Jacques Carelman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Carelman
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Jacques Carelman, né à Marseille[1] le 1er novembre[réf. souhaitée] 1929[1] et mort à Argenteuil le [1], est un peintre, décorateur et illustrateur français, dentiste de formation[réf. souhaitée].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jacques Carelman arrive à Paris en 1956 pour se consacrer à diverses activités artistiques (décoration théâtrale, illustration de livres, peinture et sculpture). En 1966, il adapte en bande dessinée le roman de Raymond Queneau Zazie dans le métro[2]. Il est l'auteur de la célèbre affiche de Mai 68 représentant la silhouette noire d'un CRS brandissant une matraque[3],[2].

On doit surtout à Carelman une parodie du catalogue Manufrance, le Catalogue d'objets introuvables (1969) : parmi ces objets imaginaires figurent, par exemple, un « fauteuil-radiateur » à brancher sur le chauffage central ou encore un « fusil à kangourou » dont « la forme très étudiée du canon [...] imprime à la balle une trajectoire sinusoïdale qui suit l'animal dans ses bonds »[2]. Cette œuvre a été traduite en 19 langues (dont le coréen, l’hébreu et le finnois)[4]. Jacques Carelman fait produire certains des objets de son Catalogue d'objets introuvables[2] et les expose (de novembre 1974 à janvier 1975), à Marseille, à la Vieille Charité[5]. Il publie en 1972 un second catalogue, le Catalogue de timbres-poste introuvables[2],[6].

C'est à son initiative que l'Oupeinpo a été (re)fondé en 1980. Aussi Carelman portait-il le titre de « régent d'Hélicologie », en référence à la Gidouille d'Ubu, du Collège de 'Pataphysique[7]. Nommé le 8 septembre 2012, Transcendant Satrape du dit Collège.

À titre de farce, Jacques Carelman a laissé croire pendant des années qu'il avait été pilote de chasse, ce qui n'est pas le cas.[réf. nécessaire]

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Saroka la géante, conte, Le Terrain vague, 1965
  • Zazie dans le métro, bande dessinée d'après Raymond Queneau, Gallimard, 1966
  • Catalogue d'objets introuvables et cependant indispensables aux personnes telles que acrobates, ajusteurs, amateurs d'art, alpinistes..., Balland, Paris, 1969 ; Livre de poche, 1975 ; Le Cherche midi, Paris, 1999, 2010
  • Petit supplément à l'« Encyclopédie » de Diderot et d'Alembert, recueil de planches sur quelques sciences, métiers et arts mécaniques du XXe siècle, avec leur explication, Balland, Paris, 1971
  • Catalogue de timbres-poste introuvables, Balland, Paris, 1972 ; Cartouche, Paris, 2011
  • Exercices de style, de Raymond Queneau, Gallimard, Paris, 1979 (accompagnés de 45 exercices de style parallèles peints, dessinés ou sculptés par Carelman et de 99 exercices de style typographiques de Massin) ;
  • La Peinture au quart de tour, Paris, Au crayon qui tue, 2000

Notes et références[modifier | modifier le code]