Windows 11

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Windows 11
Logo
Capture d'écran de Windows 11 montrant la nouvelle barre des tâches et le nouveau menu démarrer.
Capture d'écran de Windows 11 montrant la nouvelle barre des tâches et le nouveau menu démarrer.

Famille Windows NT
Langues 110 langues[1]
Type de noyau Noyau hybride (noyau Windows NT)
État du projet Sortie et stable
Plates-formes x64, ARM64
Entreprise /
Fondateur
Microsoft Corporation
Entreprise /
Développeur
Microsoft
Licence Microsoft EULA
États des sources Sources fermées
Première version 10.0.22000.51 ()
Dernière version stable 10.0.22000.778 ()[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version avancée 10.0.22581.200 ()[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Méthode de mise à jour Windows Update, Outil de création de média Windows, Assistant de mise à niveau de Windows 11
Environnement de bureau Fluent Design System (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gestionnaire de paquets .exe/.msi/.appx/.appxbundle/.msix/.apk (applications Android)
Site web https://www.microsoft.com/fr-fr/windows/windows-11

Windows 11 est une version majeure du système d'exploitation Windows développé par Microsoft, exploitant le noyau Windows NT en version 10. Windows 11 a été annoncé lors du Microsoft Event le .

Windows 11 est disponible sous forme de mise à niveau gratuite vers les appareils compatibles[4] sous Windows 10 via Windows Update[5],[6],[7], mais aussi pour les systèmes Windows 7, 8 et 8.1. Le déploiement de la mise à niveau vers Windows 11 a débuté le 5 octobre 2021[8] (pour les nouveaux appareils) et se poursuivra jusqu’en 2022 (pour les appareils compatibles), selon différentes annonces de Microsoft.

Windows 11 est le successeur de Windows 10, sorti en 2015[9].

Développement[modifier | modifier le code]

Projet Sun Valley[modifier | modifier le code]

Windows 11 n'était pas une version attendue, car, lors de la sortie de Windows 10, Microsoft avait affirmé que ce système d'exploitation serait le dernier Windows, et serait continuellement mis à jour[10]. Microsoft avait donc annoncé une importante mise à jour de l'interface de Windows 10, et non un nouveau système d'exploitation.

Cependant, plusieurs indices à partir de , et jusqu'au , par Microsoft ont laissé penser que ce n'est pas une mise à jour de Windows 10 qui se prépare, mais une nouvelle version de Windows : Windows 11, dont le nom de code est Sun Valley ou SV[11].

Vers une « nouvelle génération de Windows »[modifier | modifier le code]

Lors de la conférence des développeurs Microsoft Build en 2021, Satya Nadella, PDG de Microsoft, laisse entendre qu'une nouvelle version du système d'exploitation de Microsoft pourrait sortir sous peu[12],[13].

Une semaine plus tard, Microsoft commence à envoyer des invitations à un événement « Microsoft Event » consacré à Windows, prévu pour le .

Une semaine avant l'événement, le , des photos et une version bêta du système attribuées par beaucoup à la firme américaine sont divulguées sur des forums chinois[14], révélant le nouveau design du système d’exploitation et de nouvelles fonctions et applications, comme le retour des widgets. L'interface utilisateur du système ressemble beaucoup à celle du projet annulé Windows 10X[15].

Une image disque d'une version développeur de Windows 11 datant du fuite, permettant son installation avant une possible date de sortie officielle. L'authenticité de cette image disque a été confirmée par Microsoft, qui a même demandé à Google de ne plus indexer sur son moteur de recherche tous les sites proposant au téléchargement l'image disque.

Annonce[modifier | modifier le code]

Durant le Microsoft Event, Panos Panay, directeur de la branche Windows chez Microsoft, confirme que ce nouveau système porterait bien le nom de Windows 11[16].

L'événement présente la « nouvelle génération de Windows » (« the next generation of Windows »). Puis interviennent des employés de Microsoft, chacun présentant plus précisément une nouveauté de Windows 11 (multitâche, Microsoft Teams, mode tablette, écran tactile, jeux vidéo…). Pour finir, Satya Nadella prend la parole, en rappelant ce qu'est Windows « depuis toujours », toutes les possibilités offertes par le système d’exploitation.

Nouveautés[modifier | modifier le code]

Interface[modifier | modifier le code]

Lors du Microsoft Event, Microsoft présente en grande partie la nouvelle interface utilisateur :

Parmi les nouveautés figurent[17] :

  • une mise à jour de la barre des tâches :
    • les icônes sont centrées par défaut, mais il y a la possibilité de les décaler à gauche comme sur les précédentes versions de Windows,
    • un nouveau logo Windows, plus proche de celui de Microsoft,
    • l'apparition d'une icône Widget, permettant d'afficher diverses informations tels que l'actualité, la météo… ;
  • un nouveau design pour l'application Paramètres[18],[19] ainsi que pour le Microsoft Store, qui prend désormais en charge les applications Android ;
  • la refonte graphique de plusieurs applications Microsoft telles que Courrier et Calendrier, Alarmes et horloges, Météo[réf. nécessaire] et Bloc-notes[20] ;
  • des bordures de fenêtres arrondies, ainsi que des fenêtres flottantes pour le menu Démarrer ;
  • un nouveau menu Démarrer, inspiré de Windows 10X ;
  • de nouvelles icônes de fichiers ou dossiers, qui sont déjà disponibles dans la version Insider de Windows 10 ;
  • un nouveau centre de notifications ;
  • un nouvel Explorateur de fichiers[21], correspondant mieux au design de Windows 11 et inspiré également de Windows 10X ;
  • un clavier virtuel personnalisable.

