Gallaecia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Division de l'Hispanie après à la réforme de Dioclétien

La Gallaecia (ou Gallécie), était une province romaine du nord-ouest de la péninsule Ibérique qui comprenait le nord du Portugal et les actuelles communautés autonomes de Galice et des Asturies ainsi que les actuelles provinces de Leon et de Zamora en Espagne. Sa capitale était Bracara Augusta (Braga).
Toutefois, on utilise le terme de Gallaecia pour désigner le nord ouest de la péninsule ibérique jusqu'à l'installation du royaume suève dans la région en 410 et même au de-là.

Origine[modifier | modifier le code]

Les gallaeci font leur entrée dans l'histoire écrite au Ier siècle après J.-C., dans la poésie épique Punica de Silius Italicus sur la Deuxième Guerre punique d'une manière qui est encore familière, deux mille ans après.

Limites et composition[modifier | modifier le code]

Carte approximative des conventus juridici de la Gallaecia après la réorganisation administrative de l'empereur Dioclétien.

Réforme de Dioclétien[modifier | modifier le code]

Entre les années 284 et 305, l'empereur Dioclétien réorganise le découpage administratif de l'Empire. Dans la Péninsule Ibérique sont créées deux nouvelles provinces la Gallaecia et la Carthaginoise à partir de celles qui existaient déjà la Bétique, la Tarraconaise et la Lusitanie.

La Gallaecia devenue province romaine après la réforme de Dioclétien était composée de trois conventus juridici :

Extension : IVe / VIe siècles[modifier | modifier le code]

Nord-ouest de la péninsule ibérique au Ve siècle à la veille de l'arrivée des peuples germaniques.

Dès la fin du UVe siècle jusqu'au début du VIe siècle, la province Gallaecia de l'Empire Romain d'Occident s'est étendue sur tout le Nord-Ouest de la Péninsule Ibérique, depuis les côtes cantabriques au nord, jusqu'au fleuve Duero et le Système Central au sud, grâce à l'incorporation dans la Gallaecia du Conventus Cluniensis, qui auparavant avait appartenu à la province Tarraconensis, et avait pour capitale la ville de Clunia.

Par les descriptions de nombreux auteurs de l'époque comme Paulus Orosius, Hydatius ou Saint Isidore nous connaissons quelques-unes des régions humaines et géographiques de la province romaine Gallaecia  :

  • Cantabria, région montagneuse située dans le Conventus cluniensis où vivaient les cantabres.
  • Campus Gallaeciae (Champs de Galice), longue plaine située entre le Conventus asturicensis et le Conventus cluniensis, anciennement habitée par les vaccéens, connue actuellement sous le nom de Tierra de Campos, dans l'actuelle Castilla y León.
  • Asturia, région coïncidant grosso modo avec le Conventus asturicensis habité par les astures.
  • Pars Gallaeciae (Parties de Galice), était la région nettement galicienne composée par le Conventus lucensis et le Conventus bracarensis, en étant le noyau de la Gallaecia.

Bracara Augusta a continué à exercer comme capitale provinciale de toute la Gallaecia jusqu'à l'arrivée des suèves, moment où elle est devenue la cour du royaume naissant.

Le royaume suève sera composé globalement du conventus Bracarensis et du conventus Lucensis et de la partie ouest du conventus Asturiensis. Ces trois conventus recoupent un territoire qui sera souvent appelé même improprement la Gallésie jusqu'à la fin du XVe siècle.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]