NGC 1605

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 1605
Image illustrative de l’article NGC 1605
L'amas ouvert NGC 1605
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Persée[1]
Ascension droite (α) 04h 34m 52,3s[2]
Déclinaison (δ) 45° 16′ 17″
Magnitude apparente (V) 10,7 [3]
Dimensions apparentes (V) 5,0  [3]

Localisation dans la constellation : Persée

(Voir situation dans la constellation : Persée)
Perseus IAU.svg
Astrométrie
Distance environ 2 559 pc (∼8 350 a.l.) [4]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Classe III1m [3]
Dimensions 12 a.l. [5]
Âge 41 M a [4]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel [1]
Date 11 décembre 1786 [1]
Désignation(s) OCL 406 [3]
Liste des amas ouverts

NGC 1605 est un amas ouvert situé dans la constellation de Persée. Il a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1786.

NGC 1605 est situé à environ 2 559 pc (∼8 350 a.l.) du système solaire et les dernières estimations donnent un âge de 41 millions d'années. Le diamètre apparent de l'amas est de 5,0 minutes d'arc, ce qui, compte tenu de la distance, donne un diamètre réel d'environ 12 années-lumière.

Selon la classification des amas ouverts de Robert Trumpler, cet amas renferme entre 50 et 100 étoiles (lettre m) dont la concentration est moyennement faible (III) et dont les magnitudes se répartissent sur un petit intervalle (le chiffre 1).

La fusion de deux amas ouverts[modifier | modifier le code]

Les deux amas de NGC 1605.

En utilisant les données du satellite Gaia ainsi que des images infrarouges du télescope spatial WISE, Denilso Camargo, un astronome brésilien, a découvert que NGC 1605 est en réalité deux amas ouverts qui ont fusionné[6].

Dans un article publié en septembre 2021, Camargo désigne ces amas comme étant NGC 1605a et NGC 1605b[7]. Selon Camargo, les âges de NGC 1605a et de NGC 1605b seraient respectivement de deux milliards et de 600 millions d'années, des âges qui diffèrent totalement de celui indiqué sur le site WEBDA[4].

C'est le premier vieil amas binaire découvert dans notre galaxie. Les rencontres entre deux étoiles sont rares et entre deux amas encore plus rares[6]. On connait quelques amas ouvert binaire dans la Voie lactée et il y en a un peu plus dans les Nuages de Magellan, mais NGC 1605a et b ne ressemblent à rien de ce que nous ayons vu à ce jour[8]. La plupart des amas binaires sont jeunes et ils se sont probablement formés ensemble dans un même nuage pour ensuite se séparer. Avec des âges si différents, ce n'est vraiment pas le cas des deux amas de NGC 1605[8]. Il s'agit donc ici d'une fusion entre deux amas ouverts[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  2. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 1605 (consulté le )
  3. a b c et d « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 1600 à 1699 »
  4. a b et c (en) « WEBDA page for open cluster NGC 1605, A site Devoted to Stellar Clusters in the Galaxy and the Magellanic Clouds » (consulté le )
  5. On obtient le diamètre d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. a et b (en) « 2 old open star clusters merging in the Milky Way » (consulté le )
  7. a et b Denilso Camargo, « NGC1605a and b: an old binary open cluster in the Galaxy », Astrophysical Journal, vol. Preprint,‎ , p. 12 pages (lire en ligne [PDF])
  8. a et b (en) « Two Ancient Star Clusters Have Been Spotted In Their Final Dance » (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 1597  •  NGC 1598  •  NGC 1599  •  NGC 1600  •  NGC 1601  •  NGC 1602  •  NGC 1603  •  NGC 1604  •  NGC 1605  •  NGC 1606  •  NGC 1607  •  NGC 1608  •  NGC 1609  •  NGC 1610  •  NGC 1611  •  NGC 1612  •  NGC 1613