Noël Arnaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arnaud.
Noël Arnaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
MontaubanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Noël Arnaud, de son véritable nom Raymond Valentin Muller, né le à Paris, mort le (à 83 ans) à Montauban, est un écrivain et un éditeur français, collectionneur de presque toutes les avant-gardes artistiques du XXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entré au Ministère de la Santé pendant l'Occupation, il y accomplira toute sa carrière, qu'il terminera comme chargé de la direction des hôpitaux de France.

Membre du groupe post-dadaïste Les Réverbères de 1937 à 1940, il fut ensuite membre du groupe surréaliste parisien La Main à plume sous l'Occupation nazie (il en assura le secrétariat dès l'automne 1941), puis « surréaliste révolutionnaire », cofondateur de la seconde internationale situationniste et de Situationist Times, avec Jacqueline de Jong, la revue qu'elle publia, président de l'Oulipo, et enfin satrape du Collège de ’Pataphysique.
Il a présidé aux destinées de l'Ou-X-Po, et fondé l'Ouvroir de Cuisine Potentielle (OuCuiPo).
Il fut l'éditeur du Situationist Times, du Petit Jésus et de Dragée Haute.

Noël Arnaud était un grand collectionneur et bibliophile ; son fonds a fait l'objet d'un dépôt à la bibliothèque de l'Arsenal, à Paris.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Max Bucaille (avec la collab. de René Passeron et Jean-François Chabrun), Éditions du la Galerie Rive Gauche, 1950
  • L'État d'ébauche, 1951.
  • La Vie nouvelle d'Alfred Jarry, 1959.
  • Encyclopédie des Farces et Attrapes et des Mystifications, 1964.
  • Poèmes algol, 1968.
  • La Langue verte et la Cuite, avec Asger Jorn, 1968.
  • Alfred Jarry : d'Ubu Roi au Docteur Faustroll, 1974.
  • Images de Boris Vian, 1978.
  • « Les Vies parallèles de Boris Vian », dans Bizarre no 39-40, 1966; rééd. Christian Bourgois, 1981.
  • Le Nœud, 1985.
  • La Vie de Jean Queval par un témoin, l'agence Quenaud, La tête reposée, 1986.
  • L'œcuménisme de Raymond Queneau, Petite Bibliothèque Quenienne no 7, Limoges, 1995 (collection dirigée par Marc Bruimaud & Mary-Lise Billot).
  • Vers une sexualisation de l'alphabet, 1996.
  • D'une théorie culinaire & Adevinailles, 1996
  • Prises de terre. Potlatch pour Noël Arnaud, Toulouse, Palais des Arts, Espace d’art moderne et contemporain de Toulouse et Midi-Pyrénées, 7 novembre-30 décembre 1997
Posthume
  • C’est tout ce que j’ai à dire pour l’instant. Entretiens avec Anne Clancier, Saint-André-de-Najac, Patrick Fréchet éditeur, 2004
  • La Rencontre avec Maurice Blanchard, Patrick Fréchet éditeur, 2005
Film
  • L'Ami fantastique, film réalisé par Gilles Brenta et Dominique Lolhé, Éditions Les trois petits cochons, 2002

Liens externes[modifier | modifier le code]