Classe River (patrouilleur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres classes de navires du même nom, voir Classe River.

La classe River est une classe de navires de patrouille hauturier construit principalement pour la Royale Navy. Une série de neuf unités est prévues pour la Royal Navy; dont quatre pour un Lot 1 qui replaceront les sept unités de la classe Island et les deux unités de la classe Castle. Le HTMS Krabi est une variante dérivée de la classe River construite en Thaïlande pour la Marine Royale Thaïlandaise. Les trois unités de la classe Amazonas-catégorie corvette en service dans la Marine Brésilienne sont également une variante dérivée de la classe River.

Mersey en escale en Guyane pendant son déploiement en 2016 dans les Caraïbes 

Royal Navy[modifier | modifier le code]

Lot 1[modifier | modifier le code]

Tyne, Severn et Mersey[modifier | modifier le code]

Début 2001, le Ministère de la Défense britannique  commande trois unités aux chantier Vosper Thornycroft (VT) pour les trois premières unité destinés à remplacer les sept unités de la classe Island et les deux unités de la classe Castle avec pour cahier des charges une hausse du taux de disponibilité à 300 jours par an, permettrait aux trois nouveaux navires de replacer les fonctions de cinq navires qu'ils ont remplacé[1]. Pour 60 millions de livres sterling, la Royal Navy loue initialement au constructeur VT les navires pour une durée de cinq ans.  VT serait responsable de toutes les opérations de maintenance et de soutien au cours de la période d'affrètement. Ce contrat a été renouvelé en janvier 2007 pour une période de cinq ans à 52 millions de livres sterling. Cependant, en septembre 2012, au lieu de renouveler le contrat à nouveau, il a été annoncé par le Secrétaire à la Défense Philip Hammond que le Ministère de la Défense avait acheté les navires de € 39 millions de dollars[2].

Les classes River sont beaucoup plus grands que les classes Island et ont un grand pont arrière qui leur permet d'être équipé de nombreux équipements spécifiques, allant de la lutte contre les incendies, les secours et la lutte antipollution. Pour cela  ils sont équipés d'une Grue de 25 tonnes de la capacité. En outre, le pont est assez solide pour autoriser le transport de certains véhicules légers chenillés ou à roues, ou un LCVP.[réf. nécessaire] . Ces patrouilleurs sont principalement utilisés sur la Protection de la Pêche et la surveillance de la ZEE britannique.

En 2009, les coûts de fonctionnement de la classe River ont été estimées à 20 millions de livres sterling[3].

Clyde[modifier | modifier le code]

En février 2005, le Ministère de la Défense a commandé à VT une quatrième unité modifiée, le Clyde, qui a été construit par Portsmouth Dockyard. Le Clyde est destiné à remplacer les deux patrouilleurs de la Classe Castle qui opèrent dans l'Atlantique Sud et les  Îles Malouines. Pour ce rôle, le Clyde intègre plusieurs modifications, dont un allongement de la coque à longueur 81,5 m ( ?), une vitesse de pointe de 21 ? ( ?), un canon de 30 mm, deux mitrailleuses et des supports pour cinq mitrailleuses supplémentaires. La coque allongée du Clyde offre un pont renforcé de 20 mètres permettant l'appontage d'un hélicoptère Merlin. Le navire dispose d'un déplacement en charge maxi entre 1 850 et de 2 000 tonnes[4],[5].


Le Clyde dont l'équipage est de 36 marins, est capable d'embarquer temporairement jusqu'à 110 hommes de troupes avec leur matériel pour les débarquer sur les Îles Falkland.

Futur[modifier | modifier le code]

Le 24 avril 2017, dans une réponse écrite à une question posée par le parlementaire Sir Nicholas Soames, Harriet Baldwin,  Sous-Secrétaire à la Défense, a déclaré que le Severn serait mis hors service en 2017, avec le Mersey et le Clyde suivantes en 2019[6].

Le Severn a été retiré du service au cours d'une cérémonie à Portsmouth le 27 octobre 2017[7].

En Mars 2018, le successeur d'Harriet Baldwin, Sous-Secrétaire à la Défense, Guto Bebb, a révélé que 12,7 millions de livres sterling ont été alloués par le fond de Préparation à la Sortie de l"UE pour maintenir les unités du lots 1 sans pont hélicoptère encore en service, le Tyne, le Mersey et le Clyde,  afin de pouvoir contrôler et faire appliquer la ZEE et de la pêche du Royaume-Uni après son retrait de l'Union Européenne[8].

