Bricta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant le monde celtique
Cet article est une ébauche concernant l’histoire et le monde celtique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Dans la religion gallo-romaine, Bricta ou Brixta était une déesse gauloise, épouse de Luxovius, dieu des eaux de Luxeuil-les-Bains (Luxovium dans l'antiquité).

Inscriptions[modifier | modifier le code]

Bricta se retrouve dans les inscriptions suivantes de Luxeuil-les-Bains:

[Lus]soio / et Brictae / Divixti/us Cons/tans / v(otum) s(olvit) <l=T>(ibens) m(erito) (CIL 13, 05425)
Luxovio / et Brixtae / G(aius) Iul(ius) Fir/manus / v(otum) s(olvit) l(ibens) m(erito) (AE 1951, 00231; CIL 13, 05426)

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ce théonyme gaulois est dérivé du mot brixtom ou brixta qui signifie, magique. Le mot apparaît aussi sur l'inscription de Chamalières. (Delamarre pp.76-77 avec des références et l'étymologie comparative)

Références[modifier | modifier le code]

  • Année Epigraphique volume 1951.
  • Corpus Inscriptionum Latinarum (CIL), volume 13, Tres Galliae.
  • Delamarre, X. (2003). Dictionnaire de la Langue Gauloise. 2nd edition. Paris, Editions Errance. ISBN 2-87772-237-6
  • Nicholson, Francine (1999) Brighid: What Do We Really Know?. Celtic Well, electronic version. (en)
  • John Arnott MacCulloch, The Religion of the Ancient Celts, Dover Publications, New York, 2003, (réédition intégrale de la version originale publiée par T. & T. Clark à Édimbourg, en 1911), (ISBN 0-486-42765-X), p.43 (ouvrage périmé)


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brixia (groupe).

Notes et références[modifier | modifier le code]