NGC 1947

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 1947
Image illustrative de l’article NGC 1947
La galaxie lenticulaire NGC 1947.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dorade
Ascension droite (α) 05h 26m 47,6s[1]
Déclinaison (δ) −63° 45′ 36″
Magnitude apparente (V) 10,8 [2]
11,8 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 13,1 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 3,0 × 2,6[2]
Décalage vers le rouge 0,003669 ± 0,000080[1]
Angle de position 119°[2]

Localisation dans la constellation : Dorade

(Voir situation dans la constellation : Dorade)
Dorado IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 1 100 ± 24 km/s [3]
Distance 15,4 ± 1,4 Mpc (∼50,2 millions d'a.l.) [4]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie S0- pec[1] E/S0[5],[2]
Dimensions 44 000 a.l.[6]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop [5]
Date 5 novembre 1826[5]
Désignation(s) PGC 17296
ESO 85-87
AM 0526-634
IRAS05264-6347 [2]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 1947 est une galaxie lenticulaire située dans la constellation de la Dorade à environ 50 millions d'années-lumière de la Voie lactée. Elle a été découverte par l'astronome australien James Dunlop en 1826[5].

NGC 1947 une galaxie LINER, c'est-à-dire une galaxie dont le noyau présente un spectre d'émission caractérisé par de larges raies d'atomes faiblement ionisés[1].

Trois mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 16,300 ± 3,830 Mpc (∼53,2 millions d'a.l.) [7], ce qui est à l'intérieur des distances calculées en employant la valeur du décalage [4].

Rotation[modifier | modifier le code]

On a découvert au début des années 1980 que les voies de poussière de NGC 1947 présentaient une rotation rapide, alors que la rotation des étoiles était presque absente[8]. Une autre étude publiée en 2008 montre que la rotation des gaz et des poussières se fait selon le petit axe de la galaxie, alors que les étoiles sont en rotation selon son grand axe[9].

Les observations réalisées grâce au télescope spatial Hubble ont montré que NGC 1947 présente une voie de poussière étendue qui traverse le centre de la galaxie ainsi que trois voies de poussière parallèle à son petit axe qui apparaissent comme des anneaux concentriques. La principale voie de poussière traverse le centre de NGC 1947 selon une direction sud-ouest, alors que les autres moins prononcées et parallèles à la voie centrale sont situées sur le côté nord-est de la galaxie. NGC 1947 présente aussi un anneau de gaz moléculaire et un disque de gaz ionisé centré sur le noyau de la galaxie. De plus, les étoiles de cette galaxie tournent le long du grand axe de celle-ci perpendiculairement à l'axe de rotation du gaz[10]. On pense que cette structure complexe provient de la fusion de NGC 1947 avec un autre galaxie[9]. D'ailleurs, on voit sur l'image prise par le télescope Hubble la structure en spirale des faibles restes de gaz sombre qui l'entourent[10].

Groupe de NGC 1947[modifier | modifier le code]

La galaxie NGC 1947 ainsi que les galaxies NGC 1892 et NGC 2082 font partie du groupe de NGC 1947[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 1947 (consulté le 21 mars 2017)
  2. a b c d e f et g (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 21 mars 2017)
  3. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  4. a et b On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  5. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 21 mars 2017)
  6. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  7. « Your NED Search Results », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le 21 mars 2017)
  8. C. Moellenhoff, « Rotation of the dust lane in NGC 1947 », Astronomy and Astrophysics, vol. 108, no 1,‎ , p. 130-133 (Bibcode 1982A&A...108..130M, lire en ligne [html])
  9. a et b M. Spavone, E. Iodice, R. Calvi, D. Bettoni, G. Galletta, G. Longo, P. Mazzei et G. Minervini, « Revisiting the formation History of the minor-axis dust lane galaxy NGC1947 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 393, no 1,‎ , p. 317-328 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2008.14231.x, lire en ligne [PDF])
  10. a et b (en) « Hubble Observes Unusual Lenticular Galaxy: NGC 1947 » (consulté le 7 avril 2021)
  11. « Une liste des groupes de galaxies proches » (consulté le 5 juillet 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 1939  •  NGC 1940  •  NGC 1941  •  NGC 1942  •  NGC 1943  •  NGC 1944  •  NGC 1945  •  NGC 1946  •  NGC 1947  •  NGC 1948  •  NGC 1949  •  NGC 1950  •  NGC 1951  •  NGC 1952  •  NGC 1953  •  NGC 1954  •  NGC 1955