Christus (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Christus.
Christus
image illustrative de l’article Christus (revue)
Christus 235

Pays France
Langue Français
Périodicité Trimestriel + hors série annuel
Genre Presse spiritualité, religion
Prix au numéro 11 
Diffusion 8 000 ex. (2007)
Fondateur Maurice Giuliani
Date de fondation 1954
Date du dernier numéro en cours
Éditeur SER
Ville d’édition Paris

Propriétaire Compagnie de Jésus
Rédacteur en chef Remi de Maindreville
Comité éditorial Yves Roullière
Site web Consulter

Christus est une revue trimestrielle de spiritualité ignatienne fondée à Paris en janvier 1954 et dirigée par les pères jésuites. Une collection du même nom l’accompagne depuis 1959.

Origine et orientation[modifier | modifier le code]

Fondée en 1954 par Maurice Giuliani, la revue Christus cherche à faire connaître la personnalité d'Ignace de Loyola et les auteurs spirituels de la Compagnie de Jésus. Elle réfléchit aux problèmes d’aujourd’hui à la lumière de la tradition ignatienne d’engagement dans le monde et s’intéresse aux courants contemporains, même éloignés de cette tradition.

Historique[modifier | modifier le code]

Très créative durant la période préconciliaire (autour des thèmes de la spiritualité, du devoir missionnaire, de l'Église catholique dans le monde, de la vie religieuse), Christus voit son lectorat monter à quelque 10 500 abonnés à la fin du concile Vatican II. Le numéro spécial de la 10e année (1964), Quand vous priez, eut un grand succès. À Maurice Giuliani, directeur de 1954 à 1963, succède François Roustang.

Dans les années qui suivent le concile, une approche influencée par les sciences humaines conduit à une crise qui se cristallise autour de l’article de François Roustang intitulé « Le troisième homme » (en octobre 1966). Roustang quitte son poste ; la revue y perd des abonnés et des collaborateurs. Un retour à la prière s’amorce vers 1971. Depuis 1986, l’orientation vise à accompagner l’homme en quête de Dieu, approfondissant ainsi un dialogue entre spiritualité et culture qui devenait verbeux. La revue se définit aujourd’hui comme «revue de formation spirituelle»[1].

En 2004, lors de ses 50 ans, Christus a 6 300 abonnés et 2 000 ventes au numéro.

Couverture du premier numéro

Un hors-série, qui devient annuel en 1990, reprend et enrichit des articles publiés sur un thème ignatien, les Exercices spirituels et leur pédagogie.

Collection Christus[modifier | modifier le code]

À côté de la revue, et pour permettre à un large public un accès plus facile aux sources ignatiennes, la collection Christus fut créée en 1959. Les textes fondateurs de la Compagnie de Jésus, c’est-à-dire les Exercices spirituels, l’autobiographie d'Ignace de Loyola, son journal spirituel, ses lettres de direction, les Constitutions (première traduction en français du texte latin), y furent publiés. D’autres classiques de la spiritualité ignatienne également : le mémorial de Pierre Favre, les lettres des jésuites de Nouvelle-France, un traité sur l’oraison de Pierre de Clorivière. À partir de 1963 des essais sur la spiritualité ignatienne furent également publiés: de François Roustang, Karl Rahner et d’autres. La collection comporte à ce jour une centaine de titres.

Aujourd'hui deux éditeurs ont une collection en lien avec la revue Christus :

Collaborateurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]