Suleviae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Suleviae
Déesses de la mythologie celtique

Les Suleviae sont un ensemble de déesses celtes souvent confondues avec des Matrones. Pourtant plusieurs voix montent pour défendre une position différente. Jufer et Luginbühl par exemple interprètent le nom Suleviae comme "ceux qui gouvernent bien"[1]. Elles sont aussi associé aux Junones dans les épigraphies.

Épigraphies[modifier | modifier le code]

Elles sont connus par plus de 40 épigraphies.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Inscriptions Germania superior

  • CIL XIII, 5027 Lausanne (Lousonna), : Banira et Doninda e[t] / Daedalus et Tato Icari fil/i(i) Suleis suis qui(!) curam / vestra(m) agunt ide<m=N> / Cappo Icari l(ibertus);
  • CIL XIII, 11499 Solothurn (Salodurum) : T(itus) Cr(assicius) Paettusi/us et Cr(assicius) Magi/us / Suleis suis / v(otum) s(olverunt) l(ibentes) m(erito)
  • CIL XIII, 11740 Ladenburg (Lopodunum) : Sulevis so/roribus L(ucius) / Gallionius Ianuar(ius) / dec(urio) al(ae) I Cannanef(atium) / v(otum) s(olvit) l(ibens) l(aetus) m(erito)
  • CIL XIII, 11477 Avenches (Aventicum) : Suleis At/umarae D[3] / [3] Aposule[3] / [3]tia AL[3] / [3]tia[ a b Bernhard Maier: Lexikon der keltischen Religion und Kultur. S. 303.

Inscriptions Germania inferior CIL XIII, 12056 Köln (Colonia Claudia Ara Agrippinensium): Sule[v]is Do/mest[i]cis su/is Fab[i] Ianua/rius [et] Bella/tor [et] Iullus / l(ibentes) [l(aeti)] m(erito)

France[modifier | modifier le code]

  • CIL XIII, 3561 Rinxent (Département Pas-de-Calais, Gallia Belgica): Sulevis Iuno/nibus sacr(um) / L(ucius) Cas(sius) Nigri/n[ianus(?) pro] / se [3]
  • CIL XII, 2974 Collias (roman z Gallia Narbonensis): ] / Suleviae / Edennicae / Minervae / votum

Italie[modifier | modifier le code]

  • CIL VI, 31161 Rome (Roma): Dedi(catum) XIII K[al(endas) 3]as / Apro et Maximo co(n)s(ulibus) / pro sal(ute) Impp(eratorum) nn(ostrorum) Augg(ustorum) / Matribus paternis / et maternis meisque / Sulevis Candidini/us Saturninus dec(urio) / eq(uitum) s(ingularium) Impp(eratorum) nn(ostrorum) / voto libens posui

Angleterre[modifier | modifier le code]

  • CIL VI, 31171 MATRIBVS SVLEVIS SIMILIS ATTI F CI CANT VSLM[2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nicole Jufer & Thierry Luginbühl (2001). Les dieux gaulois : répertoire des noms de divinités celtiques connus par l'épigraphie, les textes antiques et la toponymie. Éditions Errance, Paris. pp.15,64.
  2. The Roman Inscriptions of Britain (RIB) 192