Nora Philippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nora Philippe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (40 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Nora Philippe, née le à Paris, est autrice, réalisatrice et productrice de cinéma, et commissaire d'exposition.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nora Philippe étudie les lettres modernes et la théorie de l’art à l’École Normale Supérieure de Fontenay-Saint Cloud. Elle est diplômée en Histoire de l'art de l'Université Paris-1 (Master 2 recherche) et en Cinéma de l'Université Paris-Diderot (Master 2 Pro DEMC). Elle suit les cours sur le cinéma à l’EHESS[1].

En 2011, elle réalise le film documentaire Les Ensortilèges de James Ensor[2],[3] (Arte, RTBF, VRT, Étoile de la Scam 2012).

En 2013, elle réalise le long-métrage documentaire Pôle emploi, ne quittez pas ! qui sort en salle (Docks66) le [4]. De forme wisemanienne, il s'agit d'un documentaire en immersion filmé pendant une année dans une agence de Pôle emploi à Livry-Gargan[5].

En 2018, elle est commissaire de l'exposition Black Dolls, à la Maison rouge, après avoir réalisé l'essai documentaire Like Dolls, I'll Rise[6]. Multiprimé en festivals, projeté dans une vingtaine de pays, le film tourné en langue anglaise retrace l'histoire des poupées noires, fabriquées à l'aide de chiffons entre 1840 et 1940 par des femmes d’origine africaine. Ces poupées étaient destinées à leurs propres enfants et aux enfants blancs dont elles avaient la charge[7]. L'exposition à La maison rouge a été accompagnée d'un colloque au Musée du Quai Branly[8], d'un cycle de films au Centre Pompidou[9], et de la publication du catalogue Black Dolls comportant des textes inédits[10], notamment de Deborah Willis et de Patricia Williams. Elle a également co-dirigé avec Cloé Korman, l'ouvrage collectif Dans la peau d'une poupée noire, issu d'ateliers de création littéraire avec des élèves de Quatrième du Collège J.-P. Timbaud à Bobigny (2018). Les textes des jeunes auteurs, et les portraits réalisés par Géraldine Aresteanu, ont été exposés en 2018 à la Bibliothèque Elsa Triolet de Bobigny, en lien avec l'exposition "I am a Man", sur les luttes pour les droits civiques aux États-Unis.

Elle produit également des longs métrages documentaires pour le cinéma au sein de la société Les films de l'air, qu'elle a fondée en 2011, en particulier des films d'Emmanuel Gras, Aline Dalbis, Joao Pedro Placido[11], Louise Narboni, Julie Desprairies. En 2012, elle produit le documentaire Nous filmons le peuple ! d'Ania Szczepanska, avec, notamment, Andrzej Wajda, Marcel Łoziński, Krzysztof Zanussi, Krystyna Janda[12]. Le film est présenté à Poznań, Varsovie, Rouen, Lima, Blois au Rendez-vous de l'histoire[13], Pessac, et à Paris dans le cadre du festival Kinopolska[14]. En 2015, elle produit le second long métrage d'Emmanuel Gras en co-réalisation avec Aline Dalbis, 300 hommes (2015), sélectionné au Cinéma du réel, et coproduit Volta à terra (2016), sélectionné à l'ACID au Festival de Cannes 2015.

Elle enseigne la réalisation et la production à Sciences-Po Paris, à l'École nationale supérieure des arts décoratifs (EnsAD), à l'École nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy. Elle programme des cycles de films pour plusieurs universités américaines, en particulier l'Université Columbia (New York) et Columbia Global Center (Paris), et travaille notamment sur les représentations au cinéma de la migration[15] et des identités africaines-américaines. Elle a notamment conçu les cycles Filming at the Border, Migrating to Europe (2016)[16], Cinema of Resistance (2017), Blackness in French and Francophone Film[17], qui présente notamment la première new-yorkaise du film Ouvrir la voix d'Amandine Gay, Voix Atlantiques (avec Maboula Soumahoro, 2018 et 2019), et Mauvais Genres[18] en 2021.

Dans la continuité de son engagement auprès des personnes exilées et de ses travaux sur l'histoire coloniale et post-coloniale, elle a été la commissaire de l'exposition "Répare, Reprise (Tafkik)" produite par Portes ouvertes sur l'art à la Cité internationale des arts, et animé un cycle de rencontres avec les artistes Katia Kameli, Farah Khelil, Bady Dalloul, Majd Abdel Hamid, Sarah Ouhaddou, Maya Yammine.

Entre 2019 et 2021, elle a réalisé le film documentaire Restituer?, produit par Cinétévé et ARTE, soutenu par la Fondation pour la mémoire de l'esclavage et l'Institute for Ideas and Imagination, tourné au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Bénin, en Suisse, en Allemagne et en France, consacré à la question des restitutions des patrimoines africains par les États et les musées occidentaux, dans le sillage du rapport Savoy-Sarr[19]. Le film (83') est composé d'archives, de séquences réelles, et d'entretiens avec Bénédicte Savoy, Felwine Sarr, Hamady Bocoum, Olabiyi Yaï, Yala Nadia Kisukidi, Kader Attia, Emmanuel Kasarhérou, Silvie Memel Kassi, Nanette Snoep, Vincent Négri, Aïssata Tall, Larissa Förster.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisations[modifier | modifier le code]

  • 2021 - Restituer ? Cinétévé / ARTE.
  • 2018 - Like Dolls, I'll Rise : Programmers' Award au Virginia Film Festival (2018), Audience Award au London Feminist Award (2018), Prix du Jury Jeune au Festival du film d'éducation d'Évreux, Prix à la qualité du CNC (2019), sélection Images en Bibliothèque/Mediapart[20].
  • 2013 - Pôle emploi, ne quittez pas !, sortie en salles le [21],[22],[23],[24]. Festival Premiers Plans Angers 2014. Edition DVD.
  • 2011 - Samtavro - Festival International Jean Rouch 2011.
  • 2010 - Les Ensortilèges de James Ensor - Étoile de la SCAM 2011, FIPA 2012, États généraux du documentaire Lussas 2013.
  • 2009 - Visite à la peinture antique - Dans l’atelier de Pierre Antoniucci. Edition DVD Ens Editions.
  • 2008 - Richard Neutra - Hors-champ aux citronniers - Art Basel Design 2008.

Productions[modifier | modifier le code]

  • 2015 - CLIMAT Le théâtre des négociations, documentaire de David Bornstein sur "Make it work", simulation de la COP21 par 200 étudiants du monde entier, produite par Sciences Po et le théâtre Nanterre-Amandiers en , et conçue par Bruno Latour, Laurence Tubiana, dans une scénographie de Philippe Quesne et Frédérique Aït-Touati[25],[26],[27].
  • 2014 - 300 hommes, long-métrage documentaire d'Emmanuel Gras et Aline Dalbis, sorti en salles le (distribution Sophie Dulac), sélection Cinéma du réel, Festival international du film de La Rochelle, Festival du film d'éducation[28],[29],[30],[31],[32]
  • 2014 - Volta à terra (coproduction), long-métrage documentaire de Joao Pedro Placido, co-écrit avec Laurence Ferreira Barbosa, ACID Cannes 2015[33], Visions du réel, Nyon 2015, DocLisboa 2014 (Compétition portugaise: Prix Liscont), Porto Post Doc 2014 (Prix IADE pour le meilleur film portugais)[34],[35],[36]
  • 2013 - Les réfugiés de la nuit polaire, un documentaire de Jonathan Châtel et Charles Emptaz, sélection Festival du film des droits de l'homme, 2013-2014, Festival du film d'environnement, Paris 2013...
  • 2013 - Hashima mon amour, un moyen-métrage d'Aurélien Vernhes-Lermusiaux, sélection Compétition nationale Festival de court-métrage de Clermont-Ferrand 2014
  • 2012 - Après un rêve, un court-métrage conçu par Julie Desprairies et réalisé par Louise Narboni
  • 2012 - Nous filmons le peuple!, un documentaire d'Ania Szczepanska

Publications (ouvrages)[modifier | modifier le code]

  • Nora Philippe (dir.) et Cloé Korman (dir.), Dans la peau d’une poupée noire : Biographies imaginaires des poupées de la collection Deborah Neff, Médiapop Éditions, , 112 p. (ISBN 978-2-918932-78-9)
  • 2018 - Black Dolls, catalogue d'exposition La maison rouge / Editions Fage, Paris/Lyon (ISBN 978 2 84975 497 9)
  • 2015 - Cher Pôle emploi, Éditions Textuel[37],[38],[39],[40], postface de Philippe Artières
  • 2012 - Inventer la peinture grecque antique, co-direction Charlotte Ribeyrol et Sandrine Alexandre, ENS Éditions
  • 2005 - Laurent Millet, la machine et le nuage, Hôtel des arts, Toulon

