RTEMS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

RTEMS
Plates-formes Architecture ARMVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNUVoir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version stable 4.11.3 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.rtems.orgVoir et modifier les données sur Wikidata

RTEMS est un système d'exploitation temps réel libre pour systèmes embarqués[2].

Description[modifier | modifier le code]

RTEMS est l'acronyme du terme anglais Real-Time Executive for Multiprocessor Systems signifiant « exécution en temps réel pour systèmes multiprocesseurs ».

Initialement RTEMS signifiait Real-Time Executive for Missile Systems[Quand ?] puis est devenu Real-Time Executive for Military Systems avant de prendre sa signification actuelle.[Quand ?] [3]

Il permet de développer des programmes dans lesquels le temps de réponse et la réactivité sont des contraintes fortes (dits temps-réel dur).[réf. nécessaire]

Il a été porté sur de nombreux processeurs (ARM, i386, m68k, MIPS, PowerPC, SuperH, etc.) [4]

Il est compatible avec divers standards de programmation ouverts comme POSIX[5] et uITRON[réf. nécessaire], ainsi qu'avec la pile TCP/IP de FreeBSD[6] et plusieurs systèmes de fichiers.[7]

La société OAR Corporation gère actuellement le projet RTEMS.[8]

Applications[modifier | modifier le code]

RTEMS est utilisé dans l'industrie spatiale, notamment par les acteurs européens du domaine[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://devel.rtems.org/wiki/Release/4.11/4.11.3 »
  2. (en)[PDF]Getting Started with RTEMS, sur le site rtems.org du 17 juillet 2015, consulté le .
  3. (en)What does RTEMS stand for?
  4. (en)Supported CPUs
  5. (en)RTEMS POSIX API User’s Guide
  6. (en)RTEMS TCP/IP Stack License
  7. (en)RTEMS Filesystems
  8. https://www.oarcorp.com/rtems
  9. Pierre Ficheux, « RTEMS sur Raspberry Pi », sur linuxembedded.fr, (consulté le 10 novembre 2018)
  10. Luc Planche, « Exemple de domaines d’application: Utilisation de RTEMS dans le spatial » [PDF], sur ris.prd.fr, (consulté le 10 novembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]