Saeul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saeul
(lb) Sëll
(de) Saeul
Saeul
Le chêne de Saeul
Blason de Saeul
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Circonscription Nord
Canton Redange
Bourgmestre
(Buergermeeschter)
Mandat
Jean Konsbruck
2019-2023
Codes postaux (Liste détaillée)
Code UAL 2 0707
Indicatif téléphonique (+352)
Démographie
Population 844 hab.[1] ()
Densité 57 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 44′ 00″ nord, 5° 59′ 00″ est
Altitude Min. 254 m
Max. 382 m
Superficie 14,86 km2 [2]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

Voir sur la carte administrative du Luxembourg
City locator 14.svg
Saeul

Géolocalisation sur la carte : Canton de Redange

Voir la carte administrative du Canton de Redange
City locator 14.svg
Saeul

Géolocalisation sur la carte : Canton de Redange

Voir la carte topographique du Canton de Redange
City locator 14.svg
Saeul
Liens
Site web www.saeul.lu

Saeul (en luxembourgeois : Sëll Écouter) est une localité luxembourgeoise et le chef-lieu de la commune portant le même nom située dans le canton de Redange.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saeul
Useldange
Beckerich Saeul Helperknapp
Habscht

Le village s'est développé le long d'une ancienne voie qui reliait Arlon à Mersch. Aujourd'hui, il est traversé par les routes nationales N8 et N12.

Sections de la commune[modifier | modifier le code]

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Le point culminant de la commune (391 m) se situe non loin de l'intersection de la route nationale N8 et du CR 112A.

La commune est située sur la bordure nord du grès de Luxembourg.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Au lieu-dit Kaschelt existait une fortification celte.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le 10 mai 1940, jour du déclenchement de l'invasion du Luxembourg, Saeul est prise par les Allemands de la 10e Panzerdivision[3] qui a pour objectif de traverser la Meuse à Sedan.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des bourgmestres[modifier | modifier le code]

Liste des bourgmestres successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 1844[4] Mathias Ketter   Cultivateur
   
novembre 1999 janvier 2009 Nicolas Schockmel   Professeur
janvier 2009 11 décembre 2018[5] Raoul Clausse Indépendant Professeur de français
7 mars 2019[6] En cours Jean Konsbruck Indépendant  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans le pays depuis 1821. Les recensements décennaux de la population permettent de caler les chiffres sur la composition de la population par sexe, âge, nationalité et commune de résidence. Entre deux recensements, la population au 1er janvier de l’année est évaluée en ajoutant à la population au 1er janvier de l’année les soldes naturel (naissances décès) et migratoire (arrivées départs) de l'année. La même méthode est appliquée pour la répartition par âge au 1er janvier et les effectifs totaux par nationalité. Au , le Luxembourg dénombre 102 communes.

Au , la commune comptait 844 habitants.

           Évolution démographique de Saeul. [ modifier ]
1821 1851 1871 1880 1890 1900 1910 1922 1930
539706763735670604592565526
1935 1947 1960 1970 1978 1979 1981 1983 1984
511497420426404409426430440
1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993
450450460478480475440452449
1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
460464462465473479463460468
2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
493517538545627656695697673
2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 -
677714697710723780790844-
Jusqu'en 1970 et pour les années 1981, 1991, 2001 et 2011 : date du recensement général de la population ; pour les autres années : situation au 1er janvier.
(Sources : STATEC depuis 1821 et CTIE à partir de 2017[1].)


Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chêne de Saeul.

De 2000 à 2002 l'administration communale a fait aménager au lieu-dit Hëlzent un parc public comprenant un étang artificiel de 200 m², l'ancien lavoir restauré, ainsi qu'un chêne remarquable par son âge et son imposante couronne. Un chemin pour piétons relie le village de Saeul au parc.

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 2 avril 2019).
  2. « Superficie par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).
  3. Jean-Yves Mary, Le Corridor des Panzers, t. I, Bayeux, Heimdal, , p. 71.
  4. « Arrêté royal grand-ducal du 29 décembre 1843, N° 2926f, portant nomination des Bourgmestres et Echevins des villes, et des Bourgmestres des campagnes du Grand-Duché. - Legilux », sur legilux.public.lu, (consulté le 12 décembre 2018).
  5. « Le bourgmestre Raoul Clausse est décédé », RTL 5minutes,‎ (lire en ligne, consulté le 12 décembre 2018).
  6. « Assermentation d'un bourgmestre et d'un échevin », sur gouvernement.lu, (consulté le 10 mars 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :