Debian GNU/Hurd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Debian GNU/Hurd
Logo

Famille GNU
Type de noyau Micro-noyau
État du projet En développement actif
Plates-formes i686
Licence Licence publique générale GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
États des sources Logiciel libre
Dernière version stable 0,9 "Stretch" ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Méthode de mise à jour APT
Gestionnaire de paquets Dpkg
Site web https://www.debian.org/ports/hurd/

Debian GNU/Hurd est une distribution du système d'exploitation GNU, fondée sur le GNU Hurd.

Le projet a été fondé en 1998 par Marcus Brinkmann, avec l'aide de Gordon Matzigkeit, employé de la Free Software Foundation à l'époque. Il s'agit d'un port de la distribution unstable, ce qui signifie qu'il ne fait pas l'objet de versions stables, contrairement à Debian GNU/Linux. Une copie essentiellement équivalente à la version stable 7 de la distribution Debian (nom de code Wheezy) a toutefois été diffusée en [2],[3].

Intérêt[modifier | modifier le code]

Le projet a été démarré à la fois par des développeurs Debian (notamment Marcus Brinkmann) et des développeurs du Hurd. Le projet Debian donne un cadre pour le développement d'un système basé sur le Hurd : il contient de nombreux paquets dont le portage est facilité, il fournit un hébergement (listes de diffusion[4], paquets, suivi des bogues[5], ...). De plus, les correctifs peuvent être inclus dans les paquets Debian.

Du côté de Debian, Debian GNU/Hurd a été le premier port vers un système n'utilisant pas Linux. Le port vers ce système permet de détecter des erreurs de programmation potentielles, pouvant affecter la stabilité et/ou la portabilité du programme. Il permet également une meilleure gestion des diverses architectures, qui rend aujourd'hui possible Debian GNU/kFreeBSD. Ian Murdock a d'ailleurs écrit être intéressé[6] par un tel port très tôt (1998) dans l'histoire du projet Debian.

État[modifier | modifier le code]

Environ 76 %[3] des paquets source de Debian GNU/Linux ont été portés vers Debian GNU/Hurd. Le Hurd dispose de la plupart des fonctionnalités POSIX (la mémoire partagée était la dernière grande étape dans ce but : elle est en cours d'intégration en septembre 2005), ce qui garantit que la plupart des logiciels tournant sous GNU/Linux devraient être prochainement portés.

Cependant, Debian GNU/Hurd reste un système expérimental, dont la stabilité et les performances sont loin de celles de Debian GNU/Linux.

Nom du projet[modifier | modifier le code]

Le nom Debian GNU/Hurd fait référence à l'objectif du Hurd à remplacer le noyau Linux dans les systèmes GNU/Linux. Techniquement, le Hurd est composé du micro-noyau GNU Mach et d'un ensemble de programmes et de bibliothèques.

Le nom Debian GNU est donc fréquemment utilisé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]