Canton de Clervaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Clervaux
Canton de Clervaux
Situation du canton de Clervaux dans le Luxembourg.
Noms
Nom luxembourgeois Kanton Klierf
Nom allemand Kanton Clerf
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Circonscription Nord
Arrondissement Diekirch
Communes 5
Chef-lieu Clervaux
ISO 3166-2 LU-CL
Code UAL 1 05
Histoire de la division
Création 24 février 1843
Démographie
Population 18 081 hab.[1] ()
Densité 53 hab./km2
Rang démographique 10e
Géographie
Altitude Min. 230 m
Max. 559 m
Superficie 342 km2 [2]
Rang 1er

Le canton de Clervaux est un canton luxembourgeois situé dans le Nord du Luxembourg. Son chef-lieu est Clervaux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Arrondissement de Verviers (B) Rose des vents
Arrondissement de Bastogne (B) N Arrondissement d'Eifel-Bitburg-Prüm (A)
O    Canton de Clervaux    E
S
Canton de Wiltz Canton de Diekirch Canton de Vianden

Le canton est délimité à l’ouest et au nord par la frontière belge qui le sépare à l’ouest de l’arrondissement de Bastogne situé dans la province de Luxembourg et au nord de l’arrondissement de Verviers situé dans la province de Liège. Il est également délimité à l’est par la frontière allemande qui le sépare de l’arrondissement d'Eifel-Bitburg-Prüm situé en Rhénanie-Palatinat.

Communes[modifier | modifier le code]

Le canton est constitué de 5 communes :

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la commune de Putscheid est détachée du canton de Clervaux pour rejoindre le canton de Vianden[3].

Au 1er janvier 2012, les communes de Heinerscheid et Munshausen sont dissoutes lors de la fusion avec la commune de Clervaux, de même que celles de Consthum et Hosingen lors de la création de la commune du Parc Hosingen. Le canton gagne le territoire de l’ancienne commune de Hoscheid aux dépens du canton de Diekirch lors de la création de Parc Hosingen.

Jusqu'à la suppression des districts en 2015[4], le canton faisait partie du district de Diekirch.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Catégorie connexe : Député du canton de Clervaux.

De 1841 à 1919, le canton formait une circonscription électorale dans le cadre des élections législatives.

Assemblée des États (1841-1848)[modifier | modifier le code]

Assemblée constituante (1848)[modifier | modifier le code]

Liste des députés successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avril 1848 1848 Jean Conzemius   Propriétaire à Lullange
avril 1848 1848 Jean-François Laporte   Propriétaire à Weiler
avril 1848 1848 Bernard Neumann   Juge au tribunal de Diekirch
avril 1848 1848 Lucien Richard   Avocat à Diekirch
avril 1848 1848 Bernard Pondrom   à Hosingen
avril 1848 1848 Jean-Baptiste Pinth   Propriétaire à Holler
Les données manquantes sont à compléter.

Assemblée des États (1856-1868)[modifier | modifier le code]

Chambre des députés (1868-1918)[modifier | modifier le code]

Assemblée constituante (1918)[modifier | modifier le code]

Liste des députés successifs
Période Identité Étiquette Qualité
août 1918 1918 Pierre Prüm PNI  
août 1918 1918 Théodore Boever PNI  
août 1918 1918 Jean-Pierre Jérôme Thinnes Indépendant  
Les données manquantes sont à compléter.

Chambre des députés (depuis 1919)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Circonscription Nord (Luxembourg).

Depuis 1919, le canton n'est plus utilisé comme circonscription électorale et fait dès lors partie de la circonscription Nord.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans le pays depuis 1821. Les recensements décennaux de la population permettent de caler les chiffres sur la composition de la population par sexe, âge, nationalité et commune de résidence. Entre deux recensements, la population au 1er janvier de l’année est évaluée en ajoutant à la population au 1er janvier de l’année les soldes naturel (naissances décès) et migratoire (arrivées départs) de l'année. La même méthode est appliquée pour la répartition par âge au 1er janvier et les effectifs totaux par nationalité. Depuis le , le Grand-Duché de Luxembourg dénombre 12 cantons.

Au , le canton comptait 18 081 habitants.

           Évolution démographique du canton de Clervaux.
1851 1871 1880 1890 1900 1910 1922 1930 1935
14 76316 46516 20515 52715 77116 43515 80715 18615 096
1947 1960 1970 1978 1979 1981 1983 1984 1985
13 40511 45810 5439 8719 8339 8809 9409 97010 010
1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994
10 00010 16010 22810 36710 54710 55910 79711 12911 357
1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003
11 54111 63011 69911 87112 06912 11612 83612 97013 177
2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
13 56413 71914 01714 27914 61314 81115 13815 40515 875
2013 2014 2015 2016 2017 2018 - - -
16 11516 44716 82217 12617 63118 081---
Jusqu'en 1970 et pour les années 1981, 1991, 2001 et 2011 : date du recensement général de la population ; pour les autres années : situation au 1er janvier.
(Sources : STATEC depuis 1821 et CTIE à partir de 2017[1].)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).
  2. « Superficie par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).
  3. « Loi du 4 avril 1851, N° 310, portant établissement d'un canton de justice de paix à Vianden. », sur http://legilux.public.lu, (consulté le 12 février 2017).
  4. « Mémorial A no 174 », sur legilux.public.lu, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :