NGC 1850

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NGC 1850
L'amas ouvert NGC 1850 dans le Grand Nuage de Magellan
L'amas ouvert NGC 1850 dans le Grand Nuage de Magellan
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dorade[1]
Ascension droite (α) 05h 08m 44,7s[2]
Déclinaison (δ) −68° 45′ 42″
Distance environ 52 kpc (∼170 000 a.l.) [2]
Magnitude apparente (V) 9,0 [3]
Dimensions apparentes (V) 3,4 [3]

Localisation dans la constellation : Dorade

(Voir situation dans la constellation : Dorade)
Dorado IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert
Galaxie hôte Grand Nuage de Magellan
Dimensions 168 a.l. [4]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop [1]
Date 3 aout 1826 [1]
Désignation(s) ESO 56-SC70 [3]
PGC 2802627[1]
Liste des amas ouverts

NGC 1850 est un amas ouvert situé dans la constellation de la Dorade. Cet amas est situé dans le Grand Nuage de Magellan. Il a été découvert par l'astronome australien James Dunlop en 1826.

Un amas globulaire?[modifier | modifier le code]

NGC 1850 est situé près de l'extérieur de la barre du Grand Nuage de Magellan une galaxie voisine de la nôtre. À première vue, les images provenant du télescope Hubble et de l'ESO suggèrent que cet amas, tant par sa taille que par sa forme, est ce qui reste d'un amas globulaire comme ceux qui orbitent dans le halo de la Voie lactée. Mais les étoiles de NGC 1850 sont jeunes. Il s'agit donc d'un amas ouvert comme ceux qui peuplent les bras de notre galaxie. On peut aussi voir sur ces deux images, en bas à droite du regroupement central d'étoiles, un autre amas compact d'étoiles. NGC 1850 est donc un double amas d'étoiles. Les étoiles du plus grand amas ne sont âgées que d'environ 50 millions d'années, alors que celles du petit amas sont encore plus jeunes, environ 4 millions d'années. En fait, le petit amas contient aussi des étoiles de type T-Tauri, la phase de formation d'étoiles semblables au Soleil. La nébuleuse à gauche (bleue sur la photo de Hubble et rouge sur celle de l'ESO) est un rémanent de supernova comme on en trouve dans notre galaxie. Des étoiles massives dont l'espérance de vie est fort brève ont donc explosé assez récemment dans NGC 1850[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 22 février 2017)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 1850 (consulté le 22 février 2017)
  3. a, b et c (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 22 février 2017)
  4. On obtient le diamètre d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  5. (en) « NGC 1850: Not Found in the Milky Way, Astronomy Picture Of the day » (consulté le 22 février 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 1842  •  NGC 1843  •  NGC 1844  •  NGC 1845  •  NGC 1846  •  NGC 1847  •  NGC 1848  •  NGC 1849  •  NGC 1850  •  NGC 1851  •  NGC 1852  •  NGC 1853  •  NGC 1854  •  NGC 1855  •  NGC 1856  •  NGC 1857  •  NGC 1858  •