Noël Arnaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Noël Arnaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
MontaubanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Raymond Valentin Muller
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Noël Arnaud est le nom de plume de Raymond Valentin Muller, né le à Paris et mort le (à 83 ans) à Montauban, est un écrivain et un éditeur français, collectionneur de presque toutes les avant-gardes artistiques du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Noël Arnaud entra au Ministère de la Santé pendant l'Occupation. Il y accomplira toute sa carrière, qu'il terminera comme chargé de la direction des hôpitaux de France.

Membre du groupe post-dadaïste Les Réverbères de 1937 à 1940, il fut ensuite membre du groupe surréaliste parisien La Main à plume sous l'Occupation nazie[1] (il en assura le secrétariat dès l'automne 1941), puis « surréaliste révolutionnaire ». Il cofonda la seconde internationale situationniste et la revue The Situationist Times, avec Jacqueline de Jong[2].

Noël Arnaud fut membre du Collège de ’Pataphysique à partir de 1952. Il fut nommé Covice-rogateur, Régent de ’Pataphysique Générale et de Clinique de Rhétoriconose[3] puis Satrape[4] et Conférent Majeur de l'Ordre de la Grande Gidouille[5]. Il fut élu président de l'Oulipo le 30 mars 1984 après la mort de son cofondateur François le Lionnais[5]. Il présida également l'Ou-X-Po et fonda l'Ouvroir de Cuisine Potentielle (OuCuiPo). Il cofonda par ailleurs la Société des Amis d'Alfred Jarry, dont il fut le Président d'Honneur[6], ainsi que l'Association des Amis de Valentin Bru[5].

Noël Arnaud dirigea la publication des revues La Main à Plume (1941-1945)[7], Le Surréalisme Révolutionnaire (1948)[8], Le Messager Boiteux (1950)[9], Le Petit Jésus (1951-1963)[10], The Situationist Times (les deux premiers numéros parus en 1962)[2], le Bulletin des Amis d’Alfred Jarry (1982-1993) et Dragée Haute (1983-2002)[7].

Noël Arnaud était un grand collectionneur et bibliophile ; son fonds a fait l'objet d'un dépôt à la bibliothèque de l'Arsenal, à Paris[11].

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Semis sur le ciel, Paris, Ed. des Réverbères, 1940, 62 p.
  • L'Illusion réelle ou les apparences de la réalité, ill. Aline Gaglaire, Paris, La main à la plume, 1942.
  • L'État d'ébauche, ill. Max Bucaille, Paris, Le messager boiteux, 1951, 14 p.
  • Noël Arnaud et François Caradec (dir.), Encyclopédie des Farces et Attrapes et des Mystifications, Paris, Jean-Jacques Pauvert, 1964, 575 p.
  • Poèmes algol, ill. Jacques Carelman, préface de François le Lionnais, Vervier, Temps mélés, 1968, 96 p.
  • Noël Arnaud et Asger Jorn, La Langue verte et la cuite, étude gastrophonique sur la marmythologie musiculinaire, Paris, Jean-Jacques Pauvert, coll. « Bibliothèque d’Alexandrie », vol. III, 1968, 348 p.
  • Alfred Jarry, d'Ubu Roi au Docteur Faustroll, Paris, La table ronde, coll. « Les vies perpendiculaires », 1974, 458 p.
  • Noël Arnaud et Ursula Vuan Kübler (dir.), Images de Boris Vian, Paris, P. Horay, 1978, 224 p.
  • Les vies parallèles de Boris Vian, Paris, Christian Bourgois, 1981, 512 p. Réédition du texte initialement paru dans la revue Bizarre.
  • Le Nœud, ill. Gilles Brenta, Paris, Éditions du Limon, 1985, 108 p.
  • La Vie de Jean Queval par un témoin, l'agence Quenaud, Bassac, Plein Chant, coll. « La tête reposée », 1986, 328 p.
  • L'œcuménisme de Raymond Queneau, Limoges, Centre international de documentation, de recherche et d'édition Raymond Queneau, coll. « Petite Bibliothèque Quenienne », n°7, 1995.
  • Vers une sexualisation de l'alphabet, ill. Jean Dubuffet, Paris, Limon éd, 1996, 45 p.
  • D'une théorie culinaire, suivie des Adevinailles, Bassac, Plein Chant, coll. « Bibliothèque Oucuipienne », n°2, 1996, 32 p.

