Passerelle (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sécurité informatique
Cet article est une ébauche concernant la sécurité informatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Passerelle.
Exemple de passerelle jouant le rôle de pare-feu.

En informatique, une passerelle (en anglais, gateway) est le nom générique d'un dispositif permettant de relier deux réseaux informatiques de types différents, par exemple un réseau local et le réseau Internet. Ainsi, un répéteur est une passerelle de niveau 1, un pont une passerelle de niveau 2 et un relais, souvent appelé routeur, une passerelle de niveau 3[1].

Cependant, le terme passerelle désigne plus couramment le modem-routeur[2] ou box qui permet de relier un réseau local au réseau Internet. Une passerelle effectue donc le routage des paquets mais peut également effectuer des traitements plus évolués sur ceux-ci. Le plus souvent, elle sert également de pare-feu, de proxy, effectue de la qualité de service, etc.

Par exemple, dans le routage (IGP et BGP par exemple), le terme de passerelle par défaut (default gateway) est utilisé alors qu'il s'agit de routage au niveau IP ; il est donc utile de préciser dans ce cas que l'on parle de passerelle applicative pour éviter toute ambiguïté.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les réseaux, Guy Pujolles, Édition 2005, Eyrolles, chap. 27
  2. Passerelle par exemple