Abnoba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Abnoba
Déesse de la mythologie celtique
L'autel dédicacé a Diana Abnoba à Badenweiler.
L'autel dédicacé a Diana Abnoba à Badenweiler.
Caractéristiques
Fonction principale Déesse de la faune
Équivalent(s) par syncrétisme Artémis/Diane

Abnoba est l'épithète gaulois du mont où, selon Tacite et Pline, le Danube prend sa source. Abnoba est à l'origine de la dénomination de la Forêt-Noire : Abnoba Mons ou Abnoba silva. Elle est une divinité topique celte de la faune à l'instar de Arduinna et Vosegus qui sont à l'origine de la dénomination des massifs forestiers des Ardennes et des Vosges.

Lieux de vénération[modifier | modifier le code]

Ces appellations de divinités sombres ou noires des sylves apparaissent chez les peuples belges et suèves, qui revendiquaient par leur légende une origine rhénane commune. Le monde gréco-romain a assimilé ces divinités topiques, en les plaçant en épithète de Diane lorsqu'elle était féminine.

C'est également une épithète de Diane, « Diane de la source », sur une stèle à Badenweiler (étymologiquement, « la ville des eaux, des sources »).

Hypothèses sur le nom Abnoba et sa transcription[modifier | modifier le code]

Les deux racines indo-européennes proposées sont :

  • *apo à l'origine de la particule ab en allemand qui signifie une disparition, une dissimulation ou une conclusion imminente (hinter, nahe hinzu, nach sont les équivalents en hochdeutsch)
  • un dérivé de (g)noscere, (re)connaître, découvrir. Il désignerait une facette évidente ou notoriété (lumineuse, visuelle, spirituelle) et peut être rapprocher de termes issus de cette racine : la gnose, les adjectifs noble ou notable.

Abnoba qualifie ainsi une sorte de révélation fugitive, à l'instar du gibier qui aussitôt aperçu ou découvert, s'enfuit. Au niveau du temps et de l'espace, un rapprochement peut être opéré avec le substantif allemand der Abend, le soir, la soirée, la brune. Luther, traducteur de la Bible, l'a utilisé avec le sens explicite d'une direction cardinale, l'ouest, celle qui montre le coucher (des rayons) du soleil.

La source de la Breg, le plus long des deux ruisseaux qui forment le Danube.

Le Danube « aux eaux abondantes, moutonneuses » est un fleuve qui permet de remonter imperturbablement de la mer Noire vers l'ouest du continent et dont le cours irrigue des plaines parfois steppiques. Abnoba est le lieu de la révélation primitive et forestière de ces eaux. On peut alors comprendre le qualificatif féminin noire qu'a emprunté la sombre et légendaire forêt occidentale d'Abnoba.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :