Rumelange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Rumlange ou Rémelange.

Rumelange
(lb) Rëmeleng
(de) Rümelingen
Rumelange
Vue de Rumelange.
Blason de Rumelange
Blason
Drapeau de Rumelange
Logo
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Circonscription Sud
Canton Esch-sur-Alzette
Bourgmestre
(Buergermeeschter)
Henri Haine (LSAP)
Code UAL 2 0212
Indicatif téléphonique (+352)
Démographie
Population 5 545 hab.[1] ()
Densité 812 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 28′ 00″ nord, 6° 02′ 00″ est
Altitude Min. 287 m
Max. 432 m
Superficie 6,83 km2 [2]
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Luxembourg

Voir sur la carte administrative du Luxembourg
City locator 12.svg
Rumelange

Géolocalisation sur la carte : Canton d'Esch-sur-Alzette

Voir la carte administrative du Canton d'Esch-sur-Alzette
City locator 12.svg
Rumelange

Géolocalisation sur la carte : Canton d'Esch-sur-Alzette

Voir la carte topographique du Canton d'Esch-sur-Alzette
City locator 12.svg
Rumelange
Liens
Site web rumelange.lu

Rumelange (en luxembourgeois : Rëmeleng Écouter et en allemand : Rümelingen) est une ville et le chef-lieu de la commune portant le même nom située dans le canton d'Esch-sur-Alzette. Il s'agit de la commune la plus méridionale du Luxembourg.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rumelange est une commune frontalière avec la France.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Rond-point central à Rumelange

Des éclats de pierres levoisiens[Quoi ?] découverts attestent de la présence de l’homme de Néandertal il y a 40 000 ans.

Rumelange fut un grand centre d’extraction du minerai de fer (la minette). Une forge existait déjà aux environs de 1468 mais la première concession minière ne fut accordée qu’en 1824. Reumelange n'existe en tant que commune que depuis 1891, où elle est détachée de Kayl[3]. La commune reçoit son titre de ville en date du 4 août 1907 par Guillaume IV, grand-duc de Luxembourg.

La dernière exploitation minière a fermé en 1978. Il subsiste depuis le Musée national des mines.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1821. Les recensements décennaux de la population permettent de caler les chiffres sur la composition de la population par sexe, âge, nationalité et commune de résidence. Entre deux recensements, la population au 1er janvier de l’année x est évaluée en ajoutant à la population au 1er janvier de l’année x-1 les soldes naturel (naissances-décès) et migratoire (arrivées-départs) de l'année. La même méthode est appliquée pour la répartition par âge au 1er janvier et les effectifs totaux par nationalité. Au , le Grand-Duché de Luxembourg dénombre 102 communes.

En , la commune comptait 5 573 habitants.

Évolution démographique de Rumelange depuis 1821.
1821 1851 1871 1880 1890 1900 1910 1922 1930 1935
4015788341 3282 3534 6015 2964 5345 2094 198
1947 1960 1970 1978 1979 1981 1983 1984 1985 1986
4 0724 2713 9353 6493 7203 7113 6203 5603 4803 470
1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996
3 4503 4843 4493 4603 5003 6653 7263 7463 8363 823
1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
3 8633 9293 9824 0804 3094 3514 3784 4504 5004 584
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
4 7344 8184 8965 0295 0385 1145 1685 2395 3385 422
2017 - - - - - - - - -
5 573---------
Jusqu'en 1970 et pour les années 1981, 1991, 2001 et 2011 : date du recensement général de la population ; pour les autres années : situation au 1er janvier.
(Sources : STATEC depuis 1821 et CTIE à partir de 2017[1].)

Attractions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]