RTLinux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
RTLinux
Développeur NMT, FSMLabs, Wind River
Première version 1996
Écrit en C
Environnement GNU/Linux, FreeBSD, NetBSD, Moteur d'exécution d'une machine virtuelle MS Windows / x86, PowerPC, Alpha, MIPS, StrongARM.
Type Noyau
Licence Licence de brevet, GPL2
Site web (en) Site officiel

RTLinux est une variante du noyau Linux considérée comme un système temps réel par sa capacité de traiter le noyau Linux comme un thread, Il peut dès lors gérer le système GNU/Linux dans son ensemble, voire une chaîne d'acquisition ou des robots comme de simples tâches préemptibles.

Solutions[modifier | modifier le code]

RTLinux se décline en diverses offres, selon les époques et les sociétés.

Ère Wind River[modifier | modifier le code]

Wind River Systems maintient deux solutions distinctes[1] :

  • Open RTLinux, une version libre de RTLinux maintenue par Wind River dès février 2007 après le rachat de la solution à FSMLabs.
  • Wind River Real-Time Core, une version propriétaire.

Ère FSMLabs[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Article principal : FSMLabs.

RTLinux est à l'origine un projet universitaire[3] maintenu par Victor Yodaiken et son équipe de l'institut technologique du Nouveau-Mexique, puis commercialisé par FSMLabs, et enfin revendu en février 2007 à la société Wind River.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Utilisation à l'origine de GDB pour le débogage[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Comparaison entre les versions libres et restrictives.
  2. (en) CV officiel de Daniel Robbins.
  3. (en) Interview de Victor Yodaiken, créateur du projet puis fondateur de la société FSMLabs (le 12 août 2000).
  4. (en) Débogage avec GDB (source publiée en août 1997).

Articles connexes[modifier | modifier le code]