Gilles Brenta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brenta.
Gilles Brenta
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (75 ans)
UccleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Gilles Brenta est un artiste peintre, décorateur et illustrateur belge né le à Uccle, et mort le 21 juillet 2017 à Montclar (Aveyron).

Biographie[modifier | modifier le code]

Peintre, dessinateur, illustrateur, décorateur de cinéma et cinéaste, Gilles Brenta est né à Uccle (Belgique) le 29 novembre 1943[1]. Il fait ses études secondaires en Amérique latine, prépare l'entrée à l'école de La Cambre dans l'atelier de Maurice Boel, à Ostende, et fait ses études supérieures à la Cambre dans la section de peinture monumentale de Jo Delahaut (1962-1966).

En 1973, il se lie d'amitié avec Tom Gutt dont il devient rapidement et définitivement le complice. Dès lors, tout en continuant son métier de décorateur pour le cinéma et la télévision, il participe aux activités du groupe surréaliste en Belgique. Il rencontre notamment Louis Scutenaire, Irène Hamoir et Marcel Mariën, illustre de nombreux ouvrages et collabore à différentes revues surréalistes. Il peint des tableaux qui s'adressent plus à l'esprit qu'à la rétine et qui sont montrés lors d'expositions personnelles et collectives.

Il est coscénariste et coréalisateur de plusieurs films documentaires sur l'art. Sous la dénomination Les Trois Petits Cochons, sa maison de production, fondée avec son épouse Christine Wendelen, produit des films et publie des plaquettes. En 1997, il crée avec Tom Gutt et la collaboration de Christine Wendelen L'Écho du Var et de l'Aveyron réunis, quotidien d'art et de poésie ne paraissant pas le dimanche, dont paraîtront, jusqu'en 2002, 373 numéros.

Expositions individuelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 1965 : Begishes Haus "Junge flämische künstler", Cologne
  • 1977 : Galerie La Marée, Bruxelles, La Contre-Bande.
  • 1978 : Galerie Florence, Bruxelles, Menu.
  • 1982 : Le salon d'art,Bruxelles,"Les lèvres nues parlent à l'œil"
  • 1982 : Galerie La Marée, Bruxelles, La Marée se retire.
  • 1985 : Galerie Isy Brachot, Bruxelles, Salon d'ensemble.
  • 1986 : Galerie Isy Brachot, Paris, Le Surréalisme en Belgique.
  • 1986 : Le salon d'art, Bruxelles, Le Salut aux couleurs.
  • 1990 : Beaunord, Paris, Les Tireurs de langue.
  • 1995 : MADmusée, Liège, Le Nu.
  • 1996 : Musée Ianchelevici, La Louvière.
  • 1998 : Musée Ianchelevici, La Louvière.
  • 1998 : Galerie Quadri, Bruxelles, Sous les ailes d'Hypnos.
  • 2002 : Ecomusée régional du centre, Houdeng-Aimeries. "Carrieres de l'imaginaire"
  • 2002 : Le Chalet de Haute Nuit, Bruxelles, "La fine équipe".
  • 2004 : Musée National d'Art de Bucarest (Roumanie), Le Surréalisme en Belgique
  • 2005 : Centre Wallon d'Art Contemporain, Flémalle, "Vingt ans après- Un atelier Imaginaire".
  • 2007 : Musée des Beaux-Arts de Mons, Mons, Le Surréalisme en Belgique.
  • 2007 : Galerie loin-de-l'œil, Gaillac, Exposition brouetique.
  • 2010 : Du Diable et de la Brouette, AFPA Haute-Vienne, Limoges.
  • 2011 : Centre Joë Bousquet et son Temps, "Les éditions de RIVIERES",Carcassonne.
  • 2013 : Musée PAB, "Les Éditions de Rivières, l'après PAB", Alès
  • 2014 : Château de Coupiac, Aveyron
  • 2015 : Surrealism in Belgium, Artis-Naples, The Baker Museum, Floride (USA)

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Michel Thyrion, L'Astuce du crochet, Bruxelles, 1978.
  • Louis Scutenaire, Duel, Bruxelles, 1979.
  • Thomas Rien (alias Tom Gutt), Cette mémoire du cœur, Éditions Brassa, Bruxelles, 1985.
  • Henri Pastoureau, Le Cycle de Berlin, Une passerelle en papier, Bruxelles, 1988.
  • André Thirion, Le Tombeau de René Char, Une passerelle en papier. Avec portraits de : André Breton, René Char, Paul Nougé, Benjamin Péret, André Thirion, Louis Scutenaire. Bruxelles, 1988.
  • Louis Scutenaire, Petite suite, Une passerelle en papier, Bruxelles, 1991.
  • Jean Wallenborn, La Vie des iules, Une passerelle en papier, Bruxelles, 1994.
  • Tom Gutt, Les Eaux usées, Une passerelle en papier, Bruxelles, 1996.
  • Noël Arnaud, Le Tricycle : 3 n° de Dragée Haute, l’Étendue des Dégâts(n°30), Le Nœud (n°31),La Nuit de Noce (n°38) Éditions du Limon, France, 1998-1999.
  • Tom Gutt, La Soupe au poids, Les trois petits cochons, Bruxelles, 1999.
  • Gaston Puel, La Jacinthe rompue, Les trois petits cochons, Bruxelles, 1999.
  • Tom Gutt, Vie d'un autre Glen Baxter, Les trois petits cochons, Bruxelles, 2000.
  • Tom Gutt, L'Arrêt, Les trois petits cochons, Bruxelles, 2001.
  • Tom Gutt, Jadis est notre camarade, Les trois petits cochons, Bruxelles, 2002.
  • Adrien Dax et Gilles Brenta, Tom Gutt, Le Trou blanc, Les trois petits cochons, Bruxelles, 2002
  • Gaston Puel, D'un chien nommé Pipo, Rivières-Veilhes-Montclar, mai 2010

Publications individuelles[modifier | modifier le code]

  • Cahier de poésie, Ibiza, 1965.
  • Générations perdues, Bruxelles, 1967.
  • Le Bon Goût, illustrations de Véronique Melery, Saint-Maximin, 1985.
  • Ombres chinoises sur le temps des regrets, poèmes, Chypre, 1989.
  • Ombres chinoises sur le temps des regrets, (édition augmentée), Bruxelles, 1989.
  • Jésus tombe pour la treizième fois, Chypre, 1992.
  • La Marge, Bruxelles, 1994.
  • Plus de cors aux pieds, Aveyron, 2004.
  • Torves, Les trois petits cochons, Montclar, 2010

Revues[modifier | modifier le code]

Collaboration
  • Phantomas, Le Vocatif, Les lèvres nues, Odradek, Le bon plaisir, L'Orne littéraire, Séries B, Dragée Haute.
Création
  • L'Écho du Var et de l'Aveyron réunis, « quotidien d'art et de poésie ne paraissant pas le dimanche », avec Tom Gutt et la collaboration de Christine Wendelen, de 1997 à 2002 : 373 numéros.
  • Épique Époque Opaque, 2007

Décors de théâtre et cinéma[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Charles et Félicien, coscénariste avec Claude François, 15 min, documentaire sur Charles Baudelaire et Félicien Rops.
  • 1995 : Le Jeu des figures, coscénariste avec Claude François, 52 min, documentaire sur Denis Marion.
  • 1997 : Le Défilé des Toiles, coscénariste et coréalisateur avec Claude François, 52 min, documentaire autour des peintres dits pompiers.
  • 2001 : L'Ami fantastique, trois journées avec Noël Arnaud, coscénariste et coréalisateur avec Dominique Lohlé, 82 min, documentaire sur Noël Arnaud, produit par Les Trois Petits Cochons.
  • 2016 : Le dernier caprice de Paganini, DVD 4 min pour l'exposition SABOTAGES à Gaillac.

Notes et références[modifier | modifier le code]