Canton (Luxembourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canton.

Canton
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Type Canton
Division inférieure Commune
Nombre de subdivisions 12 (2017)
Création 24 février 1843
Localisation
Localisation de Canton
Carte des cantons du Luxembourg

Le canton (en luxembourgeois : Kanton, en allemand : Kanton) est une division administrative du Luxembourg qui est, depuis l'abolition des Districts en 2015[1], la plus grande subdivision territoriale du Luxembourg, intermédiaire entre l'État et la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les cantons sont une création de la Révolution française selon le décret du 22 décembre 1789 qui établit, outre les 83 départements français, des cantons de quatre lieues carrés environ[2]. Dès cette époque, le Luxembourg forme le département des Forêts en 1795, les cantons avaient pour but de régir le découpage des circonscriptions électorales, mais aussi celles des justices de paix (un canton équivaut à une justice de paix) et de la milice, créée en 1817 et supprimée en 1841[2],[3].

L'organisation actuelle des cantons date de la loi du 24 février 1843 qui découpa le Grand-duché en trois districts, les trois ex-quartiers restant après le cession à la Belgique de l'actuelle province de Luxembourg, et 11 onze cantons, le canton de Vianden ne verra le jour que par la loi du 4 avril 1851[2].

L'entrée en vigueur de la loi du , fait perdre aux cantons leur rôle de découpage des périmètres des justices de paix[4].

Rôle[modifier | modifier le code]

Les cantons ne disposent pas d'une structure administrative propre, ils servent d'unités territoriales pour délimiter les circonscriptions électorales et les arrondissements judiciaires[5]. D'un point de vue statistique, elles correspondent au niveau 1 du système d'Unité administrative locale (UAL) mis en place par Eurostat, les communes correspondant au niveau 2.

Liste[modifier | modifier le code]

Cette liste recense les 12 cantons du Luxembourg, classées par ordre alphabétique.

Données au [6],[7]
Code ISO Nom Chef-lieu Circonscription électorale Arrondissement judiciaire Population Superficie
(en km2)
Densité
(en hab./km²)
Communes
LU-CA Capellen Capellen Sud Luxembourg +049 066, +0199,21 246,3 9
LU-CL Clervaux Clervaux Nord Diekirch +018 436, +0342, 53,9 5
LU-DI Diekirch Diekirch Nord Diekirch +033 216, +0204,51 162,4 10
LU-EC Echternach Echternach Est Diekirch +018 944, +0185,54 102,1 7
LU-ES Esch-sur-Alzette Esch-sur-Alzette Sud Luxembourg +180 275, +0242,77 742,6 14
LU-GR Grevenmacher Grevenmacher Est Luxembourg +030 361, +0211,37 143,6 8
LU-LU Luxembourg Luxembourg Centre Luxembourg +186 533, +0238,46 782,2 11
LU-ME Mersch Mersch Centre Luxembourg +032 725, +0223,9 146,2 10
LU-RD Redange Redange Nord Diekirch +019 096, +0267,49 71,4 10
LU-RM Remich Remich Est Luxembourg +022 806, +0127,87 178,4 8
LU-VD Vianden Vianden Nord Diekirch +005 288, +0054,08 97,8 3
LU-WI Wiltz Wiltz Nord Diekirch +017 148, +0264,55 64,8 7

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mémorial A no 174 », sur legilux.public.lu, .
  2. a b et c Christiane Loutsch-jemming, « La législation communale », sur http://www.mi.public.lu, (consulté le 2 mars 2017).
  3. Page sur la Milice sur le site de l'armée luxembourgeoise
  4. « Loi du 12 avril 1972 portant réorganisation des justices de paix. », sur http://legilux.public.lu, (consulté le 12 février 2017).
  5. « Organisation du territoire », sur http://www.luxembourg.public.lu (consulté le 12 février 2017).
  6. « Population par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 2 avril 2019).
  7. « Superficie par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]