MEPIS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Cet article ou cette section est à actualiser. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. Améliorez-le ou discutez des points à vérifier. Vous pouvez également préciser les sections à actualiser en utilisant {{section à actualiser}}.

MEPIS
Bureau de SimplyMEPIS 11.0
Bureau de SimplyMEPIS 11.0

Famille GNU/Linux
Langue multilingue
Type de noyau monolithique modulaire
État du projet inactif
Plates-formes i686, amd64
Entreprise /
Développeur
Warren Woodford
Dernière version stable 11.0.12 (29 janvier 2012)
Dernière version avancée 11.9.92 (10 août 2013)
Méthode de mise à jour APT
Environnement graphique KDE
Gestionnaire de paquets dpkg (Synaptic)
Site web http://www.mepis.org/Voir et modifier les données sur Wikidata

MEPIS est une distribution GNU/Linux créée par Warren Woodford en novembre 2002 et s'appuyant sur la distribution Debian.

Le manuel de MEPIS recommande 512 Mo de mémoire vive et un Pentium 4 pour une bonne expérience de SimplyMEPIS 11.0 (sortie le 5 mai 2011).

Mepis propose des paquetages spécifiques intégrant les dernières versions des logiciels les plus populaires, ainsi que des assistants de configuration graphiques.

MEPIS est une distribution sur « Live CD » (un Live DVD de fait désormais) : elle ne nécessite pas d'installation pour que l'on puisse l'utiliser. Cependant, même si elle peut être utilisée à partir du DVD-ROM, comme la distribution Knoppix, MEPIS est destinée à une installation sur le disque dur de l'ordinateur. L'utilisation en Live permet de vérifier le bon fonctionnement des périphériques et offre une interface d'installation simple, conviviale.

MEPIS détecte le matériel au démarrage et utilise par défaut l'environnement KDE.

La distribution ne tient plus sur un CD-ROM, il faut un DVD ou une clé USB. Il a été possible de commander un CD, ou un DVD, ou un abonnement de téléchargement valable 6 mois ou un an[1].

Elle tire toujours sa base de la Debian stable mais des paquets plus récents ont été adaptés par Warren Woodford et la communauté.

Toutes les versions sont disponibles en 32 bits et 64 bits.

Spécificités de MEPIS[modifier | modifier le code]

Les spécificités de MEPIS (par rapport aux distributions similaires visant à la simplicité) du côté utilisateur :

  • la stabilité éprouvée : grâce à sa base Debian ;
  • la légèreté relative : KDE est tout de même un environnement sophistiqué, mais l'implémentation qu'en propose MEPIS est peu gourmande en mémoire vive comme en puissance processeur, permettant de l'utiliser sur un PC déjà ancien sans problème ;
  • la modularité : même si l'installation de base est orientée « desktop », la modularité de Debian se retrouve ici et permet l'utilisation de cette distribution comme serveur de fichiers, serveur web, passerelle-firewall, NAS multimédia, etc.
  • la richesse : toujours grâce à ses fondations dans Debian, le nombre de paquets installables (que ce soit via les dépôts ou sous forme de deb) est immense, le plus grand sans doute parmi les distributions modernes ;
  • la simplicité : plusieurs assistants spécifiques aident le débutant à la mise en place du réseau, au paramétrage du système, à la gestion des utilisateurs. De même l'interface de base est plutôt, mais volontairement car sa simplicité permet de s'y retrouver rapidement ; le bureau par défaut de la version 11 sous KDE 4 ressemble à s'y méprendre à celle d'un bureau KDE 3.5 pour ne pas en perturber la prise en main avec des fonctions avancées qu'il sera toujours temps de découvrir au fur et à mesure.

Trois catégories de dépôts sont utilisables : ceux de Debian stable, ceux de MEPIS officiels, et ceux des contributeurs à MEPIS. Tous les bureaux alternatifs (Fluxbox, IceWM, etc.) sont installables.

Logiciels inclus d'origine[modifier | modifier le code]

MEPIS contient un ensemble complet de logiciels pour toutes les utilisations familiales d'un PC multimédia :

  • la bureautique avec, en particulier, les dernières versions de la suite bureautique libre LibreOffice, un agenda (Kontact) ;
  • le navigateur multiplate-forme Firefox, le courrielleur KMail, un lecteur de flux RSS (Akregator), Pidgin (logiciel de messagerie multiplate-forme et multiprotocoles), Skype ;
  • Amarok, logiciel comparable à Winamp, pour lire et organiser sa bibliothèque audio,
  • les lecteurs multimédia Kaffeine, MPlayer et VLC ;
  • un module spécifique de gestion des combinés imprimante-scanner HP (HPLIP) ;
  • un logiciel de gravure très performant (K3b) ;
  • la gestion de SAMBA (partage de fichiers avec des ordinateurs Windows en réseau) et du Bluetooth.

Historique[modifier | modifier le code]

En avril 2010 est présentée la version 8.5 pour clé USB[2] embarquant les logiciels Amarok, digiKam, FileZilla, GIMP, KMyMoney, KTorrent, luckyBackup, OpenOffice.org Base, OpenOffice.org Calc et SCIM ; les localisations chinoise, française, allemande et espagnole ainsi que des polices permettant un meilleur support out of the box pour l'arabe, le chinois, le japonais et le coréen.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • antiX (en) est une distribution dont la version Xfce, dite MX Linux, est réalisée en collaboration avec la communauté MEPIS[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MEPIS Store », sur mepis.org, 2010 (consulté le 8 juillet 2010).
  2. « MEPIS Releases ISOs for 1GB USB Keys », sur mepis.org, 21 avril 2010 (consulté le 5 juillet 2010).
  3. « MX Linux », sur mepiscommunity.org (consulté le 19 novembre 2015).