Wiltz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wiltz (homonymie).
Wiltz
(lb) Wolz
(de) Wiltz
L’hôtel de ville
L’hôtel de ville
Blason de Wiltz
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Canton Wiltz (chef-lieu)
Bourgmestre Frank Arndt (LSAP)
Démographie
Population 6 522 hab. (2016)
Densité 166 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 58′ 00″ nord, 5° 56′ 00″ est
Altitude Min. 285 m – Max. 518 m
Superficie 3 930 ha = 39,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

Voir sur la carte administrative du Luxembourg
City locator 14.svg
Wiltz

Géolocalisation sur la carte : Canton de Wiltz

Voir la carte administrative du Canton de Wiltz
City locator 14.svg
Wiltz

Géolocalisation sur la carte : Canton de Wiltz

Voir la carte topographique du Canton de Wiltz
City locator 14.svg
Wiltz

Wiltz (luxembourgeois : Wolz) est une ville du Nord du Grand-Duché de Luxembourg qui est le chef-lieu des commune et canton homonymes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Deuxième Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le 31 août 1942, une grève générale avait été amorcée dans Wiltz, qui s’est étendue dans tout le pays et reste un des moments les plus fiers de l'histoire nationale du Luxembourg. Le , la Wehrmacht commençait une offensive surprenante (Bataille des Ardennes) contre les Forces ouest-alliées. Le (Bastogne est encerclé par la Wehrmacht) ; Norman Cota et son état-major ont quitté Wiltz. Un US-lieutenant-colonel défend Wiltz avec personnel civil ; le soir, ils se retirent[1]. Le , Wiltz est libérée par des troupes américaines[1],[2].

Ces événements ont fait beaucoup de victimes et Wiltz a été nommée ville martyre après la guerre. Un monument représentant un phare a été érigé pour commémorer les victimes de la répression après la grève générale de 1942. Le relief sur le monument est de Lucien Wercollier.

Fusion de communes[modifier | modifier le code]

La commune de Wiltz a absorbé celle d'Eschweiler le 1er janvier 2015 lors d'une fusion[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Wiltæ (768-69), Viltis (790), Wilz (792-93), Wiltz (775-97)

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est traversée par la rivière Wiltz, un affluent de la Sûre, et est reliée par les routes nationales N26, N12 et N25 du réseau routier.

La gare ferroviaire est reliée à la capitale par l'embranchement de Kautenbach à Witz et son prolongement, la ligne 1 de Luxembourg à Troisvierges-frontière. La commune compte également l'arrêt de Paradiso situé en forêt.

L'altitude varie entre 320 et 500 m.

Ses habitants, appelés les Wëeltzer, sont environ 4 500.

Sections de la commune[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Dessin du château au début du XIXe siècle

Église décanale[modifier | modifier le code]

Dans la ville basse, cette église du XVIe siècle a été agrandie et restaurée au XXe siècle. Ses deux nefs de style gothique abritent les pierres tombales des seigneurs de Wiltz. Une belle grille de style Louis XV ferme la chapelle comtale.

Château[modifier | modifier le code]

Le château des comtes de Wiltz conserve une tour carrée du XIIIe siècle, remaniée en 1722. L'aile principale date de 1631. Au pied de l'escalier d'honneur ajouté en 1727 a été aménagé en 1954 un amphithéâtre où se déroulent les représentations d'un festival européen de théâtre en plein air et de musique.

Croix de justice[modifier | modifier le code]

Au XVIe siècle, elle s'est substituée à la croix élevée au Moyen Âge pour symboliser les droits obtenus par la ville. On y voit des statues de la Vierge et de saint Jean Népomucène, qui aurait sauvé la ville d'un incendie.

Monument Notre-Dame-de-Fatima[modifier | modifier le code]

Personnalité née à Wiltz[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Chronologie [PDF]
  2. http://www.wiltz.lu
  3. (de) « Fusion von Wiltz und Eschweiler ist perfekt », sur http://www.wort.lu, (consulté le 12 février 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :