Dalheim (Luxembourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dalheim.

Dalheim
(lb) Duelem
(de) Dalheim
Dalheim (Luxembourg)
Le théâtre gallo-romain et ses environs
Blason de Dalheim
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Circonscription Est
Canton Remich
Bourgmestre
(Buergermeeschter)
Joseph Heisbourg
Code LAU 2 1202
Indicatif téléphonique (+352)
Démographie
Population 2 262 hab.[1] ()
Densité 119 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 32′ 00″ nord, 6° 16′ 00″ est
Altitude Min. 167 m
Max. 368 m
Superficie 18,98 km2 [2]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canton de Remich

Voir sur la carte administrative du Canton de Remich
City locator 14.svg
Dalheim

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

Voir la carte administrative du Luxembourg
City locator 14.svg
Dalheim

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

Voir la carte topographique du Luxembourg
City locator 14.svg
Dalheim
Liens
Site web Site officiel

Dalheim (en luxembourgeois : Duelem) est une localité luxembourgeoise et le chef-lieu de la commune portant le même nom située dans le canton de Remich.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sections de la commune[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Dalheim englobe les vestiges d’un important vicus gallo-romain, situé la voie romaine entre Divodurum Mediomatricorum (Metz) et Augusta Treverorum (Trèves). La découverte des fragments d’un grand autel, en 2008, confirme que le site correspond au vicus gallo-romain Ricciacum, mentionné dans la table de Peutinger.

L’origine de Ricciacum, créé comme relais sur la voie romaine, peut ainsi être datée à l’an 18 – 17 av. J.-C. Le relais routier a été détruit une première fois par les incursions des peuples germaniques en 275-276, une seconde fois en 353-355 puis définitivement en 407 lors des invasions barbares.

L’apogée de Ricciacum se situe entre la fin du Ier et le milieu du IIIe siècle. Il disposait de nombreux bâtiments publics : thermes, théâtre et temples.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1821. Les recensements décennaux de la population permettent de caler les chiffres sur la composition de la population par sexe, âge, nationalité et commune de résidence. Entre deux recensements, la population au 1er janvier de l’année x est évaluée en ajoutant à la population au 1er janvier de l’année x-1 les soldes naturel (naissances-décès) et migratoire (arrivées-départs) de l'année. La même méthode est appliquée pour la répartition par âge au 1er janvier et les effectifs totaux par nationalité. Au , le Grand-Duché de Luxembourg dénombre 102 communes.

En , la commune comptait 2 148 habitants.

Évolution démographique de Dalheim depuis 1821.
1821 1851 1871 1880 1890 1900 1910 1922 1930 1935
1 0821 6981 6031 6301 5681 4731 4561 2981 3211 216
1947 1960 1970 1978 1979 1981 1983 1984 1985 1986
1 2051 0881 0441 1881 1981 2291 2701 2701 2701 300
1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996
1 3101 3551 3701 3811 4251 4431 4571 5381 5711 628
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
1 6821 6951 7021 7031 7061 7341 7471 8021 8471 895
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
1 9431 9501 9931 9801 9421 9711 9952 0122 0332 045
2017 - - - - - - - - -
2 148---------
Jusqu'en 1970 et pour les années 1981, 1991, 2001 et 2011 : date du recensement général de la population ; pour les autres années : situation au 1er janvier.
(Sources : STATEC depuis 1821 et CTIE à partir de 2017[1].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).
  2. « Superficie par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :