Max Bucaille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Max Bucaille
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
française
Activités
Mouvement
Influencé par

Max Bucaille, né le à Sainte-Croix-Hague près de Cherbourg et mort le à Créteil, est un artiste peintre, sculpteur et poète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mathématicien de formation, il écrit des poèmes et réalise des collages surréalistes dès 1930. Il collabore à des revues et des publications artistiques dès les années 1936-1939. Il devient membre du Groupe surréaliste révolutionnaire (1947-1949)[1]. Il est connu pour ses collages surréalistes et fantastiques. C'est le créateur d'une nouvelle technique picturale, la photopeinture[2]. Il est également membre du Collège de Pataphysique. En 1958, il est l'un des fondateurs et représentants principaux de la revue et du groupe international Fantasmagie, dans la mouvance du réalisme magique[réf. souhaitée].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Collages, 3 tomes, [S.l.] : [s.n.] , 1938-1984, [catalogue]
  • Les Cris de la fée, Paris: GLM , 1939, [18] f., seize collages.
  • Images concrètes de l'insolite, Paris: le Loup pendu, 1936, [4] p.-[8] f. de pl.
  • Les Pays égarés, Paris:R.Debresse, 1937, 48 p. dont [7] f. de pl.
  • Le Scaphandrier des rêves, Paris: GLM, 1950; [4] p.-[12] f. de pl.
  • Entre le sommeil et le noir, Amiens: le Nyctalope, 1982, [7] f. de pl., sept collages
  • Géomancie du regard, Amiens: Le Nyctalope, 1985, 15 p. - 30 f. de pl., 30 collages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]