Lot 2[modifier | modifier le code]

Forth, Medway, Trent[modifier | modifier le code]

Le 6 novembre 2013, il a été annoncé que la Royal Navy avait signé un Accord de Principe pour la construction de trois nouvelles unités, basés sur la Classe River, pour un montant fixe de 348 millions de livres sterling, y compris les pièces de rechange et de soutien[9]. Le contrat a été signé en août 2014. Le Ministère de la Défense a déclaré que ces trois nouvelles unités pourraient être utilisés pour les opérations de lutte contre le terrorisme, la piraterie ou la contrebande et sont conçus pour pouvoir être déployer au niveau mondial et remplir des tâches actuellement effectuées par des frégates et des destroyers[10]  [11]. La première tôle a été découpé le 10 octobre 2014 , le Forth a été livrés d'ici la fin de 2018. Les navires sont construites à la BAE Systems Govan chantier naval, puis transférées à la BAE Systems Scotstoun chantier pour l'aménagement[12].

Les unités du Lot de 2 sont fondamentalement différentes de celle du Lot 1. La longueur de la coque est de 90,5 mètres, la vitesse atteint 24 nœuds, et le pont permet l'appontage d'hélicoptères Merlin, le déplacement est de près de 2 000 tonnes et augmente considérablement la capacité d'accueil de troupes. La classe est également équipé d'un radar Kelvin Hughes SharpEye pour la navigation, d'un radar Terma Scanter 4100 2D pour la surveillance aérienne et de surface, et d'un  Système de Gestion de Gestion BAE CMS-1. 

Ces bâtiments sont aussi les premiers navires de la Marine Royale équipé avec le "Systems Shared Infrastructure operating system". BAE décrit le système comme étant à "un système à l'état de l'art qui révolutionne la manière dont les navires opèrent en utilisant des technologies virtuelles d'accueillir et d'intégrer les capteurs, les armes et les systèmes de gestion que les navires de guerre complexes requièrent. Le remplacement de plusieurs consoles dédiés à des tâches spécifiques par une seule console multifonction réduit le nombre de pièces de rechange qui doivent être transportées à bord et les coûts"[13].

La classe a été critiquée dans le Parlement : Le manque d'un hangar pour ranger un hélicoptère léger, va limiter l'utilité du pont hélicoptère en empêchant l'embarquement d'un hélicoptère pour autre chose que de très courtes périodes; l'absence d'artillerie de calibre moyen (tels qu'un canon de 76 mm). En raison du manque de fonctionnalités (qui auraient pu être intégrées pour le prix d'acquisition) ces navires ne seront pas capable d'effectuer les patrouilles océaniques revendiquées[14]. Le lancement de ces Lot2 n'aurait eut pour but que de soutenir les chantiers navals de BAE en attendant la commande des frégates de Type 26[15].

Le Lot de 2 incluent certains 29 des modifications et des améliorations des unités du Lot Amazonas-catégorie corvette construites par BAE Systems pour la Marine Brésilienne[16]. Les navires de la Royale Navy sont construits avec des exigences de normes plus rigoureuses, l'amélioration de l'intégrité de la coque et de la sécurité incendie des modifications, ainsi qu'une plus grande redondance.

Le premier, le HMS Forth, a été baptisé lors d'une cérémonie au chantier naval de BAE Systems Scotstoun  à Glasgow le 9 Mars 2017[17].

Le Forth est prévue pour remplacer le Clyde comme gardiens des Îles Malouines[18].

Tamar et Spey[modifier | modifier le code]

La strategic Defence and Security Review 2015 , a annoncé une nouvelle acquisition de deux Lots de 2 navires à une date non indiquée pour atteindre une flotte totale de six patrouilleurs hauturiers disposant d'un pont d'envol après la modification du Clyde du Lot 1. .

Les HMS Tamar et HMS Spey doivent rejoindre la flotte en 2021.


Exportation[modifier | modifier le code]

Marine Brésilienne[modifier | modifier le code]

Trois navires de l' Amazonas-catégorie corvette dérivés de la Classe River ont été construites au royaume-Uni par BAE. Ils étaient à l'origine destinés à être exportés pour être utilisés par  L'Armée de trinidad-et-Tobago; toutefois, le Gouvernement de la République de Trinité-et-Tobago a annulé la commande en septembre 2010. En décembre 2011, la Marine Brésilienne s'est déclarée intéressée par la reprise des trois unités[19]. La vente, au prix de 133 millions de livres sterling ( 150 millions prévu par le contrat initial avec Trinidad-rt Tobago), a ensuite été confirmé le 2 janvier 2012[20].

Marine Royale Thaïlandaise[modifier | modifier le code]

Le HTMS Krabi est une unité modifiée de la Classe River construite en Thaïlande pour la Marine Royale Thaïlandaise parr transfert de technologie avec le soutien de par BAE Systems. En janvier 2016, il a été annoncé qu'un contrat avait été signé pour fournir à la Marine Royale Thaïlandaise un second navire de 90 m de long sous licence par Bangkok Dock Company[21].