Autres fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Windows 11 étant principalement une mise à jour graphique de Windows 10, il apporte peu de nouvelles fonctionnalités, notamment les widgets, qui n'étaient plus disponibles sur Windows 8/8.1 et Windows 10.

Lors de son évènement, Microsoft a également présenté la nouvelle version de Teams, qui est incluse par défaut dans le système et épinglé dans la barre des tâches, en remplacement de Skype[17]. Plus tard, sur Twitter, Panos Panay a annoncé dans différents tweets accompagnés de vidéos la refonte ou l'amélioration de certaines applications Microsoft :

  • l'Outil Capture d'écran de Windows 10, remplacé en 2020 par l'application Capture d'écran et croquis, refait son apparition, muni du design de Windows 11[22] ;
  • l'application Alarmes et horloge obtient une nouvelle fonctionnalité, « Session de concentration », qui permet, pendant une durée définie, de réaliser une tâche sélectionnée avec Microsoft To Do, accompagnée par de la musique depuis Spotify. La fonctionnalité tiendrait aussi compte du temps de pause que l'on devrait avoir durant la séance[23],[24] ;
  • l'application Lecteur multimédia apparaît. Elle est destinée à remplacer Groove Musique en proposant une refonte graphique du Lecteur Windows Media, apparu en 1991 dans Windows 3.0[réf. nécessaire].

Microsoft a de plus tenté de faciliter le multitâche : lorsque le pointeur de souris est passé sur le bouton « Agrandir » d'une fenêtre, une liste de disposition s'affiche. On trouve également une meilleure gestion de l'affichage sur plusieurs écrans.

L’entreprise met également en avant les nouveautés pour le jeu vidéo, avec l'« Auto HDR », permettant un meilleur affichage du jeu[17].

Une nouveauté majeure est le nouveau Microsoft Store : Microsoft propose un nouveau design et une plus grande liberté pour les éditeurs[17]. De plus, les applications Android seront par défaut supportées par Windows 11, pouvant être chargées à partir d'un fichier .APK[25] et disponibles dans le Microsoft Store[26], rendant alors quasiment inutiles les émulateurs.

Enfin, plusieurs éléments de Windows 10 disparaissent[27] :

  • Cortana, l'assistant vocal, disparaît de la barre des tâches et de l'Out of the Box Experience (OOBE) au premier démarrage du système ;
  • les tuiles du menu Démarrer sont remplacées par des applications épinglées et des fichiers recommandés ;
  • il n'est plus possible « nativement » de positionner la barre des tâches sur le côté ou en haut de l'écran (des logiciels tiers permettent de retrouver la fonctionnalité) ;
  • certaines applications telles que Paint 3D ne seront plus préinstallées.

Mise à niveau et configuration minimale requise[modifier | modifier le code]

Méthode de mise à niveau[modifier | modifier le code]

Comme lors de la sortie de Windows 10, la mise à niveau vers Windows 11 est gratuite pour les utilisateurs de Windows 7, 8 (les utilisateurs de Windows 8 sont obligés de faire la mise à niveau vers Windows 8.1 puis vers Windows 11), 8.1 et 10 ayant une licence valide[28]. La mise à jour se fait de la même manière qu'une mise à jour Windows normale, c'est-à-dire via Windows Update.

Le déploiement du système commencera le 5 octobre 2021[8]. Cependant, Microsoft a précisé sur son blog que la mise à niveau pour tous les appareils éligibles ne sera pas faite à la date du 5 octobre, mais commencera à cette date et se poursuivra jusqu'à mi-2022, afin de laisser la priorité pour les fabricants d'ordinateurs qui pourront proposer de nouveaux PC déjà dotés de Windows 11. Il est cependant possible de forcer la mise à niveau vers Windows 11 en utilisant l'Assistant d'installation de Windows 11 disponible sur le site de Microsoft[29], ou en utilisant une image disque (ISO).

Configuration requise[modifier | modifier le code]

Cette mise à niveau s'accompagne d'une nouvelle configuration minimale requise :

  • un processeur récent (Intel Core de 8e génération ou plus, ou AMD Ryzen de 2e génération ou plus) compatible 64 bits d'une fréquence de minimum 1 GHz et équipé d'au moins deux cœurs ;
  • Go de mémoire vive ;
  • un périphérique de stockage d'au moins 64 Go ;
  • un micrologiciel système UEFI et compatible Secure Boot (démarrage sécurisé) ;
  • un module de plateforme sécurisée (TPM) version 2.0 ;
  • une carte graphique compatible DirectX 12 et WDDM 2 ;
  • Le disque système en GPT et non plus le vieillissant MBR ;
  • un écran d'au moins 9 pouces (22,86 cm) et d'une résolution HD (720p) ou supérieur.

Même s'il y a peu de modifications apportées par rapport à Windows 10, un processeur plus récent (Intel Core de 8e génération ou plus), la présence d'un module de plateforme fiable (TPM) en version 2.0 ainsi que le Secure Boot sont désormais requis pour installer le système d'exploitation afin d'en améliorer la sécurité. Cependant, Microsoft peut étendre la compatibilité à un plus grand nombre de processeurs par la suite.

Afin de vérifier si les PC ont toutes les spécifications requises, Microsoft met à disposition des utilisateurs un outil appelé « Contrôle d'intégrité du PC » (PC Health Check). L'outil ne précise pas les raisons d'une incompatibilité du PC avec Windows 11 dans le cas où elle serait détectée et de nombreux faux négatifs sont constatés. Face à la polémique engendrée par cet outil, Microsoft décide de le retirer, puis propose une mise à jour corrigeant ce problème et indiquant la raison de l'incompatibilité de l'ordinateur, si nécessaire[réf. nécessaire].

Cette nouvelle configuration suscite une polémique à cause de la grande variété d'ordinateurs présents et sortis avant 2017 (sans les processeurs récents, le TPM 2.0 ou le Secure Boot), qui ne seraient pas capables de faire tourner le système[30]. Cela pourrait contraindre un grand nombre d'utilisateurs à acheter un nouvel ordinateur compatible, alors que le télétravail causé par la pandémie de COVID-19 fait augmenter le prix des composants électroniques, donc des ordinateurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Module d'expérience locale », sur Microsoft Store (consulté le ).
  2. « https://support.microsoft.com/help/5014668 »
  3. « https://blogs.windows.com/windows-insider/2022/03/23/announcing-windows-11-insider-preview-build-22581/ »
  4. (en) « How check whether your laptop, desktop is compatible with Windows 11 in few simple steps », sur Gadgets Now (consulté le ).
  5. (en-US) « Introducing Windows 11 », sur Windows Experience Blog, (consulté le ).
  6. (en-US) Mayank Parmar, « Microsoft confirms Windows 11 is a free upgrade for Windows 10 », sur Windows Latest, (consulté le ).
  7. (en) Tom Warren, « Windows 11 is a free upgrade », sur The Verge, (consulté le ).
  8. a et b (en-US) Windows Experience Blog, « Windows 11 available on October 5 », sur Windows Experience Blog, (consulté le ).
  9. (en-US) « Hello World: Windows 10 Available on July 29 », sur Windows Experience Blog, (consulté le ).
  10. (en) « Why Microsoft is calling Windows 10 'the last version of Windows' », sur The Verge, (consulté le ).
  11. (en) « Watch Panos Panay, Chief Product Officer, Microsoft sending a special message to Windows Insiders » [vidéo] (consulté le ).
  12. (en) Satya Nadella Teases Big Updates Coming Soon.
  13. AFKGeek.fr, « Windows 11 : le nouveau Windows déjà en fuite ! », sur afkgeek.fr, .
  14. Manuel Castejon, « Windows 11 : une préversion fuite et montre la nouvelle interface avant la conférence », sur Frandroid, (consulté le ).
  15. (pt) Microsoft Windows 11 Vaga Design Interface, , tudocelular.com.
  16. (en-US) « Microsoft Windows 11 Livestream Event | Microsoft », sur Windows (consulté le ).
  17. a b c et d (en) « Microsoft Windows Event - Watch the June 24 LIVE stream », durée 45 min 15 s [vidéo], sur Windows (consulté le ).
  18. Pierre Le Goupil, « Windows 11 va revoir son menu Paramètres, adieu le panneau de configuration ? », sur phonandroid.com, (consulté le ).
  19. (en) « Introducing Windows 11 », sur microsoft.com (consulté le ).
  20. Cassim Ketfi, « Windows 11 : la première mise à jour significative est disponible, voici les nouveautés », sur Frandroid, (consulté le ).
  21. (en) « Watch how Windows 11 is being designed » [vidéo] (consulté le ).
  22. « Panos Panay », sur Twitter, (consulté le ).
  23. « Panos Panay », sur Twitter, (consulté le ).
  24. (en-US) Windows Insider Blog, « Announcing Windows 11 Insider Preview Build 22000.160 », sur Windows Insider Blog, (consulté le ).
  25. Cassim Ketfi, « Windows 11 : il sera possible d'installer des APK d'applications Android directement », sur Frandroid, (consulté le ).
  26. (en) « Windows 11 | Android Apps » [vidéo], Windows (consulté le ).
  27. « Windows 11 : la liste des petites choses de Windows 10 qui disparaissent », sur Les Numériques, (consulté le ).
  28. Ulrich Rozier, « Windows 11 : on connaît sa date de sortie et son prix », sur Frandroid, (consulté le ).
  29. Assistant d'installation de Windows 11, Microsoft.
  30. Éric Le Bourlout, « Microsoft tente de clore la polémique autour de la configuration minimale pour passer à Windows 11 », sur 01net, (consulté le ).