Articles[modifier | modifier le code]

Viridis Candela[modifier | modifier le code]

Parus dans les revues du Collège de ’Pataphysique[12] :

  • « Mémoire pour l'internement d'un parapluie » dans Cahier du Collège de ’Pataphysique, n°19, 3 clinamen 82 E.P., p. 45-48 ;
  • « Lettre à Mme Françoise Giroud », dans Cahier du Collège de ’Pataphysique, n°20, 15 gidouille 82 E.P. ;
  • « Études Techniques », dans Cahier du Collège de ’Pataphysique, n°25, 3 décervelage 84 E.P. ;
  • « Chronologie Pathologique des expositions de Jean Dubuffet », dans Les dossiers Acénonètes, n°10-11, 8 clinamen 87 E.P., p. 97-134 ;
  • « Des Goûts d'un Satrape en Couleurs » dans Les dossiers acénonètes, n°20, 22 gidouille 89 E.P., p. 47-58 ;
  • « Enrico Baj, et l'art nucléaire » dans Les dossiers acénonètes, n°20, 22 gidouille 89 E.P., p. 77-80 ;
  • avec François Caradec : « Compères polaires » dans Le Correspondancier, n°6, 15 sable 136 E.P.

Le n°20 de la série Le Publicateur a pour thème « Noël Arnaud au Collège »[13].

Bizarre[modifier | modifier le code]

Parus dans la revue Bizarre[14] :

  • « Louis de Neufgermain, poète hétéroclite », dans Bizarre, n°IV, 1956, p. 58-63 ;
  • « Un hétéroclite hétérogène : Pierquin de Grembloux » dans Bizarre, n°IV, 1956, p. 136-146 ;
  • « Annonce du n°VIII consacré à la machine », dans Bizarre, n°V, 1956, p. 12 ;
  • « Le miroir des âmes », dans Bizarre, n°V, 1956, p. 30-34 ;
  • « Vers une littérature illettrée », dans Bizarre, n°32-33, 1964, p. 2-39 ;
  • « Écriture de l’esquimau Neck » dans Bizarre, n°32-33, 1964, p. 53 ;
  • « Les Jargons » dans Bizarre, n°32-33, 1964, p. 110-118 ;
  • « Les Vies parallèles de Boris Vian », dans Bizarre, n°39-40, 1966, p. 2-184. Réédité par Christian Bourgois en 1981.

L'Étoile-Absinthe[modifier | modifier le code]

  • « De Messaline au tzar de toutes les Russies », l'Étoile-Absinthe, n° 1-2, mai 1979, p. 53-65 ;[15]
  • « Le président nous téléphone », l'Étoile-Absinthe, n° 3, octobre 1979, p. 3 ;
  • « Dans ce numéro » et « Sérusier juge la peinture du XIXe siècle », l'Étoile-Absinthe, n° 9-12, 1981, p. 9-10 et 73-75[15].

Divers[modifier | modifier le code]

  • Un texte sans titre de Noël Arnaud introduit le premier numéro de la revue The Situationnist Times, publication dirigée par Noël Arnaud et Jacqueline de Jong[2] ;
  • « Jacques Bens », « Pataphysique », « Julien Torma », « Tristan Tzara » et « Boris Vian » dans Encyclopædia Universalis[16] ;
  • « Les champs d'épandage de la littérature », dans Noël Arnaud, Francis Lacassin et Jean Tortel (dir.), Entretiens sur la paralittérature, Paris, Librairie Plon, 1970 ;
  • « Une année quelconque », dans temps mêlés, n°150+1, printemps 1978 ;
  • « Ragueneau-Blavier, le patisseur de l'Oulipo », dans Pierre Ziegelmeyer (dir.), Plein chant, n°22-23, 1985, « Les très riches heures d'André Blavier », p. 83-109 ;
  • « Du sérieux et du non-sérieux à la sextessence », dans Cahier du comique et de la communication, n°3, Grenoble, 1985 ;
  • « Ubu pataphysicien, la ’Pataphysique et son collège », dans Ubu, cent ans de règne, Paris, Musée-galerie de la Seita, 1989, p. 69-82.

Autres[modifier | modifier le code]

Noël Arnaud participa à la collection La Bibliothèque Oulipienne :

  • il signe les préfaces du volume 1 (Éditions Ramsay) et du volume 3 (Éditions Seghers) ;
  • n°12, Souvenirs d'un Vieil Oulipien[17] ;
  • n°42, Le dernier compte-rendu,(inédit)[18] ;
  • n°63, Gérard Genette et l’OULIPO.

Catalogue d’exposition :

  • Noël Arnaud, Jean-François Chabrun et René Passeron, Max Bucaille, Paris, Le Messager boiteux, 1950, 12 p. Exposition de collages de Max Bucaille à la galerie Rive gauche du 25 mai au 15 juin 1950.

Catalogue d’une exposition consacrée à Noël Arnaud[19] :

  • Prises de terre. Potlatch pour Noël Arnaud, Toulouse, Espace d’art moderne et contemporain, 1997, 75 p.

Posthume[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Patrick Fréchet (dir.), Noël Arnaud, poésie presque complète, préface de Jacques Jouet, ill. Jacques Carelman, Bassac, Plein Chant, coll. « La tête reposée », 2006, 320 p.

Entretiens[modifier | modifier le code]

  • C’est tout ce que j’ai à dire pour l’instant, entretiens avec Anne Clancier, Saint-André-de-Najac, Patrick Fréchet éditeur, 2004, 147 p.

Correspondance[modifier | modifier le code]

  • Patrick Fréchet (dir.), La Rencontre avec Maurice Blanchard, suivi de Nos respects à Maurice Blanchard et autres textes, et de la Correspondance croisée Noël Arnaud-Maurice, Paris, Patrick Fréchet éditeur, Les Autodidactes, 2005, 134 p.
  • Patrick Fréchet (dir.), Correspondance incomplète, 1951-1996, François Caradec & Noël Arnaud, Tusson, du Lérot éditeur, 2015, 456 p.

Anthologie[modifier | modifier le code]

  • Avec Patrick Fréchet, Kouic. Anthologie des charabias, galimatias et turlupinades, avec des collages d’André Stas, Paris, Éditions du Sandre, 2021, 352 p.

Film[modifier | modifier le code]

  • L'Ami fantastique, trois journées avec Noël Arnaud, film réalisé par Gilles Brenta et Dominique Lolhé, Éditions Les trois petits cochons, 2002, 82 min.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Jouet, « Surréalisme, les revues surréalistes », Encyclopædia Universalis,‎ [s. d.] (lire en ligne Accès limité)
  2. a b et c (en) « Situationist Times », sur Monoskop (consulté le )
  3. Jean-Hugues Sainmont (préf. Noël Arnaud), De quelques conséquences, Paris, Collège de ’Pataphysique, coll. « Q » (no IV), p. 6
  4. « Noël Arnaud » (Présentation de Noël Arnaud sur le site officiel de l'Oulipo), sur www.oulipo.net, (consulté le )
  5. a b et c Pierre Ziegelmeyer (dir.), « Protagonistes », Plein chant, nos 22-23 « Les très riches heures d'André Blavier »,‎ octobre 1984 - mars 1985, p. 217
  6. « Société des Amis d’Alfred Jarry », sur Société des Amis d’Alfred Jarry (consulté le )
  7. a et b « La Main à Plume (1941-1945) », sur Revues Littéraires (consulté le )
  8. « Le Surréalisme Révolutionnaire (1948) », sur Revues Littéraires (consulté le )
  9. « Le Messager Boiteux (1950) », sur Revues Littéraires (consulté le )
  10. « Le Petit Jésus (1951-1963) », sur Revues Littéraires (consulté le )
  11. « Papiers Noël Arnaud », sur BnF – Archives et Manuscrits (consulté le )
  12. « Revues du Collège de ’Pataphysique », sur Collège de ’Pataphysique (consulté le )
  13. « Le Publicateur – n°20 », sur Collège de ’Pataphysique (consulté le )
  14. Bizarre, Anthologie, 1953-1968, Paris, Berg International, (ISBN 978-2-917191-18-7), Index, p. 648
  15. a et b « L'Étoilt-Absinthe, sommaires », sur Société des Amis d'Alfred Jarry (consulté le )
  16. « Auteur : Noël Arnaud », sur Encyclopædia Universalis
  17. La Bibliothèque Oulipienne (préf. Noël Arnaud), vol. I, Paris, Éditions Ramsay, (ISBN 2-85956-643-0), p. 233-249
  18. La Bibliothèque Oulipienne (préf. Noël Arnaud), vol. III, Paris, Éditions Seghers, (ISBN 2-232-10310-2), p. 119-134
  19. Jean-Marie Klinkenberg, « Prises de terre. Potlatch pour Noël Arnaud », L'institution littéraire,‎ , p. 235 (DOI https://doi.org/10.4000/textyles.1279, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Noël Arnaud, chef d'orchestre de l'Oulipo - Correspondance 1961-1998. Textes réunis et présentés par Marc Lapprand et Christophe Reig, Paris, éditions Honoré Champion, coll. « Bibliothèque des correspondances, mémoires et journaux », 2018, 260 p., (ISBN 9782745346513).
  • Noël Arnaud au Collège, Le Publicateur du Collège de ’Pataphysique, n°20, 1er gidouille 146 E.P. (vulg. 15 juin 2019), 80 p., (ISSN 2425-5629)

Liens externes[modifier | modifier le code]