René Marlé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
René Marlé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Paris Drapeau de la France France
Nationalité
française
Formation
Lettres, philosophie et théologie
Activité
Enseignant, théologien, écrivain
Autres informations
Religion
Ordre religieux

René Marlé, né le à Thury-Harcourt et mort le à Paris, est un prêtre jésuite et théologien français spécialisé dans la théologie dogmatique chrétienne. Ses travaux portent le plus souvent sur la théologie protestante allemande et sur le modernisme.

Entré chez les Jésuites le 26 octobre 1937, René Marlé est ordonné prêtre le 31 juillet 1950. Contribuant à faire connaître dans le monde francophone les grands courants de la théologie protestante allemande du XXe siècle, il oriente ses recherches particulièrement sur le théologien luthérien et exégète Rudolf Bultmann, qu'il fait découvrir à ses étudiants jésuites et, par-delà, à ses confrères théologiens catholiques francophones, tout en restant critique envers son approche démythologisante de l'Écriture sainte.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Bultmann et l'interprétation du Nouveau Testament, Aubier-Montaigne, 1956[1]
  • Bultmann et la foi chrétienne, Aubier-Montaigne, 1966
  • Dietrich Bonhoeffer, témoin de Jésus-Christ parmi ses frères, Casterman, 1967[2]
  • Dogme et Évangile (avec Walter Kasper), Cerf, 1967, rééd. 2010
  • La Singularité chrétienne, 1970
  • Parler de Dieu aujourd'hui : La théologie herméneutique de Gerhard Ebeling, Cerf, 1975
  • Introduction à la théologie de la libération, 1988
  • Au cœur de la crise moderniste : Le dossier inédit d'une controverse (avec Maurice Blondel et al.), rééd. 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]