Montréal-Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montréal (homonymie).

Montréal-Nord
Montréal-Nord
Hôtel de ville de l'arrondissement Montréal-Nord

Logo Mtl Montréal-Nord.svg
Logo de l'arrondissement.
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Statut Arrondissement
Date de fondation 1915
Maire
Mandat
Christine Black
2017-2021
Démographie
Gentilé Nord-Montréalais, Nord-Montréalaise
Population 84 234 hab.[1] (2016)
Densité 7 609 hab./km2
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Superficie 1 107 ha = 11,07 km2
Localisation
Arrondissements de Montréal
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Montréal-Nord est un arrondissement de la ville de Montréal d'une superficie de 11,07 km² et d'une population de 84 234 habitants en 2016[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Montréal-Nord est bordée par la rivière des Prairies au nord et la voie ferrée du Canadien National au sud, par J.-J. Gagnier à l'ouest et le boulevard Albert-Hudon à l'est.

Quartiers de référence[modifier | modifier le code]

Arrondissements et municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Rivière des Prairies Rose des vents
Ahuntsic-Cartierville N Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles
O    Montréal-Nord    E
S
Saint-Léonard
Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de Montréal-Nord.

Montréal-Nord a été fondé en 1915, par le détachement de la partie est de la paroisse de Sault-aux-Récollets. L'ancienne ville de Montréal-Nord fut fusionnée à la ville de Montréal le 1er janvier 2002.

Un repaire important du FLQ durant la Crise d'Octobre en 1970 était à Montréal-Nord. James Richard Cross fut séquestré au 10945 de la rue des Récollets.

Article détaillé : Affaire Fredy Villanueva.

Dans la nuit du 10 au 11 août 2008, une émeute a éclaté dans un quartier de Montréal-Nord après la mort du jeune Freddy Villanueva, abattu par la police[2]. Quelques magasins et automobiles furent détruits. Un ambulancier et trois policiers furent blessés[3]. Les émeutiers s'en prirent également aux pompiers venus éteindre les incendies[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

Sa population a compté près de 97 000 personnes dans les années 1980. En 2011: 83 868[4].

Composition raciale de Montréal-Nord[1]
Catégories Population
Pas une minorité visible 41 855
Noir 21 120
Arabe 9 010
Latino-Américain 5 800
Asiatique du Sud-Est 1 580
Sud-Asiatique 590
Chinois 580
Minorités visibles multiples 460
Asiatique occidental 380
Philippin 110
Autre minorité visible 95
Coréen 20
Japonais 10

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Yves Ryan, frère de Claude Ryan, fut maire de Montréal-Nord à partir de 1963 jusqu’à la fusion de 2002. La marque de commerce de l'administration Ryan fut la frugalité, ce qui a valu à Montréal-Nord un des taux d'endettement les plus bas de la communauté urbaine de Montréal.

Le maire d'arrondissement a été Gilles Deguire (Équipe Denis Coderre pour Montréal) jusqu'au 7 janvier 2016. À la suite de son départ, des élections partielles ont été organisées dans l'arrondissement afin d'y élire un nouveau maire, le 24 avril 2016, Christine Black (Équipe Denis Coderre pour Montréal) est élue après un intérim assuré par la conseillère de la ville, Chantal Rossi.

Les conseillers de la ville sont :

L'éducation francophone est assurée par la Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île.

Attraits[modifier | modifier le code]

On y dénombre plusieurs secteurs commerciaux d'importance dont le boulevard Henri-Bourassa de Salk à Rolland, le boulevard Pie-IX, le boulevard Léger de Lacordaire à Langelier, la rue Charleroi et plusieurs autres aires commerciales de moindre importance. On y dénombre également 2 centres commerciaux d'assez grande envergure (Place Bourassa et Carrefour Forest) et le centre commercial Léger-Langelier.

  • Une vingtaine de parcs : Lacordaire, Henri-Bourassa, Saint-Laurent, Carignan, Monty, Ménard, Tardif, Gouin, Charleroi, Aimé-Léonard, Primeau, Oscar, Ottawa, Chabot, Eusèbe-Ménard, Garon-Amos, Langelier-Marie-Victorin, Pilon (qui comporte aussi la seule aire d'exercice canin de Montréal-Nord).

Montréal-Nord peut compter également sur la proximité de l'eau où l'on dénombre plusieurs parcs dont une grande aire de plaisance qui va du parc Aimé-Léonard au pont Pie-IX et une autre allant de Saint-Vital à l'entrée du parc-nature de l'Île-de-la-Visitation.

  • Trois arénas : Garon (Montréal-Nord), Henri-Bourassa et Fleury
  • Quatre bibliothèques: maison culturelle et communautaire (Rolland), Henri-Bourassa, Charleroi, Belleville
  • La Maison culturelle et communautaire

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Montréal en statisques, Annuaire statistique de l'agglomération de Montréal - 2016, Montréal, (lire en ligne), p. 115 -118
  2. a et b http://ap.google.com/article/ALeqM5i4ffFONRmWjkHndkWW8dMZR7YC9gD92G03T00
  3. http://www.canada.com/calgaryherald/news/story.html?id=9ec92305-9cb6-493a-9271-dd569f0c50bd
  4. « Annuaire statistique de l'agglomération de Montréal - 2016 », Montréal, (consulté le 2 septembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]