Iouga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Iouga
Déesse de la mythologie celtique
Caractéristiques
Lieu d'origine Yorkshire

Iouga est une reconstruction du nom d'une déesse romano-britannique connue d'une seule inscription fragmentaire sur un autel-pierre à York.

Inscription[modifier | modifier le code]

Le nom apparaît comme Ioug[...] ou Iou[...] sur la pierre endommagée, qui se lit comme suit:

NVMINIB AVG ET DEAE IOV[...]
SIVS AEDEM PRO PARTE D[...][1],[2]
Au numina de l'empereur (s) et à la déesse Iou[..], [..]sius (construit / restaure) une (moitié?) partie d'un temple.

En lisant le nom fragmentaire comme Ioug[...], Roger Wright a proposé la forme reconstituée Iouga, qu'il lie avec le proto-celtique *jugā signifiant «joug». Cependant, Theresia Pantzer, en examinant la pierre, a suggéré que ce que Wright avait perçu comme des traces d'une lettre g était simplement «un dommage à la pierre plutôt qu'une partie d'une lettre»[2]. La déesse est autrement inconnue[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pages connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. RIB 656. Cette pierre se situe aujourd'hui au Yorkshire Museum.
  2. a et b Theresia Pantzer (2008). "RIB 656".
  3. Colin Smith. "Vulgar Latin in Roman Britain". Dans Aufstieg und Niedergang der römischen Welt, II.29.