PikeOS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

PikeOS est un système d'exploitation temps-réel développé par SYSGO AG. Il est destiné aux systèmes embarqués à hautes exigences de sécurité et de sûreté de fonctionnement. Il fournit un environnement partitionné permettant à de multiples systèmes d'exploitation, ayant des conceptions et des exigences de sûreté et de sécurité différentes, de coexister sur une seule machine.

Pour que plusieurs programmes ayant des niveaux de criticité différents puissent coexister, le système d'exploitation sous-jacent doit faire en sorte qu'ils demeurent indépendants. Le partitionnement spatial est une technique largement reconnue pour y parvenir. PikeOS associe donc le partitionnement spatial et la virtualisation, pour proposer des environnements de machines virtuelles (VM), chaque VM pouvant accueillir un système d'exploitation complet et ses applications. PikeOS utilisant la paravirtualisation, les systèmes d'exploitation qu'il accueille doivent être modifiés pour pouvoir tourner dans une VM. Les applications, en revanche, restent inchangées.

Chaque VM ayant son propre jeu distinct de ressources, des programmes accueillis dans des VM différentes sont strictement indépendants. Cela permet à des programmes traditionnels, non-critiques (par exemple des applications sous Linux) de coexister avec des applications critiques du point de vue de la sûreté de fonctionnement, sur la même machine. Contrairement à d'autres systèmes de virtualisation, PikeOS assure non seulement le partitionnement spatial, mais également temporel, entre les systèmes d'exploitation qu'il accueille. Cela permet la virtualisation de systèmes temps-réel durs, tout en préservant leur propriétés temporelles. La méthode d'ordonnancement de PikeOS est d'ailleurs brevetée[1].

Les ressources spatiales et temporelles sont associées statiquement aux différentes VM par le System Software de PikeOS. Le System Software et le micro-noyau forment une couche de code de confiance. La faible taille de cette couche et la conception modulaire de PikeOS rendent ce système bien adapté à des projets nécessitant une certification, par exemple conformément aux normes IEC 61508, DO-178B, EN 50128 et EN 62304. Des exemples de tels projets sont: le développement d'équipement avioniques pour l'Airbus A350 ou l'Airbus A400M [2],[3],[4].

Interfaces et Environnements[modifier | modifier le code]

Les environnements et interfaces de programmation disponibles sont:

De plus, un environnement d'exécution AUTOSAR est actuellement en développement.

Normes de Certification[modifier | modifier le code]

PikeOS est certifié selon les normes suivantes [8]:

  • IEC61508
  • DO-178B
  • EN 50128 (PikeOS a reçu une certification SIL4 en mode SMP sur plate-forme multicœur[9])
  • EN 50129

Les certifications suivantes sont en cours:

  • ISO26262
  • EN 62304

Architectures supportées[modifier | modifier le code]

PikeOS supporte les architectures PowerPC, x86, ARM, MIPS, SPARC et SuperH. Le besoin de séparation stricte des ressources systèmes impose que le processeur soit doté d'une unité de gestion mémoire (MMU), ou d'une unité de protection mémoire.

Depuis sa version 3.1, PikeOS supporte les processeurs multi-cœurs[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. SYSGO’s Patent for scheduling mixed real-time and non-real-time applications www.wipo.int/pctdb/en/wo.jsp?IA=WO2006%2F050967
  2. Airbus selects SYSGO PikeOS for A350 XWB aircraft Article on EDA Geek(18/11/2008)
  3. Rheinmetall selects DO178B certifiable PikeOS from SYSGO for A400M project Article from Military Embedded Systems (10/12/2008)
  4. In-Flight Equipment for Airbus A400M www.menmicro.com/markets/avionics,30AP011.html
  5. SYSGO’s Embedded Virtualization RTOS PikeOS Offers Android Personality Article from ElectronicSpecifier (April 2011)
  6. Android & Autosar running concurrently on PikeOS Video from Embedded World 2011
  7. OpenSynergy brings security to infotainment EETimes Automotive (01/11/2011)
  8. SIL 3-4 certificate[1]
  9. [2] World premiere with SIL4 certification on a multi-core platform (24/10/2013)
  10. PikeOS adds multicore Article from EE-Times (02/03/2010)

Lien Externe[modifier | modifier le code]