DR-DOS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
DR-DOS
Famille DOS
Type de noyau Monolithique
Plates-formes x86 (compatible PC)
Entreprise /
Fondateur
Digital Research et DRDOS Inc (d)
Entreprise /
Développeur
Digital Research, Novell, Caldera Inc., Lineo Inc, DeviceLogics et DRDOS Inc.
Dernière version stable 7.03
Environnement graphique Interface en ligne de commande
Site web (en)Site officiel

DR-DOS est un système d'exploitation de la société Digital Research fondée par Gary Kildall.

Ce système d'exploitation de type DOS est sorti en 1987 et, contrairement à celui de Microsoft (MS-DOS) avec lequel il est parfaitement compatible, il est multitâche et bien plus optimisé. Il n'a jamais pu percer même si beaucoup de tests comparatifs réalisés à l'époque montraient sa supériorité sur son concurrent.

Microsoft avait intégré dans la bêta de Windows 3.1 un petit programme de détection du système d'exploitation de la machine[1] : le « code AARD[2]. » Il entraînait un message d'erreur quand DR-DOS était détecté en lieu et place de MS-DOS. Ce code a été désactivé dans la version finale[3]. Au cas où ça n'aurait pas été le cas, Digital Research avait programmé un patch pour DR-DOS permettant un fonctionnement normal de Windows, patch prêt plusieurs semaines avant la sortie de la version finale.

Historique[modifier | modifier le code]

  • En 1998, Caldera loge le logiciel dans la filiale Caldera Thin Clients, renommée ultérieurement Lineo Inc..
  • En 2002, Lineo est vendue et le logiciel est cédé à DeviceLogics qui sort une version 8.0 en 2004,
  • DeviceLogics se scinde en deux, DR-DOS rejoignant la société DRDOS Inc. créée à cet effet. En 2005, DR-DOS Inc. sort la version 8.1, qui n'est pas une évolution de la 8.0 mais une réécriture complète. Suite à des plaintes des auteurs de FreeDOS pour des emprunts non conformes aux termes de la licence GPL, les versions 8 sont retirées de la vente et la version officielle repasse à 7.03.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. l'article « Software Developer Caldera sues Microsoft for Antitrust practices alleges monopolistic acts shut its DR DOS operating system out of market », Caldera News,,‎ (lire en ligne).
  2. Cf. Geoff Chappell, « The AARD Code », sur Geoff Chappell - Software Analyst,‎ (consulté le 4 septembre 2015)
  3. Cf. Andrew Schulman, « A serious message--and the code that produced it », sur Dr. Dobb's Journal,‎ (consulté le 4 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]