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nora Philippe », sur www.film-documentaire.fr, (consulté le )
  2. « Lettre d'information Film Documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le )
  3. « Les ensortilèges de James Ensor », sur Telerama.fr, Télérama, (consulté le )
  4. « Pôle Emploi, ne quittez pas ! », sur Docks 66 (consulté le )
  5. Sandrine Marques, « « Pôle emploi, ne quittez pas ! » : quand Kafka pointe à Pôle emploi », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Like Dolls, I'll Rise », sur film-documentaire.fr (consulté le )
  7. Joelle Stolz, « « Black Dolls », une exposition qui libère la mémoire douloureuse des poupées noires », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Des poupées noires », sur quaibranly.fr (consulté le )
  9. « Black Dolls », sur centrepompidou.fr (consulté le )
  10. « Black Dolls », sur fage-editions.fr (consulté le )
  11. (en) Joao Pedro Placido sur l’Internet Movie Database
  12. « Nous filmons le peuple ! », sur unifrance.org (consulté le )
  13. Écouter la chronique sur France Culture
  14. Édition Kinopolska 2013
  15. « Columbia Maison Française », sur www.maisonfrancaise.org (consulté le )
  16. « Filming at the borders: migrating to Europe today », sur maisonfrancaise.org (consulté le )
  17. (en) « Présentation du cycle de films », sur Columbia University Maison Française (consulté le )
  18. (en) « Présentation du cycle de films », sur Columbia University Maison Française (consulté le )
  19. « Communiqué de presse de l'Elysée » (consulté le )
  20. « «Like Dolls I’ll Rise»: les poupées noires, tristes témoins de la question raciale », sur Mediapart (consulté le )
  21. Site du film
  22. Adrien Mitterand, « Pôle emploi ne quittez pas », Critikat,‎ (lire en ligne)
  23. Olivier de Bruyn, « Pôle emploi ne quittez pas: les petits soldats du chômage », Rue89,‎ (lire en ligne)
  24. « A Pôle emploi, "devoir traiter des centaines de dossiers rend fou" », L'Express,‎ (lire en ligne)
  25. Weronika Zarachowicz, « Les docs de la COP : regardez “Climat, le théâtre des négociations” », Télérama,‎ (lire en ligne)
  26. « Les jeunes s'engagent pour le climat », sur ARTE Future (consulté le )
  27. « Climat : le théâtre des négociations, de David Bornstein - France Culture », sur www.franceculture.fr (consulté le )
  28. Mathieu Macheret, « 300 hommes: A Marseille, l'humanité en détresse des sans-logis », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  29. Clément Ghys, « "300 hommes", marges à l'ombre », Libération,‎ (lire en ligne)
  30. Adrien Mitterand, « 300 hommes », Critikat,‎ (lire en ligne)
  31. Christophe Kantcheff, « « 300 hommes », d’Aline Dalbis et Emmanuel Gras : Dans la nuit des ombres », Politis,‎ (lire en ligne)
  32. « 300 hommes, un doc captivant et généreux », L'Express,‎ 2015http://www.lexpress.fr/culture/cinema/video-300-hommes-un-doc-captivant-et-genereux_1664450.html (lire en ligne)
  33. http://www.lacid.org/Volta-a-Terra
  34. http://doclisboa.org/2014/filmes/volta-a-terra/
  35. http://www.osomeafuria.com/films/3/62/
  36. Marie-José Sirach, « Une histoire de paysans et de paysage », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  37. Margherita Nasi, « Les chômeurs écrivent à Pôle emploi », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  38. Mathieu Dejean, « “Cher Pôle emploi” : les lettres bouleversantes de chômeurs face à la bureaucratie », Les Inrocks,‎ (lire en ligne)
  39. Michaël Mélinard, « "Cher Pôle emploi": des maux en toutes lettres », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  40. Véronique Radier, « "Cher Pôle emploi", ces lettres poignantes qui racontent le chômage », L'Obs,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]