BAE Systems patrouilleurs hauturiers[modifier | modifier le code]

HTMS de Krabi se trouve à 90 mètres de la variante de la BAE de Patrouille Extracôtiers et de Navires en service dans la Marine Royale Thaïlandaise
L' Amazonas-catégorie corvette se trouve à 90 mètres de la variante de la BAE de Patrouille Extracôtiers et de Navires en service dans la Marine Brésilienne
Nom No de coque Chantier naval Lancement Mise en service Statut Retrait du service
Patrouilleur hauturier Classe River (Royal Navy)
Lot 1
Tyne P281 VT Shipbuilding, Southampton 27 avril 2002 4 Juillet 2003 En service
Severn P282 4 décembre 2002 31 Juillet 2003 Retiré du service 27/10/2017
Mersey P283 14 Juin 2003 28 Novembre 2003 En service
Lot 1 modifié
Clyde P257 VT Shipbuilding, Portsmouth 14 Juin 2006 30 Janvier 2007 En service
Lot 2
Forth P222 BAE Systems, Glasgow 20 Août 2016 13 Avril 2018[22] En service
Medway P223[23] 23 Août 2017 2019[24] En construction
Trent P224 20 Mars 2018 2019 En construction
Tamar[25] P225[26] 2021 Under construction En construction
Spey P226 2021 Under construction En construction
Corvette Classe Amazonas (Marine Brésilienne)
Amazonas P120 BAE Systems, Portsmouth 18 Novembre 2009 29 Juin 2012 En service
Apa P121 BAE Systems, Scotstoun 15 Juillet 2010 30 Novembre 2012 En service
Araguari P122 16 Juillet 2010 21 Juin 2013 En service
Krabi patrol vessel (Royal Thai Navy)
HTMS 551 Bangkok Dock Company 3 Decembre 2011 26 Août 2013 En service
Trang 552 23 Juin 2017 En construction

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Liste des navires de classes de service
  • Khareef de classe corvette — connexes de 99 mètres de la corvette de la classe a également conçu par BAE Systems

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Steve Bush, British Warships and Auxiliaries, Maritime Books, , 23–24 p. (ISBN 1904459552)
  2. « MoD buys £39m patrol ships from BAE », Press Association,‎ (lire en ligne)
  3. « House of Lords Hansard: Written Answers – Armed Forces: Combat Ships », www.publications.parliament.uk,‎ (lire en ligne)
  4. J. J. Colledge, Ships of the Royal Navy, Casemate Publishers, (ISBN 9781612000275, lire en ligne), p. 83
  5. Royal Navy HMS Clyde, royalnavy.mod.uk, Retrieved 8 June 2014. Quote – "At just over 2,000 tonnes displacement, she may not be the biggest ship in the Navy, but this is certainly made up for in capability."
  6. « Warships and Submarines: Decommissioning:Written question – 71203 », Hansard, (consulté le 25 avril 2017)
  7. https://www.royalnavy.mod.uk/news-and-latest-activity/news/2017/october/27/171027-hms-severn-decommissions-after-14-years-of-service
  8. « Ministry of Defence: Public Expenditure:Written question - 132371 », Hansard, (consulté le 21 mars 2018)
  9. « Hansard – Written Answers – Column 561W », www.publications.parliament.uk,‎ (lire en ligne)
  10. BAE Systems wins £348 million contract for new UK patrol ships, uk.reuters.com, 12 August 2014
  11. « Work on three new patrol ships to begin in October », Navy News, sur Navy News,
  12. « Scottish shipyards begin building Royal Navy's latest patrol ship », sur Royal Navy, (consulté le 3 juillet 2017)
  13. BAE Systems, « Construction begins on new Royal Navy warship », www.baesystems.com,‎ (lire en ligne)
  14. « Shortcomings of the Royal Navy’s new Ocean-Going Patrol Ships », parliament.uk
  15. « Royal Navy's newest ship formally named in Glasgow yard », The Register,‎ (lire en ligne)
  16. « Patrol Craft:Written question – 210211 », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  17. http://www.scotsman.com/future-scotland/tech/royal-navy-welcomes-naming-of-hms-forth-in-glasgow-1-4388154
  18. « Make way for Medway as second new patrol ship is named », Royal Navy, (consulté le 30 octobre 2017)
  19. « Brazil could buy the 3 BAE System's OPV that were canceled by Trinidad and Tobago » (consulté le 14 décembre 2011)
  20. « BAE Systems sells patrol vessels to Brazil », BBC News,‎ (lire en ligne)
  21. « Second OPV for Royal Thai Navy », Shephard,‎ (lire en ligne)
  22. « Portsmouth to welcome a new warship into service today », The News (Portsmouth),‎ (lire en ligne)
  23. Steve Bush, British Warships and Auxiliaries 2017, Navy Books, , 23 p. (ISBN 9781904459699)
  24. Royal Navy The first of five new patrol ships is named
  25. « New Royal Navy Offshore Patrol Vessels ordered and named » (consulté le 8 décembre 2016)
  26. Steve Bush, British Warships and Auxiliaries 2018, Navy Books, , 24 p. (ISBN 9781904459750)

Liens externes[modifier | modifier le code]