NGC 1746

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 1746
Image illustrative de l’article NGC 1746
L'amas ouvert (?) NGC 1746
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Taureau[1]
Ascension droite (α) 05h 03m 50,2s[2]
Déclinaison (δ) 23° 46′ 04″
Distance environ 760 pc (∼2 480 a.l.) [3]
Magnitude apparente (V) 6,1 [4]
Dimensions apparentes (V) 40,0 [4]

Localisation dans la constellation : Taureau

(Voir situation dans la constellation : Taureau)
Taurus IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Galaxie hôte Voie lactée
Dimensions 8,7 a.l. [5]
Âge 155 M a[3]
Découverte
Découvreur(s) Heinrich d'Arrest [1]
Date 9 novembre 1863 [1]
Désignation(s) OCL 452 [4]
Liste des amas ouverts

NGC 1746 est un amas ouvert situé dans la constellation de la Taureau. Il a été découvert par l'astronome prussien Heinrich d'Arrest en 1863.

NGC 1746 est situé à environ 760 pc (∼2 480 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 155 millions d'années. Le diamètre apparent de l'amas est de 40,0 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne un diamètre réel d'environ 8,7 années-lumière.

Notons que NGC 1746 est considéré comme un groupe d'étoiles par le professeur Seligman et par Wolfgang Steinicke sur le site de SEDS. Une étude parue en 1998 montre aussi l'absence d'évidences que NGC 1746 est un amas ouvert. [6].

Observation[modifier | modifier le code]

NGC 1746 est visible aux jumelles, à 5 degrés au sud-ouest de β Tauri, dans une région relativement pauvre en étoiles à cause de la présence d'une nébuleuse obscure.

Situé juste au-dessus de l'écliptique, l'amas est occulté ou traversé assez fréquemment par la Lune ou une planète du système solaire ; sa déclinaison de 24° N fait qu'il est invisible en Antarctique mais circumpolaire au-dessus du cercle Arctique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 31 janvier 2017)
  2. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 1746 (consulté le 31 janvier 2017)
  3. a et b (en) « WEBDA page for open cluster NGC 1746, A site Devoted to Stellar Clusters in the Galaxy and the Magellanic Clouds » (consulté le 31 janvier 2017)
  4. a b et c (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 31 janvier 2017)
  5. On obtient le diamètre d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. D. Galadi-Enriquez, C. Jordi, E. Trullols, J. Guibert, K.P. Tian et J.L. Zhao, « The overlapping open clusters NGC 1750 and NGC 1758. », Astrophysics and Space Science, vol. 263,‎ , p. 239-258 (DOI 10.1051/aas:1998433, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 1738  •  NGC 1739  •  NGC 1740  •  NGC 1741  •  NGC 1742  •  NGC 1743  •  NGC 1744  •  NGC 1745  •  NGC 1746  •  NGC 1747  •  NGC 1748  •  NGC 1749  •  NGC 1750  •  NGC 1751  •  NGC 1752  •  NGC 1753  •  NGC 1754