Jon. Ce titre ne verra finalement pas le jour mais il publie Fly High, un morceau sur lequel on trouve Gary Pine, le . Du au , il participe au Festival créole qui se tient chaque année à Maurice.

Années 2010[modifier | modifier le code]

En , Shaggy écrit la chanson Rise Again, à laquelle participent Sean Paul, Sean Kingston, Alison Hinds, Shontelle Layne, Edwin Yearwood, Destra Garcia, David Rudder, Kees Dieffenthaller, Tessanne Chin, Etana et Belo, en soutien aux victimes du séisme en Haïti du [13]. La même année, il écrit et interprète avec Bob Sinclar et le groupe Sahara un morceau intitulé I Wanna qui est un succès commercial partout en Europe. Shaggy interprétera ce titre à plusieurs reprises sur scène, notamment lors de la Winter Music Conference à Miami en . En , il enregistre la chanson Target avec l'artiste de reggae japonais lecca.

En , il publie For Your Eyez Only, chanson coécrite avec Alaine. Il annonce également qu'il va sortir un neuvième album, le premier depuis quatre ans. Précédé du single Champagne, l'opus est disponible en téléchargement le . Intitulé Shaggy & Friends, l'album comprend de nombreux featurings. Le , Shaggy publie son dixième album, Summer in Kingston[14], qui contient le single Sugarcane.

En , Shaggy participe au single Smile de l'artiste égyptien Tamer Hosni. Le mois suivant il réédite son album Summer in Kingston avec deux titres supplémentaires. En avril, il publie le single de son onzième album, Rise. Le titre, Rise Citizen, qui est une collaboration avec l'artiste allemand Jahcoustix, connaît un grand succès à travers toute l'Europe. Le , lors d'une conférence de presse à New York, Shaggy annonce la naissance de son propre label, Ranch Entertainment[15]. Le , il sort un nouveau single, Girls Just Wanna Have Fun, avec un featuring d'Eve. La chanson contient un sample du tube homonyme de Cyndi Lauper[16]. Le , l'album Rise sort en Europe. Il contient neuf des dix morceaux de Summer in Kingston ainsi que les titres Rise, Girls Just Wanna Have Fun, Diva, World Citizen, Get Back My Baby et Fly High, single paru trois ans plus tôt[17]. En , Shaggy annonce qu'un nouvel album, entièrement produit par Sly and Robbie sortira durant l'été 2013. La même année, il collabore avec le chanteur britannique Apache Indian sur un remix du titre Chokthere, extrait de l'album Home Run.

Le , Fight This Feeling, le premier single de l'album Out of Many, One Music, est publié[18].

En 2016, il remixe le titre City of Love de Mylène Farmer[19].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Le rappeur Robb Bank$ est le fils de Shaggy[20].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Ultimate Shaggy Collection
  • 2002 : Hot Shot: Ultramix
  • 2002 : Mr. Lover Lover – The Best of Shaggy... Part 1
  • 2003 : Boombastic Hits
  • 2004 : The Essential Shaggy
  • 2008 : The Best of Shaggy
  • 2008 : Best of Shaggy: The Boombastic Collection
  • 2014 : SMIX - Mr. Lover Collection (avec DJ Hidrro)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Blast : Mace

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Shaggy Biography, AllMusic (consulté le 31 juillet 2016)
  2. (en) « Scooby Doo, Y'all », Phoenix New Times (consulté le 31 juillet 2016)
  3. (en) « 10 People You Didn't Know Were US Marines », US Naval Institute (consulté le 31 juillet 2016)
  4. (en) « Sliver Original Soundtrack », AllMusic (consulté le 31 juillet 2016)
  5. (en) « Shaggy Chart History », Billboard (consulté le 31 juillet 2016)
  6. (en) « Shaggy Boombastic », RIAA (consulté le 31 juillet 2016)
  7. (en) « Shaggy Boombastic Awards », AllMusic (consulté le 31 juillet 2016)
  8. (en) « Shaggy Chart History », Billboard (consulté le 31 juillet 2016)
  9. a et b (en) Shaggy Gold & Platinum Program, RIAA (consulté le 31 juillet 2016)
  10. (en) « Ali G Indahouse: The Soundtrack », AllMusic (consulté le 31 juillet 2016)
  11. “True Love - Linear CD Notes." Toots and the Maytals. tootsandthemaytals.net. Web. <http://www.tootsandthemaytals.net/linear-cd-notes/>. Consulté le 9 novembre 2016.
  12. (en) « Shaggy Veteran Reggae and Dancehall music singer », Dancehall Reggae World (consulté le 31 juillet 2016)
  13. « La chanson produite par Digicel et Shaggy Rise Again disponible maintenant sur iTunes », Digicel Haïti (consulté le 1er août 2016)
  14. (en) « Shaggy successfully launches 'Summer in Kingston' album », The Ckeaner (consulté le 1er août 2016)
  15. (en) « Shaggy Launches New Reggae Label Based in Kingston and Long Island, NY », Billboard (consulté le 1er août 2016)
  16. (en) « Girls Just Wanna Have Fun by Shaggy feat. Eve », Who Sampled (consulté le 1er août 2016)
  17. (en) « Shaggy Rise », Amazon.de (consulté le 1er août 2016)
  18. (en) « Shaggy Fight This Feeling », iTunes Store (consulté le 1er août 2016)
  19. (en) « Shaggy Fight This Feeling », Chérie FM (consulté le 1er août 2016)
  20. « Mylène Farmer : Shaggy remixe « City of Love » ! », AllMusic (consulté le 31 juillet 2016)