Mogontia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mogontia
Déesse de la mythologie celtique
Caractéristiques
Fonction principale Déesse des sources
Fonction secondaire Déesse guérisseuse
Associé(s) Icovellauna
Équivalent(s) par syncrétisme Herta
Culte
Temple(s) Mogontiacum

Mogontia était une déesse celtique vénérée en Gaule, notamment chez les Belges orientaux.

La déesse guérisseuse des sources Mogontia est une dénomination spécifique de la déesse-mère de la Terre, Herta. Elle est associée à Icovellauna dans quelques sanctuaires, le plus célèbre étant à Divodurum chez les Médiomatriques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle se retrouve à l'origine de Mogontiacum, son sanctuaire forteresse probablement trévire qui a donné son nom à la ville de Mayence en Rhénanie. Ses variantes gauloises peuvent aussi être sous des formes simplifiées à l'origine des rivières Main, Maine, Mayenne... mais aussi se retrouver dans des toponymes d'origine celtiques plus lointains, l'île de Man ou Manchester.

Il est possible que, par un rapprochement avec une évidente qualification générique de mère ou matrone des rivières, Mongontia corresponde à la Matrae ou déesse des rivières, invoquée pour une multitude de petites rivières sorties de sources sacrées. Ainsi la Moder, le Madon, la Marne...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Yves Burnand, "Les temps anciens, de César à Clovis", in Encyclopédie illustrée de la Lorraine, édition Serpenoise, Nancy. (Sur les déesses du peuple médiomatrique)