NGC 1880

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 1880
Image illustrative de l’article NGC 1880
La nébuleuse en émission NGC 1880.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dorade[1]
Ascension droite (α) 05h 13m 25,2s[2]
Déclinaison (δ) −69° 22′ 46″
Distance environ 48,5 kpc (∼158 000 a.l.) [3]
Magnitude apparente (V) ?? [4]
Dimensions apparentes (V) 1,4 x 0,5[5]

Localisation dans la constellation : Dorade

(Voir situation dans la constellation : Dorade)
Dorado IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse en émission[1],[2]
Galaxie hôte Grand Nuage de Magellan
Dimensions 64 a.l. [6]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop [1]
Date 1826[1]
Désignation(s) ESO 56-EN82 [4]
Liste des objets célestes

NGC 1880 est une nébuleuse en émission situé dans la constellation de la Dorade. Cette nébuleuse est située dans le Grand Nuage de Magellan. NGC 1880 a été découvert par l'astronome australien James Dunlop en 1826.

En compagnie de NGC 1874, NGC 1876 et de NGC 1877, NGC 1880 fait partie d'une vaste région HII du Grand Nuage de Magellan appelée N113[7],[8],[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 28 février 2017)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 1880 (consulté le 28 février 2017)
  3. La distance qui nous sépare du Grand Nuage de Magellan
  4. a et b (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 28 février 2017)
  5. Mesuré avec le logiciel Aladin et les données de DSS.
  6. On obtient la taille d'un astre par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. Tony Wong, John B. Whiteoak, Juergen Ott, Yi-nan Chin et Maria R. Cunningham, « Synthesis Imaging of Dense Molecular Gas in the N113 HII Region of the Large Magellanic Cloud », Astrophysics Journal, vol. 649,‎ , p. 224-234 (DOI 10.1086/504968, lire en ligne)
  8. S. Paron, M.E. Ortega, M. Cunningham, P.A. Jones, M. Rubio, C. Fariña et S. Komugi, « ASTE observations in the 345 GHz window towards the HII region N113 of the Large Magellanic Cloud », Astronomy & Astrophysics, vol. 572,‎ , p. 224-234 (DOI 10.1051/0004-6361/201424534, lire en ligne)
  9. Y.N. Chin, C. Henkel, J.B. Whiteoak, T.J. Millar, M.R. Hunt et C. Lemme, « Molecular abundances in the Magellanic Clouds I. A multiline study of five cloud cores », Astronomy & Astrophysics,‎ , p. 224-234 (lire en ligne)
  10. J.L. Ward, J.M. Oliveira, J.Th. Loon et M. Sewiło, « Integral field spectroscopy of massive young stellar objects in the N113 H ii region in the Large Magellanic Cloud », MONTHLY NOTICES of the Royal Astronomical Society, vol. 455 (3),‎ , p. 2345-2362 (DOI https://doi.org/10.1093/mnras/stv2424)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 1872  •  NGC 1873  •  NGC 1874  •  NGC 1875  •  NGC 1876  •  NGC 1877  •  NGC 1878  •  NGC 1879  •  NGC 1880  •  NGC 1881  •  NGC 1882  •  NGC 1883  •  NGC 1884  •  NGC 1885  •  NGC 1886  •  NGC 1887  •  NGC 1888