Maison professe de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La Maison professe des Jésuites était, à Paris, une maison construite par les Jésuites de la rue Saint-Antoine, dans le quartier du Marais. Les locaux, situés entre la rue Saint-Paul, la rue Saint-Antoine et la rue Charlemagne, sont occupés aujourd’hui par le lycée Charlemagne.

Cette Maison professe avait vocation à accueillir les théologiens et scientifiques. Elle se trouvait dans un quartier habité par la noblesse. L'église Saint-Louis (aujourd’hui église Saint-Paul-Saint-Louis), dite « église des Jésuites », fut construite à proximité.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1580, le cardinal de Bourbon acheta à la duchesse de Montmorency l'hôtel de La Rochepot et le donna aux Jésuites, qui le modifièrent.

Entre 1627 et 1647, sur l'enceinte de Philippe-Auguste, ils élevèrent le bâtiment principal de la Maison professe[1]. Cette maison fut la demeure des confesseurs des rois, dont le père de La Chaize, confesseur de Louis XIV pendant 34 ans[2], de prédicateurs tels que Bourdaloue et Ménestrier, ou de Marc-Antoine Charpentier, maître de musique au service des Jésuites.

Dans les années 1760, les bâtiments furent désertés à la suite de l'expulsion des Jésuites sous le ministère du duc de Choiseul.

En 1767, les Génovéfains du Val-des-Écoliers acquirent l'ancienne noviciat jésuite pour 400 000 livres et le renommèrent « Prieuré royal de Saint-Louis de la Couture »[3]. Ils en louèrent la grande bibliothèque à la ville de Paris.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Histoire du Lycée Charlemagne sur le site des Journées du patrimoine
  2. Il donna son nom au cimetière du Père-Lachaise (avec une faute d'orthographe apparue sous Napoléon Ier).
  3. L'église de Paris pendant la révolution française.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]